Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

dimanche 9 décembre 2018

09 déc. 2018 : les titres

Les articles du jour

Vous pourrez toujours retrouver ces articles classés par régions et autres divers thèmes, dans la rubrique "Revue de presse et autres infos" du blog.
Si vous possédez un article qui n'est pas paru (article "abonnés" par exemple), merci de le transmettre par mail en utilisant le formulaire de contact.

Bonne lecture !

V&T




➤ Pas-de-CalaisWidehem : Six éoliennes plus modernes et puissantes vont remplacer les machines obsolètes

➤ FinistèrePorspoder. Un crowdfunding pour un projet d’installation de 3 à 4 éoliennes 😡😡

➤ AinParc éolien en Dombes : la justice est saisie

➤ Le financement de l’éolien et du photovoltaïque en question
Extrait
Nous suggérons de reporter la diminution du revenu de la taxe sur les producteurs de courant éolien et photovoltaïque. Les taxes finançant essentiellement des projets éoliens et solaires qui coûtent cher et sont inefficaces, nous demandons à l'État d'arrêter de subventionner ces énergies dites matures. Leurs producteurs devront vendre leur production sur le marché sans soutien ou subvention.
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-189722-opinion-le-financement-de-leolien-et-du-photovoltaique-en-question-2228403.php

➤ Les dessous peu ragoûtants de la transition énergétique : jaune devant, Macron derrière…
Publié le 09 déc. 2018 dans Contrepoints, par Michel GAY
Voici les dessous peu ragoutants de la transition énergétique votée par le Parlement en 2015...




Tous en mairie !

➤ Allez faire part de vos doléances !

ACTION « MAIRIE OUVERTE » du samedi 8 au samedi 15 décembre : Ouverture de cahiers de doléances et de proposition dans les mairies pour favoriser la parole de nos concitoyens


http://www.amrf.fr/Presse/Communiqu%C3%A9s/tabid/1225/ID/1206/07-decembre--Action-Mairie-Ouverte.aspx


samedi 8 décembre 2018

08 déc. 2018 : les titres

Les articles du jour

Vous pourrez toujours retrouver ces articles classés par régions et autres divers thèmes, dans la rubrique "Revue de presse et autres infos" du blog.
Si vous possédez un article qui n'est pas paru (article "abonnés" par exemple), merci de le transmettre par mail en utilisant le formulaire de contact.

Bonne lecture !

V&T




➤ Allez faire part de vos doléances !
ACTION « MAIRIE OUVERTE » du samedi 8 au samedi 15 décembre : Ouverture de cahiers de doléances et de proposition dans les mairies pour favoriser la parole de nos concitoyens
http://www.amrf.fr/Presse/Communiqu%C3%A9s/tabid/1225/ID/1206/07-decembre--Action-Mairie-Ouverte.aspx



 Côte d'OrUn parc éolien va-t-il voir le jour à Grancey-le-Château et Busserotte-et-Montenaille ?

➤ AisneLe maire d’Armentières sur-Ourcq acceptait les éoliennes : «C’est une alternative pour avoir de l’argent»

Belgique : Genappe : Et un nouveau projet éolien, un !





vendredi 7 décembre 2018

07 déc. 2018 : les titres

Les articles du jour

Vous pourrez toujours retrouver ces articles classés par régions et autres divers thèmes, dans la rubrique "Revue de presse et autres infos" du blog.
Si vous possédez un article qui n'est pas paru (article "abonnés" par exemple), merci de le transmettre par mail en utilisant le formulaire de contact.

Bonne lecture !

