Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

mardi 21 ao√Ľt 2018

Les éoliennes en mer au secours du financement de la SNSM .....ou comment se donner bonne conscience et faire accepter le projet !!


ūüėŹūüėēūüėŹūüėēūüėŹūüėēūüėŹūüėēūüėŹūüėē
L’√©olien offshore au secours des finances de la SNSM

https://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/l-eolien-offshore-au-secours-des-finances-de-la-snsm-DB13562573

LE TR√ČPORT (NORMANDIE). Une partie de la fiscalit√© g√©n√©r√©e par les futurs parcs √©oliens en mer servira √† augmenter le financement de la Soci√©t√© nationale du sauvetage en mer (SNSM), a annonc√© lundi 20 ao√Ľt 2018 le secr√©taire d’√Čtat √† la Transition √©cologique, S√©bastien Lecornu.

Le pr√©sident Emmanuel Macron s’√©tait engag√© en juin √† p√©renniser √† 6 millions d’euros, contre 4 millions pr√©c√©demment, la subvention que l’√Čtat accorde chaque ann√©e √† l’association aux 7 000 b√©n√©voles. 


Mais l’√Čtat veut aussi « r√©fl√©chir √† de nouveaux mod√®les de financement pour la SNSM », a d√©clar√© S√©bastien. Lecornu lors d’un d√©placement √† l’√ģle de R√© pour dire « merci » aux sauveteurs de l’organisation qui d√©pend principalement de la g√©n√©rosit√© des donateurs priv√©s.

Deux millions d’euros sur les six parcs


Les premi√®res √©oliennes marines « vont arriver √† l’horizon 2021 et on va d√©dier 5 % du flux de la fiscalit√© de ces √©oliennes en mer √† la SNSM. √Ä terme sur les 6 parcs, dont trois en Normandie (Dieppe-Le Tr√©port, F√©camp et Courseules-sur-Mer), √ßa repr√©sentera 2 millions d’euros de fiscalit√© d√©di√©e chaque ann√©e pour la SNSM », a ajout√© le secr√©taire d’√Čtat.


Son minist√®re a pr√©cis√© qu’√† terme cette somme s’ajouterait √† la subvention de l’√Čtat de 6 millions. Les futures taxes seront mises en place au fur et √† mesure du raccordement au r√©seau √©lectrique de ces parcs dont les premiers ne doivent pas voir le jour avant 2021.


Le gouvernement a confirm√© en juin les six premiers projets de parcs √©oliens marins qu’il avait menac√© d’annuler, estimant que les tarifs pr√©vus au moment de l’attribution des appels d’offres en 2012 et 2014 √©taient devenus excessifs √©tant donn√© la baisse du co√Ľt de l’√©olien en mer ces derni√®res ann√©es.

Autre article :
21/08/18 : Vers une taxation des éoliennes en mer pour financer la SNSM
http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/energies-marines/32153-vers-une-taxation-des-eoliennes-en-mer-pour-financer-la
S√©bastien Lecornu, secr√©taire d’√Čtat √† la Transition √©cologique, a annonc√©, lundi 20 ao√Ľt, qu’une partie de la fiscalit√© g√©n√©r√©e par les parcs √©oliens offshore servirait √† financer la Soci√©t√© nationale de sauvetage en mer (SNSM). Une solution d√©j√† √©voqu√©e, mais jamais adopt√©e.
Les premiers parcs √©oliens en mer « vont arriver √† l’horizon 2021 et on va d√©dier 5 % du flux de la fiscalit√© de ces √©oliennes en mer √† la SNSM. √Ä terme sur les six parcs, √ßa repr√©sentera deux millions d'euros de fiscalit√© d√©di√©e chaque ann√©e pour la SNSM », a d√©clar√© S√©bastien Lecornu, lors d’un d√©placement sur l’√ģle de R√©.
En 2015, d√©j√†, un rapport command√© par Alain Vidalies, alors secr√©taire d’√Čtat √† la Mer du gouvernement de Manuel Valls, recommandait de taxer les futurs parcs √©oliens offshore pour financer la soci√©t√© de sauvetage. Une taxe qui aurait pu rapporter 4 millions d’euros, estimait √† l’√©poque la SNSM. Mais qui n’a jamais vu le jour √©tant donn√© les retards pris par la fili√®re et les changements de majorit√©.
Les √©oliennes en mer plut√īt que les yachts
Aujourd’hui, alors que les premiers parcs √©oliens offshore fran√ßais sont confirm√©s pour 2021, l’id√©e est ressortie du placard, dans un contexte o√Ļ le financement de la SNSM par la « taxe yacht » est tr√®s loin des objectifs de d√©part.
En octobre dernier, Richard Ferrand annon√ßait en effet une taxation des yachts en remplacement de l’imp√īt sur la fortune immobili√®re, dont une partie servirait √† financer la SNSM. « En relevant les droits annuels de francisation et les droits de passeport pour les yachts de plus de 30 m√®tres, nous devrions pouvoir d√©gager 10 millions d’euros, qu’il sera possible d’affecter √† la SNSM », soulignait alors le pr√©sident du groupe LREM √† l’Assembl√©e nationale.
Pourtant, fin juillet, le bilan du rapporteur du Budget, exhum√© par Les √Čchos, indiquait que la taxation des yachts n’avait rapport√© que 82 500 euros et ne concernait que sept navires…

http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/energies-marines/32153-vers-une-taxation-des-eoliennes-en-mer-pour-financer-la