Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

Pays de la Loire (VII) (janvier 2021 / ...)

Pays de la Loire



Voir les articles précédents sur "Pays de la Loire" (I)(II)(III)(IV)(V) et (VI)


🐄21/01/21 : Loire-Atlantique : Éolienne: une éleveuse de Loire-Atlantique porte plainte contre Barbara Pompili et le gouvernement
Extrait : Une éleveuse de l’ouest de la France entend ainsi dénoncer auprès de la Cour de justice de la république « l’inaction de l’État » face aux nuisances générées par un parc éolien sur sa propre santé et celle de ses vaches.

🐄21/01/21 : Loire-Atlantique : Santé des vaches et éoliennes : une agricultrice nantaise porte plainte contre des ministres
Extrait : Éleveuse laitière à Saffré (Loire-Atlantique), Céline Bouvet se bat contre des éoliennes suspectées de rendre ses vaches malades.
Le combat des éleveurs du pays de Châteaubriant contre le parc éolien des Quatre-Seigneurs, suspecté de rendre malades leurs vaches, s’intensifie.
Après avoir porté plainte pour trouble anormal du voisinage contre l’exploitant, le fonds d’investissement allemand KGAL, Didier Potiron, producteur laitier à Puceul (Loire-Atlantique), plaidera sa cause, par la voix de son avocat, Me François Lafforgue, le 15 avril 2021, devant le tribunal judiciaire de Nantes.
https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/sante-des-vaches-et-eoliennes-une-agricultrice-nantaise-porte-plainte-contre-des-ministres-7125938

🐄21/01/21 : Loire-Atlantique : Éolien : LMR porte plainte contre quatre ministres
Extrait : Après les multiples courriers adressés par le Mouvement de la Ruralité au Président de la République et aux ministres concernés par l'alerte sanitaire, restés sans réponse à ce jour, après avoir alerté des effets des éoliennes, des champs électromagnétiques, des infrasons, des contaminations aux terres rares et de l'ensemble des problématiques provoquant des nuisances sanitaires graves avec un risque de danger imminent pour la santé humaine et animale doublée d'une atteinte grave à l'environnement, après avoir dénoncé la situation dramatique d'hommes et de femmes, tant sur leur santé que sur celle de leurs élevages, le Mouvement de la Ruralité, par son président Eddie Puyjalon, accompagnant madame Céline Bouvet, exploitante proche du parc des Quatre Seigneurs sur la commune de Nozay, vient d'engager une procédure judiciaire devant la Cour de justice de la République.
Ainsi, par l'action de son avocat, Maître Fabrice Di Vizio, LMR vient de porter plainte contre le Premier ministre Jean Castex, le ministre de la Santé Olivier Véran, ainsi que les deux dernières ministres de la Transition écologique, Barbara Pompili et Élisabeth Borne ; plainte pour motif d’« administration de substances nuisibles » (article 222-15 du Code pénal) de nature visuelle et sonore et, à titre subsidiaire pour « abstention volontaire de combattre un sinistre » (article 223-7 du Code pénal).
L'objectif pour LMR est de faire ouvrir une enquête pour savoir si l'accélération du déploiement du parc éolien en France aurait dû perdurer durant toutes ces années malgré les alertes de citoyens malades, de lourdes mortalités animales, la présence de cancers pédiatriques dans les zones concernées avec des expertises indépendantes induisant un risque grave et imminent notamment le dossier scientifique du laboratoire ToxSeek. Action juridique d'autant plus importante que malgré toutes ces alertes, les multiples confinements pour raison sanitaire sont venus emprisonner les hommes et les femmes dans leur souffrance à domicile sans pouvoir échapper aux nuisances induites par les éoliennes.

🐄20/01/21 : Loire-Atlantique : Éolien : une agricultrice de Loire-Atlantique dépose plainte contre quatre ministres
Extrait : Mme Bouvet a également déposé en fin de semaine une plainte contre X pour "administration de substances nocives" devant le tribunal judiciaire de Nantes. "Le cas de cette agricultrice est emblématique de l'absence de débat sur l'impact sanitaire de l'éolien en France", a commenté Me Di Vizio. "On stigmatise ces riverains en refusant de reconnaître leurs troubles et en les accusant d'être contre le progrès que représenteraient les éoliennes".
Cette éleveuse entend ainsi dénoncer "l'inaction de l'État" face aux "nuisances sur la santé animale et humaine" dont serait responsable, selon elle, un parc de huit éoliennes couvrant Saffré et trois autres communes voisines. Ce parc a été mis en service en 2013 par la société allemande ABO Wind pour le fonds d'investissement allemand KGAM, a expliqué l'avocat.
https://www.connaissancedesenergies.org/afp/agriculture-plaintes-contre-quatre-ministres-pour-nuisances-dun-parc-eolien-210120