V&T



➤ Vienne : La Bussière : Éolien : un courrier à la préfète après l’enquête publique (article "abonnés")
Dans un communiqué adressé à la rédaction, les quatre associations (*) de défense de l’environnement qui militent contre le projet éolien de La Bussière indiquent avoir dernièrement réuni leurs bureaux pour faire le point après la clôture de l’enquête publique (lire notre édition du 19 octobre dernier).
« À cette occasion, il a été décidé de rédiger un courrier à l’adresse de Madame la préfète pour l’informer de deux omissions qui illustrent, selon nous, la déloyauté de Valeco, le promoteur du projet. À savoir la non-mention de l’avis très défavorable à son projet émis par une association naturaliste locale qu’elle avait mandatée pour établir un prédiagnostic, puis, au chapitre des projets éoliens existants localement, l’omission du projet de Chennevelles-Monthoiron-Senillé dont elle est, pourtant, partie prenante. »
Pas d’avis de l’Autorité environnementaleEt le communiqué de préciser : « Les responsables associatifs ont également souligné leur étonnement quant à l’absence d’avis de l’Autorité environnementale, alors que se posent tant de questions dont celle si importante du label Unesco de l’abbatiale de Saint-Savin. En revanche, ils ont souligné combien ce projet, comme le seront tous ceux sur ce secteur de sensibilité paysagère et patrimoniale si exceptionnelle, a fait débat dès son origine et a réuni contre lui un grand nombre d’élus locaux, l’unanimité moins une abstention des conseillers départementaux, les sénateurs et le député. Au final, ils se sont félicités de l’implication active de leurs adhérents.
Nous tenons également à remercier les 312 personnes locales ayant signé les pétitions sur papier et les 579 ayant signé leur opposition au projet par voie électronique. Ces participations ont été remises en main propre au commissaire enquêteur avant la clôture de l’enquête. »
(*) L’Adepa de Paizay-le-Sec/La Bussière, l’Apeps de Saint-Pierre-de-Maillé, Sortir des ornières de l’histoire de La Puye, et le Collectif de défense bussiérois de La Bussière.


➤ MayenneSaint-Hilaire-du-Maine. Parc éolien : l’enquête publique commence

➤ Indre : Saint-Lizaigne : Conseil Municipal
Extrait : Lors de sa dernière réunion, sous la présidence de Pascal Pauvrehomme, maire, le conseil municipal de Sainte-Lizaigne a pris les décisions suivantes.
Parc éolien. Dans le cadre de l’enquête publique, le conseil municipal émet un avis favorable au projet d’implantation du parc éolien porté par SPESL.



➤ Eure : Projet éolien : l’opposition de Terres-de-Bord dénoncent les méthodes du maire


Énergies renouvelables, le casse du siècle - Gilles BALBASTRE (1/2) (éoliennes à 5mn10)
https://www.youtube.com/watch?time_continue=14&v=hPy4qWJwUkA


➤ Brice Lalonde: «La fiscalité verte va enrichir les fabricants chinois d’éoliennes»
https://www.pressreader.com/france/lopinion/20181203/281487867417383?fbclid=IwAR31tP4uuyaPx2A4i2Aj0hV0q1egWVP4WbAKqRz6TgjnGvgAjitstgDLFrE



➤ Éolien terrestre : vers la réduction significative des délais contentieux 😡






STOP A LA DEFIGURATION ARBITRAIRE DE NOS PAYSAGES ET NOTRE PATRIMOINE !

Aujourd’hui en France, des milliers de luttes silencieuses ont lieu dans nos campagnes, nos villages et sur nos littoraux…

… Ces luttes sont celles d’agriculteurs qui voient leurs terres se faire piller pour remplir les poches de quelques promoteurs bien placés…

… Ces luttes sont celles d’habitants et de riverains courageux qui, chaque jour, trouvent la force de se battre contre une industrie toute-puissante qui saccage les habitations, les paysages, les bords de mer, les champs, la faune, la flore et le patrimoine de milliers de communes françaises…

… Ces luttes sont de celles qui sont perdues d’avance, avec d’un côté le fort, et de l’autre les faibles qui finiront piétinés ou ruinés, s’ils osent se mettre sur la route des colosses de « l’énergie verte » et compromettre leurs bénéfices juteux…

… Sauf si des dizaines de milliers de Français décident d’agir pour donner du poids à leur combat, et faire triompher David contre Goliath !

