Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

mardi 5 janvier 2021

5 janvier 2021 : revue de presse et autres infos

 




France
✦ Dordogne : Saint-Aulaye : Projet éolien en Dordogne : le public consulté sur le déboisement
Extrait : Le dossier relatif à l’implantation de cinq éoliennes à Saint-Aulaye-Puymangou et Parcoul-Chenaud est consultable sur Internet jusqu’au 7 février. 
Depuis mardi 5 janvier, sur Internet, la préfecture de la Dordogne met à la disposition du public le projet de défrichement de 4,83 ha, pour la construction et l’exploitation de cinq éoliennes à Parcoul-Chenaud et Saint-Aulaye-Puymangou. Le dossier sera consultable jusqu’au 7 février 2021 sur le site Internet des services de l’État. On peut également formuler ses observations par courrier adressé à la Direction départementale des territoires à Périgueux ou par courriel à : ddt-mad-ferme-eolienne-grands-clos-puymangou-2020@dordogne.gouv.fr.
Cinq machines
La surface à défricher étant inférieure à 10 ha, ce projet n’est pas soumis à enquête publique. Il doit cependant, selon le Code de l’environnement, être porté à la connaissance du public par voie électronique, avant toute décision de l’autorité compétente.

 Deux-SèvresGermond-Rouvre. Eoliennes et Internet au menu du Conseil (article complet réservé aux abonnés)
Extrait : Dossier éolien
Miguel Constantin expose la rencontre organisée le 10 décembre entre les délégations de Germond-Rouvre et de Champdeniers, deux communes concernées par un projet éolien mixte. Au cours de cette réunion, nous, élus de Germond-Rouvre, avons présenté la démarche entamée, les actions réalisées -groupe de travail, projet de réunion publique en présence d’un développeur et d’un collectif d’opposants…- et l’intérêt pour nous de rencontrer les élus de Champdeniers. En retour, ces derniers ont manifesté leur satisfaction au regard de cette initiative. Les élus sont unanimes pour dire qu’il est important de porter la réflexion à une échelle plus large que celle de la commune. En effet, des éoliennes dans notre commune impacteraient des habitants de Champdeniers et vice versa. De plus, il est intéressant de confronter les regards et ressentis que nous avons eus sur les développeurs que nous avons respectivement rencontré. Aujourd’hui ils ont rencontré deux développeurs (Falck et Elisio) qui sont tous deux intéressés par des projets mixtes dans nos deux communes. Les élus campidenariens nous informent que la communauté de commune Val de Gâtine a la volonté d’avoir cette transparence concernant l’éolien dans l’ensemble de son territoire et nous précisent qu’il pourrait être judicieux que nous rencontrions le groupe de travail qui y réfléchit. Ensuite différentes réflexions non exhaustives autour de l’éolien ont été abordées (NDLR : lire CO du 31 décembre).Un des élus de Champdeniers, lui-même riverain d’une des éoliennes, propose de rencontrer le groupe de travail de notre commune pour échanger autour de son vécu en proximité d’une éolienne. Ils sont intéressés pour assister à la réunion publique que nous organiserons.

✦ CorrèzeLes derniers dossiers de 2020 au Conseil (article complet réservé aux abonnés)
Extrait : Motion commune d'opposition au projet éolien de Saint-Pardoux-la-Croisille. Le Conseil municipal décide de voter les motions suivantes : refus du projet de parc éolien de Saint-Pardoux-la-Croisille et le refus de tout projet éolien industriel sur le territoire de la Corrèze.

✦ Ille-et-Vilaine. Malgré l’opposition de riverains, quatre éoliennes de 178 m validées par la justice
Extrait : Le tribunal administratif de Rennes a écarté l’ensemble des arguments soulevés par des riverains pour contester l’autorisation préfectorale du 17 juillet 2018, accordée à la société Féeole qui porte ce projet éolien à Martigné-Ferchaud et Coësmes.

