Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

Production d'électricité, consommation, puissance installée, nucléaire, EnR, ... (V) (janvier 2021 / ...)

Production d'électricité, consommation, puissance installée, nucléaire, EnR, ...





Voir les articles précédents sur "Production électricité, consommation, puissance installée, nucléaire, ..." (I),(II)(III) et (IV)

Production d’électricité par filière
https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique


19/01/21
Le véritable coût de la production d’électricité
Extrait : Une première mondiale par l’AIE
Conjointement avec la Nuclear Energy Agency (NEA), l ’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) vient de publier la neuvième d’une série d’études sur le coût de production d’électricité, dont le tableau récapitulatif est reproduit ci-dessous.

17/01/21
Alerte sur les systèmes électriques en Europe
Extrait : Les faits 
En période de forte demande d’électricité, l’Europe risque d’avoir de plus en plus de mal à répondre aux besoins.
L’Europe risque-t-elle de manquer de courant en 2030 ? C’est la question posée par France stratégie, l’organisme de prospective rattaché à Matignon, dans une note publiée vendredi 15 janvier. La réponse est nuancée, mais la note insiste sur la fragilité de plus en plus grande des réseaux.

15/01/21
«L’hiver vient : la France privée d’électricité?» La tribune de 45 députés LR
Extrait : « Nous ne sommes qu’au début des difficultés d’approvisionnement électrique : celles-ci vont s’amplifier lors des prochaines années. Pour nous mettre à l’abri de coupures à l’avenir nous devons réorienter d’urgence notre politique énergétique », écrivent les élus des Républicains
Une autre explication, plus globale, relève de la politique énergétique qui est menée dans notre pays, en faisant le choix de privilégier le développement des énergies électriques renouvelables intermittentes, au détriment des énergies dites pilotables.
https://www.lopinion.fr/edition/politique/l-hiver-vient-france-privee-d-electricite-tribune-45-deputes-lr-233902?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=barre-partage-site&fbclid=IwAR0KOJOFMIOQ4sKbionmXA8Wwnm2d2kvSFQ0AfuwUVVW6jcSXd8g_-hHr0Q

11/01/21Sources d’énergie non pilotables : l’inverse de la « décentralisation » proclamée !
Extrait : Cette économie de moyens se paie par une contrainte. Pour répondre à une demande client, il faut produire à tout instant la quantité d’énergie demandée par l’ensemble des clients, avec des possibilités d’écarts très faible. Faute de quoi, techniquement, le réseau s’écroule. Rétablir la fourniture d’électricité est alors long et pénible. Le dernier incident de ce genre – un « black-out » – remonte en France à décembre 1978, au cours de la matinée vers 10 h 00. Il avait fallu la journée pour rétablir le fonctionnement du réseau.
Pour pallier l’aspect non pilotable des capacités éolienne et solaire, on parle beaucoup de « stockage ». Ce stockage proclamé se fait attendre : les seuls stockages efficaces connus sont les centrales hydrauliques. En pratique, personne ne développe le stockage. Les promoteurs éoliens et solaire sont dans une double démarche différente. D’un côté, la recherche du « foisonnement », espoir que sur de vastes surfaces, la fourniture de puissance par le vent et le soleil soit de plus en plus constante.