Il ne se passe pas un mois sans qu’un nouveau projet de parc éolien vienne menacer le mode de vie des habitants de petites villes ou villages quelque part en France. Sous prétexte d’écologie, des promoteurs imposent leurs éoliennes à des habitants qui ont rarement voix au chapitre. Pourtant, les contraintes qu’ils subiront désormais au quotidien sont gigantesques :

Le paysage naturel qui entoure leur habitation sera à jamais balafré par des séries de mâts étoilés, méthodiquement alignés et de la taille de la Tour Montparnasse, et il ne sera plus possible d’admirer un coucher de soleil sur l’île d’Yeu ou la brume se lever sur le Vercors sans les avoir dans le champ de vision ;

le patrimoine qui leur est cher, et a été péniblement préservé par les générations précédentes en dépit des guerres ou des frénésies architecturales – les petites églises, les monastères, les vieux châteaux forts… – sont désormais cachés sous l’ombre d’imposantes structures métalliques dix à cent fois plus grandes ;

les coins de nature préservée, où il fait bon se balader, pique-niquer, se reposer, partir à la cueillette ou observer la faune et la flore, et qui participent à l’attrait et la qualité de vie de nos campagnes, seront systématiquement perturbés par le bruit sourd et constant des palmes qui tournent et du mât qui vibre sous la pression de la brise ;

– leur maison, parfois le fruit de toute une vie d’économie, voit son prix chuter en flèche faute d’acheteurs – voudriez-vous, personnellement, mettre votre argent dans une maison avec vue sur éoliennes ?

– l’attrait touristique de leur région s’en trouve indéniablement impacté, dégradant sa santé économique. Concrètement, ce sont des commerces qui mettent la clef sous la porte, des personnes supplémentaires au chômage, et des km en plus à faire en voiture pour aller faire les courses, à l’école ou chez le médecin ;

– sans parler des effets directs sur leur santé, qui commencent à peine à être documentés : en Allemagne, où l’éolien est très répandu, des médecins tirent la sonnette d’alarme pour dénoncer les risques sur la santé humaine de l’exposition aux ultrasons produits par les vibrations des mâts d’éoliennes, même lorsque celles-ci sont à l’arrêt. En France, l’Académie de Médecine réclame depuis 2006 qu’une étude épidémiologique sur le sujet soit menée – sans succès.

– et sans compter les coûts du démantèlement de ces éoliennes, jusqu’à 850 000€ par engin, le jour où cette source d’énergie deviendra obsolète, qui devra être supporté par les générations futures, puisque les promoteurs ne s’engagent que partiellement sur le sujet…

Tout ça, pour produire une électricité qui reste extrêmement chère, financée à de multiples reprises par les impôts des Français (directement via les subventions publiques à l’installation des éoliennes, et indirectement via la Contribution tarifaire sur l’acheminement que vous payez en supplément sur votre facture d’électricité), et dont les bénéfices ne profitent, au final, ni à la nature ni à la population, mais uniquement à quelques grandes entreprises bien placées !

La moindre des choses, avant d’imposer un tel bouleversement de leurs vies aux riverains, serait de leur permettre de donner leur avis !

Des « consultations » sont bien menées localement, mais elles n’ont aucune valeur contraignante ! On fait seulement semblant de recueillir l’avis des citoyens, pour ne pas en tenir compte derrière… Les recours possibles pour les habitants ? quasi-inexistants : après des mois de bataille juridique, les industriels finissent toujours par avoir le dernier mot…

Pourquoi ? Parce qu’ils ont l’approbation quasi-systématique des autorités publiques pour faire leurs petites affaires… Et même un soutien financier de taille : l’argent des impôts des Français !

Oui, vous avez bien lu : non seulement on impose arbitrairement aux habitants des contraintes monstrueuses, qui impactent profondément, et à tout jamais, leur quotidien, mais en plus ce sont les contribuables qui payent, en partie, ces constructions démentielles !