✦ Vendée. « Plus d’une éolienne sur deux est construite et installée en Chine » (article complet réservé aux abonnés)
Extrait : Particulièrement touchées par la pandémie, cinq entreprises vendéennes sont lauréates aux fonds de modernisation automobile et aéronautique du plan France relance. Grâce à son projet de roulement rotor pour les éoliennes marines, l’entreprise Defontaine, située à La Bruffière, est l’une d’elles.


Offshore

✦ Eolien offshore : sur le polder de Brest, Navantia passe à la vitesse supérieure (article complet réservé aux abonnés)
Extrait : 
À Brest, le projet Navantia-Windar accélère. 1600 tonnes de pièces d’acier viennent d’être livrées. La fabrication des jackets du parc éolien offshore de Saint-Brieuc va pouvoir passer à la vitesse supérieure.

Ailleurs dans le monde
 Suisse
➾ Des hélices pas à plein régime…
Extrait : Le guide de la société Juvent vante (LL du 28.12.2020) les 29 000 heures sur 35 000 (en quatre ans) durant lesquelles l’éolienne mentionnée «a produit du courant». Il n’est pas dit que cette énergie a été produite à une puissance toujours inférieure à la puissance installée et qu’elle n’aurait été produite avec les 3,3 MW de puissance nominale que durant 8800 heures en quatre ans, soit avec un facteur de charge de 25%.
Avec la décision politique de suppression progressive des centrales nucléaires (3333 MW de puissance installée et 25 280 millions de kWh produits en 2019) – qui, elles, produisent avec un facteur de charge de 86,5% – ce ne sont pas 1010 éoliennes qui seraient nécessaires, mais 3495 pour garantir ces 25 milliards de kWh par an qui viendront à manquer!
...
Rappel: la moyenne suisse des 37 machines actuellement installées (75,4 MW), ayant produit 145,9 millions de kWh en 2019, correspond à un facteur de charge de 22%. En regard, le projet controversé de Greenwatt Les Collines de La Sonnaz prévoit que chacune des six à huit éoliennes prévues, ayant une puissance nominale de 3,5 MW, y produirait 5,5 millions de kWh, soit avec un facteur de charge de 18%. Au vu de la rose des vents sur place, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

 Des nuisances trop importantes
Extrait : Concernée directement par le projet de parc éolien des Collines de la Sonnaz, je me suis naturellement intéressée de plus près à cette source d’énergie. Certes, je ne suis ni scientifique, ni experte en la matière, mais je crois posséder un minimum de bon sens et au vu de ce que j’ai pu découvrir, je dois me rendre à l’évidence: l’énergie éolienne en nos contrées n’est pas du tout adaptée et encore moins rentable malgré ce que l’on veut nous faire croire.
Comment accepter de saccager des kilomètres de nature, de sacrifier la faune et les oiseaux, de prendre le risque de voir les villages se vider pour… des clopinettes? En effet, dans le cas du projet des Collines de la Sonnaz, les études et différents calculs démontrent bien que le vent est tout à fait insuffisant. D’ailleurs, le site a obtenu la note la plus faible parmi les sept projets éoliens du canton du point de vue du vent.
https://www.laliberte.ch/news/des-nuisances-trop-importantes-590183

➾ Eoliennes : à qui profitent au juste ces monstres ?
Extrait : J’ai lu avec attention l’article sur les éoliennes du Mont-Crosin paru le 28 décembre. Un exemple que Fribourg aimerait suivre, entre autres, dans le périmètre des Collines de la Sonnaz. Huit éoliennes sont prévues sur un site proche d’habitations, dans un cadre de verdure magnifique, à faible altitude où il faudrait saccager la forêt avant de bétonner et poser les éoliennes de plus de 200 mètres. Donc, rien à voir avec les conditions au Mont-Crosin, tout étant différent.…