🐄20/01/21 : Loire-Atlantique : Agriculture: plaintes contre quatre ministres pour «nuisances» d'un parc éolien
Extrait : Une agricultrice de Loire-Atlantique a déposé plainte contre quatre ministres en raison des «nuisances» subies sur son élevage de vaches laitières et sur sa propre santé qu'elle impute à la proximité d'un parc éolien, a-t-on appris ce mercredi auprès de son avocat.
Installée à Saffré, au nord de Nantes, Céline Bouvet, 46 ans, a déposé cette plainte en fin de semaine auprès de la commission des requêtes de la Cour de Justice de la République (CJR), a fait savoir son avocat, Me Fabrice Di Vizio, du barreau de Paris. Sont visés le premier ministre Jean Castex, le ministre de la Santé, Olivier Véran, l'actuelle ministre la Transition écologique et solidaire, Barbara Pompili, et son ancienne titulaire, Elisabeth Borne, pour «complicité par aide à l'administration de substances nocives», à titre principal, et pour «omission de combattre un sinistre», à titre subsidiaire, a détaillé l'avocat à une correspondante de l'AFP.
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/agriculture-plaintes-contre-quatre-ministres-pour-nuisances-d-un-parc-eolien-20210120

20/01/21 : Loire-Atlantique : Polémique : Sandra Bureau relance sa croisade anti-éolienne
Extrait : Quatre ans après, la conseillère municipale de Riaillé repart au combat : elle souhaite que l’on calme les ardeurs des promoteurs éoliens.
« La colère gronde. Mon rôle d’élue est de faire remonter les inquiétudes. Je ne fais pas ça par intérêt personnel. On parle d’un marché juteux et politiquement “casse gueule”. » Sandra Bureau, conseillère municipale d’opposition à Riaillé est remontée sur son cheval de bataille : le développement « anarchique » des projets éoliens sur le nord-est de la Loire-Atlantique.
https://actu.fr/pays-de-la-loire/riaille_44144/polemique-sandra-bureau-relance-sa-croisade-anti-eolienne_38736972.html

🐄20/01/21 : Loire-Atlantique : Eoliennes de Nozay : l'exploitant du parc attaqué en justice par l'Anast, audience à Nantes en avril
Extrait : L'Anast, association nationale des animaux sous tension, porte devant la justice en ce début 2021 le dossier de plusieurs éleveurs impactés par des infrastructures électriques.
L’heure était à la mobilisation, mercredi 20 janvier 2021, à la ferme de Didier et Murielle Potiron à Puceul, près de Nozay (Loire-Atlantique). L’Anast, association nationale des animaux sous tension, y avait en effet convié différents acteurs de la lutte contre les graves problèmes sanitaires engendrés par certaines grosses infrastructures électriques : lignes à très haute tension (THT), antennes haute fréquence (pour la téléphonie mobile)ou encore éoliennes.
"Peut-être gagnerons-nous ce combat en un mois, peut-être en trois mois ou peut-être en trois ans... Il y aura peut-être des échecs en cours de route, mais avec la mobilisation de tous, on y arrivera." Maître Lafforgue
https://actu.fr/pays-de-la-loire/puceul_44138/eoliennes-de-nozay-l-exploitant-du-parc-attaque-en-justice-par-l-anast-audience-a-nantes-en-avril_38853632.html

🐄20/01/21 : Loire-Atlantique : Joué-sur-Erdre : des veaux perturbés par un chantier éolien ?
Extrait : Les animaux des Raudières s’alimentent difficilement. Un géobiologue pointe du doigt la construction de machines au Mont-Friloux, qui provoquerait un champ électromagnétique.
« Nous avons des amis agriculteurs qui sont même prêts à venir bloquer le chantier. »
Anthony Désormeaux et Simon Debray, éleveurs de veaux sur l’exploitation des Raudières à Joué-sur-Erdre, ne savent plus à quel saint se vouer : « Nos problèmes ont commencé fin octobre-début novembre, se souvient Anthony Désormeaux. Le comportement de nos animaux a changé : ils ne voulaient plus prendre leur buvée… » Reste à savoir pourquoi. Les agriculteurs font donc appel à leur géobiologue. Celui-ci pointe du doigt une perturbation électromagnétique, qui serait due au socle de l’une des trois éoliennes en cours de construction, depuis septembre, sur le Mont-Friloux.
« 50 tonnes de fer ont été enfouies dans un trou, explique Anthony Désormeaux. Or ce matériau très conducteur est en contact avec une rivière souterraine qui passe sous nos bâtiments d’exploitation. Aujourd’hui, cela va un peu mieux car notre géobiologue a posé des piquets en cuivre pour bloquer le champ électromagnétique. Mais il nous a dit que ce n’était pas une solution durable, et que le problème risquait de s’amplifier lors de la mise en service des éoliennes. »