L’industrie éolienne dispose d’une immunité comme on en a rarement vu…


Mais à croire que cette immunité ne leur suffit pas : pour étendre leur empire, les promoteurs n’hésitent pas à recourir à des méthodes douteuses, voire nauséabondes : harcèlements et pressions sur des petits agriculteurs pour qu’ils acceptent l’implantation d’éoliennes sur leurs terres, baux malhonnêtes… Et si jamais ces agriculteurs osent se rétracter, ils seront traînés en justice et condamnés à verser plusieurs millions d’euros de dommages et intérêts à cette industrie qui brasse déjà des milliards…

Voilà les véritables dessous de cette « électricité verte » !

Un combat de tous les jours pour les habitants des zones concernées, et qui ne disposent d’aucun recours juridique tangible pour faire valoir leur droit à protéger leur environnement, leur patrimoine, leur cadre de vie, et ce qui fait la beauté de leur région et le bonheur d’y vivre.

Il est grand temps de mettre fin à cette dégradation forcée et arbitraire !

Soyons clairs : cette pétition n’a pas vocation à interdire la construction d’éoliennes en France, mais de lutter contre leur installation forcée.

Pour cela, il existe un outil législatif qui pourrait être mis en place facilement par les autorités, et permettrait de rétablir le droit de parole des citoyens dans les projets éoliens qui concernent leur commune, car ce sont eux les premiers concernés.

Il s’agit du référendum local, qui pourrait, si nous arrivons à convaincre les autorités, devenir systématique, et permettrait tout simplement aux électeurs de décider par leur vote de la mise en place d’un projet de parc éolien ou non près de chez eux.

De tels référendums existent déjà, sur la base du volontariat de la commune. Par exemple, fin 2014 dans la commune de Plans (30), le maire a mis en place un référendum pour consulter les citoyens sur l’implantation d’éoliennes sur leur territoire. Avec plus de 82% de « non », le projet a été immédiatement abandonné. Et à l’inverse, d’autres communes votent en faveur des constructions éoliennes car les habitants privilégient les retombées financières, comme ce fut le cas à Saulzoir (59) par exemple.

Dans ces communes, les éoliennes n’ont pas été imposées de force : qu’elles aient été approuvées ou refusées, c’est l’avis des habitants qui a été le plus important. C’est ce système que je vous propose de rendre systématique, dans toutes les communes où un projet de parc éolien est proposé par les industriels.

L’enjeu est trop grave pour les citoyens pour que la décision soit prise sans eux !

Il faut qu’un maximum de personnes, de la France entière, exigent l’instauration du référendum local pour donner aux habitants le droit de s’exprimer sur des projets qui impactent directement leur quotidien et gagent le patrimoine commun à laisser aux générations futures.

Que vous soyez directement concerné par un projet d’éoliennes près de chez vous ou non, que vous viviez, dans un appartement en ville, dans une maison à la campagne, en bord de mer… Votre participation est essentielle pour défendre la liberté des citoyens à disposer de leur territoire ! C’est le seul moyen de gagner la bataille contre ces promoteurs qui veulent faire la loi partout en France en imposant leurs éoliennes.

Des milliers d’éoliennes ont déjà été installées en France, parfois grâce à des procédés dignes des plus grandes mafias, et souvent contre la volonté des habitants qui n’ont plus que leurs yeux pour pleurer devant ces mâts qui s’imposent désormais à eux…

Il est prévu d’en installer 4000 de plus dans les années qui viennent : il n’est pas impossible que les prochains projets soient prévus près de chez vous !

Alors SVP, mobilisez-vous dès maintenant pour garantir le droit des citoyens à défendre leur environnement, leur patrimoine et leur mode de vie, et empêcher toute construction arbitraire d’éoliennes à l’avenir.
Pour que la consultation des citoyens concernés devienne obligatoire et systématique, faisons pression ensemble sur le Ministre de l’Intérieur et son Sous-Directeur chargé de la démocratie locale, sur Nicolas Hulot, et sur nos parlementaires !