 Trop de silences dans cet article
Extrait : J’ai lu avec étonnement le reportage paru dans votre édition du 28 décembre à propos des éoliennes sur les crêtes du Jura. Le texte est favorable à cette technologie, ce qui est en soi compréhensible compte tenu de l’interlocuteur qui fournit les informations, ce dernier étant à la fois paysan et surveillant des installations.
Le journaliste ne l’interroge pas sur les retombées financières de la présence d’éoliennes sur ses terres. Or ces retombées, tout à fait légales, sont importantes. Le texte accepte sans sourciller les propos sur le peu de gêne pour les voisins (bruit ou ombre portée par exemple).
Pas de questions non plus sur des réalités pourtant connues et avérées (cf. la récente enquête de Temps présent sur la RTS): l’écart entre la production promise et la réalité; la dépendance envers des subventions indispensables à l’équilibre financier des installations et à la charge du contribuable; rien sur l’énergie consommée pour les chauffer en hiver; rien sur le décalage temporel entre la demande et l’offre en énergie et, enfin, rien sur le fait que de telles installations peuvent être vendues sans contrôle et à n’importe qui.

➾ Production : l’éolien est aléatoire
Extrait : La production d’électricité éolienne est proportionnelle au cube de la vitesse du vent. Si le vent diminue de 20%, la production est réduite de moitié. En 2018, le facteur de charge au Mont-Crosin – un indicateur qui mesure la production effective par rapport à la capacité de l’installation – se situait à 20%.
Plus près de nous, l’entreprise spécialisée Ennova, mandatée par le Service de l’énergie cantonal, a étudié la vitesse du vent dans le secteur éolien prévu à la Sonnaz en 2016. En appliquant les résultats d’Ennova aux performances de l’éolienne annoncé par Groupe E (Enercon 138), on obtient un facteur de charge d’à peine 16%.
En outre, puisque l’éolien est aléatoire, une partie arrivera aux heures creuses et ne pourra être utilisée. Ces faits montrent la disproportion entre les investissements nécessaires et la part vraiment utile de la production d’énergie éolienne chez nous, disproportion qui sera financée par les subventions payées par les consommateurs.

 Belgique
 Éoliennes offshore : Le coup d’arrêt après l’accélération ?
Extraits : La Belgique a mis 10 ans pour achever une première zone offshore. Faudra-t-il 10 ans de plus pour débuter la deuxième ?
L’éolien offshore fait certainement figure de fleuron de la politique belge en matière d’énergie renouvelable. En dix ans à peine, les turbines en mer du Nord se sont multipliées telles des moules sur leur rocher pour atteindre une capacité de production de 2 200 MW au 1er janvier 2021.
Ce lundi, la Belgian Offshore Plateform annonçait ainsi que les 8 parcs éoliens en mer du Nord belge sont désormais opérationnels.
... La suite? Elle se déroulera dans trois autres zones définies dans les eaux territoriales belges, en commençant par la zone Princesse Élisabeth, située à l’ouest de la 1re zone, où un espace est déjà prévu pour doubler la capacité de production éolienne en mer à 4,5 GW.
Le problème c’est que «les travaux de construction devraient rester au point mort pendant quelques années», indique la Belgian Offshore Plateform. En l’état, on ne devrait ainsi pas voir tourner de nouvelles éoliennes en mer avant… une dizaine d’années. Ce qui représente un sacré coup d’arrêt après l’accélération de 2020: 81 éoliennes pour une capacité installée supplémentaire de 706 MW.

➾ Très forte progression de l’éolien en mer belge en 2020 (article complet réservé aux abonnés)

➾⛔ Fauvillers : déjà 850 coopérateurs pour l'éolienne citoyenne (article complet réservé aux abonnés)
Extrait : Le projet éolien intégrant une dimension citoyenne se finalise. Quelque 850 actionnaires ont rassemblé 425 000€ soit 91% de l’objectif.