20/01/21 : Loire-Atlantique : Port-Saint-Père. Éoliennes : des communes invitées à donner un avis
Extrait : Une enquête publique a été réalisée, du 26 octobre au 11 décembre, portant sur une demande en vue d’obtenir l’autorisation environnementale unique pour la construction et l’exploitation d’une installation de production d’électricité à partir de l’énergie mécanique du vent, regroupant cinq aérogénérateurs et deux postes de livraison, ainsi que la mise en compatibilité du PLU de la commune concernée.
Les conseils municipaux des communes situées dans un rayon de 6 km autour de l’installation projetée ont été invités à émettre un avis dès l’ouverture de l’enquête publique et au plus tard, dans les quinze jours suivant sa clôture. 

20/01/21 : Vendée : Le Langon. La population consultée sur le projet éolien
Extrait : Alain Bienvenu, maire, et Anne Aimé, adjointe, déclinent les grands axes pour l’année 2021. Cette année, le projet d’extension du parc éolien sera suivi de près par les habitants.
Qu’entreprend la commune vis-à-vis du parc éolien ?
Le nombre d’éoliennes ne cesse d’augmenter et commence à générer de l’inquiétude. Nous pensons que l’heure est arrivée de réunir la population dès que les normes sanitaires le permettront. Ce sera l’occasion d’évoquer et d’expliquer la situation. Ensuite, nous jouerons la carte de la démocratie directe. Les Langonnaises et Langonnais seront consultés par référendum pour la poursuite ou non de l’extension du parc éolien.
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-langon-85370/le-langon-la-population-consultee-sur-le-projet-eolien-7124018

18/01/21 : Loire-Atlantique : Donges. Les riverains en perte de confiance vis-à-vis de RTE
Extrait : Le collectif de riverains dongeois estime que l’installateur des lignes à haute tension n’a pas tenu ses engagements en esquivant la réunion publique validée avec le sous-préfet.
Les travaux d’enfouissement de lignes électriques, pour raccorder le parc éolien, s’effectuent sur une route qui traverse neuf villages dongeois comprenant 300 familles. Un collectif de représentants des riverains s’est formé pour obtenir des réponses aux nombreuses questions et inquiétudes quant aux éventuels effets sur la santé des ondes électromagnétiques issues des lignes de deux fois 225 000 volts.
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/donges-44480/donges-les-riverains-en-perte-de-confiance-vis-a-vis-de-rte-7121096

17/01/21 : Maine-et-Loire : Près de Cholet. Le projet éolien n’a pas convaincu les élus
Extrait : En décembre 2020, la société Kallista Energy avait soumis à la municipalité de Trémentines (Maine-et-Loire) son projet d’implantation de deux engins à la Florencière. Finalement, le conseil municipal a voté contre, massivement, considérant que ce dossier comportait des lacunes sanitaires et environnementales, et ignorait les contraintes de la navigation aérienne.

16/01/21 : Maine-et-Loire : Trémentines. Non au projet d’implantation de deux éoliennes
Extrait : Le premier conseil municipal de l’année s’est réuni salle Azura mercredi 13 janvier. Le projet d’implantation de deux éoliennes dans la zone de la Florencière a reçu un avis défavorable.
En décembre, le groupe Kallista Energy avait présenté son projet d’implantation de deux éoliennes dans la zone de la Florencière à Trémentines. « Une présentation peu convaincante et incomplète », a souligné d’emblée Jacky Jobard, membre de la commission cadre de vie. Le sujet a été débattu entre les élus. Maurice Dilé estime lui aussi qu’« il faut rester prudent, il y a trop d’inconnues… Si on doit supporter les nuisances d’éoliennes, pourquoi ne pas bénéficier des retombées financières en étant actionnaires ? ». Madame le maire confirme que « ce type de projet est à construire avec les citoyens, on n’impose pas des installations ». Après de nombreux échanges, le projet a été soumis au vote des élus. Il en résulte 21 avis négatifs. Un « non » unanime qui, s’il ne peut s’opposer à l’implantation, la freinera tout au moins, considèrent les élus. « D’autant », ajoutent les uns, « que la zone de la Florencière est un site de nature privilégié de par l’existence de sentiers pédestres et la présence de nombreux oiseaux ».
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/trementines-49340/non-au-projet-dimplantation-de-deux-eoliennes-17df8b5e-8782-4871-9cad-c1cd48c80054