Signez sans attendre cette pétition, et transmettez-la à vos proches. Cela ne vous prendra que quelques minutes, et c’est vital pour empêcher les industriels de poser des éoliennes partout où ils veulent, en dépit de nos paysages, du patrimoine préservé par les siècles, de la faune et la flore, et de la santé des habitants et l’économie locale !

D’avance, merci pour votre signature et votre soutien.

Michel


jeudi 6 décembre 2018

06 déc. 2018 : les titres

Les articles du jour

Vous pourrez toujours retrouver ces articles classés par régions et autres divers thèmes, dans la rubrique "Revue de presse et autres infos" du blog.
Si vous possédez un article qui n'est pas paru (article "abonnés" par exemple), merci de le transmettre par mail en utilisant le formulaire de contact.

Bonne lecture !

V&T



➤ CharenteDES ERREURS EN RAFALES SUR LE DOSSIER DU PROJET ÉOLIEN DE SAINT-CLAUD 
(article "abonnés")


➤ Nièvre : Saint-Pierre-le-Moûtier : Stéphane Bern prend position contre les éoliennes en projet près du château de Meauce
➤ NièvreDes éoliennes à Donzy et à Sainte-Colombe ? Des porteurs de projets ont contacté les communes

➤ Côte d'OrChazilly : inquiets à propos des Éoliennes du Parc Ravery, les habitants s’informent 
Le 20 novembre, une quarantaine de personnes ont assisté à la première réunion publique organisée par l’association Trop d’éoliennes en Auxois dont l’objectif était d’informer sur tous les aspects du projet éolien en cours.

Après avoir analysé les quelque 1 500 pages du projet déposé en préfecture, les adhérents de l’association Trop d’éoliennes en Auxois ont pointé les nombreuses interrogations, voire inquiétudes, autour du projet d’implantation de six éoliennes dans les bois, prairies ou champs proches des villages de Chazilly, Longecourt-lès-Culêtres, Cussy-le-Châtel et Culêtre.
Après la projection d’un film retraçant le vécu d’élus et de riverains autour de l’installation d’éoliennes, les enjeux du projet ont été présentés aux personnes présentes.
Tout a été évoqué : nuisances sonores et lumineuses, menaces environnementales, pollution visuelle, conséquences économiques pour les professionnels de la zone, et qualité de vie des habitants.
Des inquiétudes autour de certaines activités
En effet, nombreux sont ceux qui s’inquiètent de la fréquentation des gîtes et chambres d’hôtes du secteur, mais aussi des activités d’un maraîcher dont les serres seraient situées à 220 mètres de la première machine, et de celles d’un producteur-cueilleur de plantes médicinales dont la zone de cueillette se trouverait directement en dessous des pales.
Un débat s’est ensuite engagé autour des différentes pistes d’actions et l’éventuel rapprochement avec d’autres associations de défense d’autres sites. À noter que l’association Trop d’éoliennes en Auxois a déjà adhéré à l’ACBFC (Association de défense de l’environnement et du patrimoine du collectif Bourgogne-Franche-Comté) afin de bénéficier du soutien de la soixantaine d’associations la constituant. Dans la perspective d’une participation massive à l’enquête publique qui se profile, d’autres réunions d’information sont prévues, dont la prochaine se déroulera lundi 10 décembre, à 18 h 30, à la mairie de Culêtre.
Note Pour tout renseignement ou adhérer à l’association, écrire à tropdeoliennesenauxois@gmail.com
https://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2018/12/06/eoliennes-du-parc-ravery-inquiets-les-habitants-s-informent