 Allemagne  
 
L'Allemagne aura bientôt besoin de plus d'électricité importée
Extrait : L'Allemagne a importé plus d'électricité en 2020. Jusqu'à peu de temps avant le début de l'année, près de 33000 gigawattheures d'électricité circulaient de l'étranger vers le réseau allemand, un bon tiers de plus qu'en 2019 et près de 6% de sa propre production, rapporte l'Agence fédérale des réseaux. Dans le même temps, les exportations d'électricité ont été divisées par deux pour atteindre 17 400 gigawattheures. Les quatre grandes sociétés de distribution d'électricité comme 50hertz s'attendent à ce qu'à partir de 2022, sous certaines conditions, l'Allemagne soit dépendante des importations, entre autres, du nucléaire français.
Selon l'Office fédéral de la statistique, l'une des raisons de l'augmentation des importations d'électricité est la diminution de la part du charbon et des centrales nucléaires dans la production d'électricité. En particulier, lorsqu'il n'y avait pas de vent ou d'obscurité hivernale, l'électricité était importée pour couvrir la demande.
Selon l'Agence fédérale de l'environnement, la production et la consommation en Allemagne étaient à peu près équilibrées jusqu'en 2003. Depuis lors, plus d'électricité a été produite que consommée et il y a un surplus dans les échanges d'électricité avec les pays voisins. Le pic a été atteint en 2017 avec plus de 55 000 gigawattheures. Depuis lors, l'excédent a diminué.
Les opérateurs des grands réseaux de transport - 50hertz, Amprion, TenneT et TransnetBW - supposent que l'Allemagne sera plus dépendante des importations d'électricité à l'avenir afin de pouvoir maintenir l'approvisionnement en électricité dans des situations extrêmes.

 Danemark  
➾ Le vent a fourni au Danemark près de la moitié de son électricité en 2020 (article complet réservé aux abonnés)
Extrait : Le royaume conforte sa place de champion mondial de l’éolien.

 Royaume-Uni  
➾ 
RSPB sonne l'alarme sur le consentement de Hornsea 3
Extrait : L'organisation caritative britannique pour les oiseaux, la RSPB, a exprimé son inquiétude face à la récente décision du gouvernement d'accorder le feu vert au parc éolien offshore de 2,4 GW Hornsea 3 d'Orsted.


Enquêtes publiques
✦ Allier

✦ Haute-Vienne


✦ Dordogne
Asso3D (defense.dronne.double@gmail.com)

Intervenez du 5 janvier 7 février 2021 pour empêcher l'autorisation de défrichement nécessaire à la construction de 5 éoliennes géantes en pleine forêt !

« Est un défrichement toute opération volontaire ayant pour effet de détruire l'état boisé d'un terrain et de mettre fin à sa destination forestière » (article L. 311-1 du code forestier).

Vous avez le pouvoir d'intervenir dans la consultation du public concernant cette demande d'autorisation de défrichement. Cette procédure vise à autoriser le défrichement de 4,8 hectares boisés sur les communes de Saint-Aulaye-Puymangou et de Parcoul-Chenaud, en vue de construire, en pleine forêt, 5 éoliennes de 182 m en bout de pale. Cette autorisation permettrait ce projet et ouvrirait la porte à d’autres projets.

Adressez vos observations et propositions par courriel à ddt-mad-ferme-eolienne-grands-clos-puymangou-2020@dordogne.gouv.fr avec copie à defense.dronne.double@gmail.com. La copie nous est nécessaire pour suivre le dossier puisqu’il n’y a pas de site Internet comme dans les enquêtes publiques récentes où l’on pouvait voir les contributions.

Chaque citoyen peut s'exprimer sans être nécessairement domicilié dans la commune sur laquelle le projet est réalisé. N'hésitez pas à faire suivre ce courriel à vos connaissances !