➤ Suisse : Il faut un moratoire sur le projet d’éoliennes à Sainte-Croix



➤ Le Saint Graal de l’énergie n’existe pas

➤ Carburant : « La mobilisation était prévisible », selon Jean-Marc Jancovici
Extrait :
À quelle transition est affectée la fiscalité sur les carburants ?
Aujourd'hui, sur les trente-trois milliards de taxes que l'on prélève sur le carburant, cinq milliards vont financer les panneaux solaires et les éoliennes, et cela devrait passer à sept en 2019. Les éoliennes et panneaux solaires augmentent en retour le prix de l'électricité par rapport au nucléaire existant. Ce plan augmente les importations, donc détruit de l'emploi et ne fait rien gagner sur le CO2, puisque l'électricité supprimée, le nucléaire, en produit peu. L'État français a déjà signé pour 120 milliards d'euros de contrats. Vous en faites des choses pour des gens qui ne peuvent pas se déplacer avec 120 milliards d'euros!
https://www.ouest-france.fr/economie/transports/carburants-essence-diesel/carburant-la-mobilisation-etait-previsible-selon-jean-marc-jancovici-6113464








Jura : Mont-sous-Vaudrey : L'ASFM se bat pour sauver sa forêt et son village

http://asfm39380.blogspot.com/








Taxes, taxes et re-taxes ...Gaulois, on ne vous dit pas tout


mercredi 5 décembre 2018

05 déc. 2018 : les titres

Les articles du jour

Vous pourrez toujours retrouver ces articles classés par régions et autres divers thèmes, dans la rubrique "Revue de presse et autres infos" du blog.
Si vous possédez un article qui n'est pas paru (article "abonnés" par exemple), merci de le transmettre par mail en utilisant le formulaire de contact.

Bonne lecture !

V&T




➤ CharenteLondigny : les anti-éoliens montent au front  (article "abonnés")
➤ Haute-Marne : Vouécourt : un NON à l'éolien à l'unanimité
https://augustinmassin.blogspot.com/2018/12/haute-marne-vouecourt-un-non-leolien-l.html?spref=fb&fbclid=IwAR28SIwCwuaD2SFMAc3-Bx-FSMxB5jkhdcqKp0WJmLpYKRpL0H8s1vOELkU


➤ Nièvre14 ou 15 éoliennes dans le secteur de Cercy-la-Tour : le projet de Global Wind Power se précise 😠😠
https://www.lejdc.fr/cercy-la-tour/environnement/travaux-urbanisme/2018/12/05/14-ou-15-eoliennes-dans-le-secteur-de-cercy-la-tour-le-projet-de-global-wind-power-se-precise_13074099.html

➤ MorbihanBillio : L’implantation d’un parc éolien à l'étude (article "abonnés")

➤ Seine-Maritime : ÉOLIENNES EN MER : L’État a accepté «l’offre améliorée» de la société Éoliennes en mer Dieppe – Le Tréport 😥
http://www.courrier-picard.fr/153307/article/2018-12-05/letat-accepte-loffre-amelioree-de-la-societe-eoliennes-en-mer-dieppe-le-treport

➤ Guadeloupe : Un partenariat entre l'AFD et la Désirade
https://www.rci.fm/infos/politique/un-partenariat-entre-lafd-et-la-desirade

➤ Pays-Bas : l’appel d’offres éolien en mer sans subvention aura lieu en mars (article "abonnés")




➤ COP24 : LES (TRÈS) MAUVAIS CHIFFRES DE LA POLITIQUE CLIMATIQUE FRANÇAISE (TRIBUNE)
Une tribune de Lionel Taccoen.
https://lenergeek.com/2018/12/05/cop24-climat-energie/



➤ Gilets jaunes : ce décret signé en douce qui bafoue la démocratie (article "abonnés")
En pleine crise des gilets jaunes, le gouvernement a décidé de compliquer encore davantage la vie de ceux qui s’opposent à l’implantation de nouveaux parcs éoliens dans les campagnes. Un déni de démocratie.
S’il y a des gilets jaunes qui, dans leurs campagnes, subissent les nuisances d’éoliennes et, après les promesses de Macron d’en tripler le nombre, redoutent d’en voir s’installer d’autres, la nouvelle suivante risque fort de décupler leur colère : par un décret publié au Journal officiel le 1er décembre – oui, le 1er décembre, il y a quatre jours, alors que les manifestants étaient plutôt en droit d’attendre un geste d’apaisement du gouvernement – François de Rugy vient de couper aux citoyens le moyen le plus simple de manifester leur opposition à tout nouveau projet d’implantation...
https://www.valeursactuelles.com/politique/gilets-jaunes-ce-decret-signe-en-douce-qui-bafoue-la-democratie-101398

article entierhttp://fr.friends-against-wind.org/news/gilets-jaunes-decret-signe-en-douce


➤ Où va l'argent de la transition énergétique ?


➤ Energie et taxes : Macron marche sur la tête
par Michel Gay
https://www.lemondedelenergie.com/energie-taxes-macron/2018/12/05/

➤ Électricité. Les taxes perçues par l’Etat représentent pas loin de 40% de votre facture





La dictature de l'éolien est En Marche !

Le ministre de l'Écologie punitive, François de Rugy, vient jeter de l'huile sur le feu en rajoutant une dose de mépris supplémentaire envers le peuple des campagnes !
Par un décret scélérat, il institue une justice d’exception en privant les citoyens du droit fondamental à pouvoir se défendre en justice en première instance aux tribunaux administratifs contre l’installation anarchique d’éoliennes. Ce décret limite de surcroît la durée légale d'intervention à 2 mois au lieu de 4, dans le but de limiter la capacité d'attaquer l'autorisation unique signée par le préfet.
A ces nouvelles contraintes viennent s'ajouter la volonté du ministre de l'Écologie de supprimer les enquêtes publiques en bannissant l'information et l'expression des citoyens.
Pour satisfaire aux caprices du jeune monarque de La République En Marche et à sa volonté de multiplier par trois le nombre d'éoliennes en France - 18.000 nouvelles machines sur les terres des ruraux – le gouvernement raye, par décret, tous les droits du peuple des « Gaulois réfractaire » !
Ce modèle de transition énergétique axée essentiellement sur l’énergie éolienne intermittente et ultra subventionnée entraînera forcément la politique énergétique de la France vers la ruine avec, conséquence inévitable, des taxes de plus en plus salées pour les ménages français.
C’est l’arrogance d’un gouvernement qui fait le choix d’imposer par la force l’écologie punitive et un nouveau signal inquiétant adressé aux ruraux et aux gilets jaunes de la France d’en bas !
👍

Communiqué de la fédération "Vent de Colère"


mardi 4 décembre 2018

04 déc. 2018 : les titres

Les articles du jour

Vous pourrez toujours retrouver ces articles classés par régions et autres divers thèmes, dans la rubrique "Revue de presse et autres infos" du blog.
Si vous possédez un article qui n'est pas paru (article "abonnés" par exemple), merci de le transmettre par mail en utilisant le formulaire de contact.

Bonne lecture !

V&T





➤ Calvados : Cormolain : Un projet d’éoliennes à l’ordre du jour
➤ Eolien terrestre : le gouvernement publie le décret destiné à accélérer les contentieux (article "abonnés")

➤ Canada : Réparations des éoliennes du Lac-Alfred


➤ Quand la science s'invite (enfin) dans les débats

➤ Réflexions jaunes sur le climat et l’énergie

➤ Pourquoi les énergies renouvelables sont moins propres que vous ne le pensez (en tout cas pour l'instant)
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/cop24/pourquoi-les-energies-renouvelables-sont-moins-propres-que-vous-ne-le-pensez-en-tout-cas-pourl-instant_3075963.html




➤ ECOLOGIE ET « TOUT » ÉLECTRIQUE : LES « NON-DIT », ÇA SUFFIT !
http://www.economiematin.fr/news-ecologie-et-tout-electrique-les-non-dit-ca-suffit-