Pour plus de détails sur le projet, voir le dossier complet mis à la disposition du public sur le site de la préfecture : https://www.dordogne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-Mise-a-disposition-du-public/Defrichement-parc-eolien-les-Grands-Clos-PARCOUL-CHENAUD-et-SAINT-AULAYE-PUYMANGOU2/Defrichement-parc-eolien-les-Grands-Clos-PARCOUL-CHENAUD-et-SAINT-AULAYE-PUYMANGOU

Il est préférable de faire une réponse personnalisée mais, à l’attention de ceux qui n’ont pas le temps d’étudier le dossier, un projet de texte est proposé ci-après. Selon vos besoins, vous le trouverez en format texte, pdf ou doc. A partir d’un modèle, vous pourrez le compléter/modifier, l'imprimer, le faire signer, le scanner et l’envoyer par courriel.

Les observations peuvent aussi être adressées par voie postale à :
Direction Départementale des Territoires de Dordogne
Pôle Forêts (à l’attention de Laure LOICHON)
Cité Administrative
24024 PÉRIGUEUX CEDEX
avec copie à : Asso3D, Le Bourg de Puymangou, 24410 Saint-Aulaye-Puymangou

Signez notre pétition « Nous refusons les éoliennes dans la forêt de la Double » : http://chng.it/gJwScrMc

Merci à ceux qui le peuvent de faire un don pour soutenir notre action (impressions, avocat) : http://www.asso3d.fr/bulletindonasso3d.pdf

Cordialement,
Thierry Bonne
Asso3D - Défense du val de Dronne et de la Double
defense.dronne.double@gmail.com
www.Asso3D.fr
https://www.facebook.com/Asso3D

A adresser à ddt-mad-ferme-eolienne-grands-clos-puymangou-2020@dordogne.gouv.fr avec copie à defense.dronne.double@gmail.com au plus tard le 7 février 2020

OBJET : Demande d’autorisation de défrichement en vue d’un projet éolien en forêt

Monsieur le Préfet,

Je vous demande de refuser la destruction volontaire de 4,8 hectares de forêt en vue de réaliser un projet de 5 éoliennes de 182 mètres en bout de pale dans la forêt de la Double, sur les communes de Saint-Aulaye-Puymangou et de Parcoul-Chenaud, projet dont les inconvénients l’emportent nettement sur les avantages.

Je m’oppose à ce défrichement et au projet pour lequel il est demandé parce que :
- Le massif forestier Double-Landais, patrimoine naturel à sauvegarder, aujourd’hui dépourvu de toute éolienne, n’est pas adapté à recevoir ce type d’installations industrielles.
- Le site d’implantation aurait pu être envisagé dans des zones où la biodiversité n’est pas aussi riche. Le projet, qui nécessite une dérogation à l’interdiction de détruire 12 espèces protégées, portera atteinte à la biodiversité : avifaune nicheuse, espèces migratrices, chauves-souris, cistudes, papillons.
- Les risques d’incendies dans une forêt très sensible seront aggravés et l’intervention des avions bombardiers d'eau sera empêchée sur 430 ha. Quels que soient les moyens de lutte au sol, l’intervention aérienne reste indispensable : 8 incendies de forêt depuis 2015 à moins de 13 kilomètres du projet ont nécessité l’utilisation des moyens aériens.
- La restitution à un usage sylvicole après démantèlement sera gênée par la présence résiduelle de centaines de tonnes de béton armé à partir de deux mètres de profondeur.
- Une vingtaine d’habitations se trouvent à moins de 1000 mètres des éoliennes. La hauteur de ces dernières justifierait une distance d’au moins 1500 mètres, ce que ne permet pas le site.
- La zone est insuffisamment et irrégulièrement ventée ; l’estimation de production a été surévaluée et, de plus, n’a pas été corrigée des mesures successives de bridage annoncées.
- Il existe des énergies renouvelables alternatives qui sont adaptées au territoire et acceptées par la population. La commune de Saint-Aulaye-Puymangou dispose d’une centrale hydro-électrique en service et d’un projet de centrale photovoltaïque de 10,7 MW qui n’a soulevé aucune opposition.
- Ce projet porterait atteinte au paysage, richesse du Périgord qui en fait une destination touristique recherchée (1ère activité économique de la Dordogne).
- ll n'y a pas de consensus politique local sur le territoire impacté : 30 communes de la forêt de la Double se sont déclarées opposées au projet ainsi que 9 conseils municipaux sur 13 situés dans les 6 kilomètres.
- La population et les acteurs économiques et culturels se sont déclarés massivement opposés (94%) dans les nombreuses consultations du public qui ont déjà eu lieu.
- Les deux maires des communes d’implantation en fonction en 2013 ont été mis en examen pour prise illégale d’intérêt le 30 septembre 2019. La procédure pénale est en cours.

Je demande que l’avis des élus et de la population consultés soit effectivement pris en compte.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, mes salutations respectueuses.

Prénom Nom


Archives
✦ LE PREMIER PARC ÉOLIEN OFFSHORE AMÉRICAIN POURRAIT DEVOIR SE PRÉPARER À LA TURBULENCE -2016-


Associations
✦ Bonjour à tous,
Par une instruction du 15 décembre 2020 
(https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf/circ?id=45094) aux préfets de région et départements, le ministère de la transition écologique a précisé les actions prioritaires de l’inspection des installations classées pour l’année 2021. Voici celles concernant l'éolien.
Si l’une des mesures préconisées est anecdotique, d’autres sont un tout petit pas de progrès pour préserver la biodiversité :
La mesure « anecdotique » consiste à renforcer le contrôler les protocoles de suivi environnemental sur la mortalité de l’avifaune et des chiroptères ; nous savons que les animaux prédateurs font disparaître les cadavres des oiseaux et chauve-souris mortes au pied des éoliennes bien avant que les inspecteurs aient pu venir constater sur place leur décès....
L'autre mesure, plus constructive et plus utile en cas de contentieux, porte sur l’effectivité des mesures de réduction d’impact de l'éolien sur les espèces protégées : les contrôles sur l’effectivité de ces mesures devront être renforcés. A noter d’ailleurs que les arrêtés préfectoraux d'autorisation d’exploiter des éoliennes doivent les préciser. Il nous faudra être attentifs à ces arrêtés ; nous savons par exemple que les plans de « bridage » pour limiter les nuisances sonores sont peu mis en œuvre et peu suivis.
Par ailleurs les Régions pourront conduire des actions sur les risques accidentels sur les éoliennes et la gestion des terres excavées.
Mais avant tout donc, restons vigilant.e.s comme d’habitude pour empêcher, avant qu'ils n'émergent, ces projets destructeurs de notre cadre de vie.
BONNE ANNEE 2021 SANS EOLIENNE SUR NOS MONTAGNES
Odile ROCHER
Vice-présidente de l'APPEM





Divers
✦ L’INSTALLATION D’ÉOLIENNES DANS VOTRE VOISINAGE PEUT ÊTRE JUGÉE COMME UN TROUBLE NORMAL
Extrait : Ou quand l’intérêt public de l'énergie éolienne passe avant votre trouble paysager…
L'installation d'un parc éolien à proximité de votre habitation peut-elle donner droit à une indemnisation pour la perte de valeur liée au trouble paysager de ces éoliennes ? Non, a répondu en substance la Cour d'appel dans une affaire de ce type, confirmée ensuite dans sa décision par la Cour de cassation en septembre 2020.
https://argent.boursier.com/quotidien/actualites/linstallation-deoliennes-dans-votre-voisinage-peut-etre-jugee-comme-un-trouble-normal-6237.html

Nucléaire
✦ LETTRE GÉOPOLITIQUE DE L’ÉLECTRICITÉ
NUCLÉAIRE : LA CHINE PREND LA TÊTE

Sur les réseaux sociaux