15/01/21 : Vendée : les élus du Nieul-le-Dolent disent oui au projet éolien
Extrait : Le 12 janvier, les élus de Nieul-le-Dolent, ont donné un avis favorable pour le projet éolien après avoir eu des réponses aux questions soulevées par l'Apen 85, qui s'y oppose.
Mardi 12 janvier, le conseil municipal de Nieul-le-Dolent (Vendée) a autorisé le dépôt du dossier du projet du parc éolien en préfecture. Un vote réalisé après une intervention de Vendée Énergie et VSB Energie Nouvelle, qui portent le projet, invités à répondre aux questions, inquiétudes et réticences de l’association Apen 85.
https://actu.fr/pays-de-la-loire/nieul-le-dolent_85161/vendee-les-elus-du-nieul-le-dolent-disent-oui-au-projet-eolien_38755402.html

15/01/21 : Maine-et-Loire : Lys-Haut-Layon.  « D’ici 20 ans, on sera entourés de mâts en ruine »
Extrait : Claire Sauer, trésorière de l’association, est également agricultrice. Pour elle, des projets éoliens « favorables » aux agriculteurs ne sont qu’un leurre…
Elle explique : « Les promoteurs activent des tensions sociales autour du « magot » généré : on parle de rentes annuelles de 8 000 à 10 000€ versées aux agriculteurs qui auront une éolienne sur leurs terres. Une aubaine pour des retraités précarisés qui touchent souvent moins de 800 € mensuels de pension et pour qui l’option est alléchante. On parle également d’éventuels dédommagements pour les riverains qui en font la demande au promoteur. Hélas, malgré l’obligation légale d’information des riverains, les promoteurs maintiennent une discrétion confinant à de la dissimulation. Pour preuve, même en étant concerné par l’implantation d’une éolienne proche de chez soi, peu d’habitants sont avertis. ....
»
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/lys-haut-layon-49310/dici-20-ans-on-sera-entoures-de-mats-en-ruine-26d750c6-fc2d-41ee-9849-2a9358c92841

15/01/21 : Maine-et-Loire : Lys-Haut-Layon. « On verrait 40 éoliennes dans un rayon de 10 km »
Extrait : Fabien Charbonnier : « Aujourd’hui, nous comptons 23 éoliennes dans un rayon de 10 km autour de Vihiers. Si tous les projets en cours se réalisent, on pourra voir 40 éoliennes dans ce rayon, soit un encerclement total de notre territoire : aucun horizon ne sera préservé. Nous pourrons même apercevoir les éoliennes de territoires voisins : 48 éoliennes au total dans un rayon de 17 km. Avec les éoliennes implantées actuellement, notre territoire produit de l’électricité pour 51 000 habitants, or nous ne sommes que 15 000. Avec les 40 éoliennes, notre territoire produirait pour 97 000 habitants… »
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/lys-haut-layon-49310/on-verrait-40-eoliennes-dans-un-rayon-de-10-km-5a3a89bc-319c-4f93-94d0-e47d95097869

15/01/21 : Maine-et-Loire : Lys-Haut-Layon. Eoliennes : un courrier au préfet
Extrait : Dans un courrier envoyé le 20 décembre, l’association Terre en vie - Pays de Vihiers interpelle le préfet de Maine-et-Loire et rappelle son « opposition radicale » aux projets éoliens.
Extrait : L’étude de l’extension du parc éolien continue avec l’implantation d’un mât pour mesurer les vents, l’activité des chauves-souris. Des études acoustiques vont débuter au cours de cette année.

15/01/21 : Sarthe : La Chapelle-aux-Choux. Le projet éolien fait débat
Extrait : L'’association DNPPL a tenu sa première assemblée générale le 6 janvier 2021. 
Le projet d’implantation de cinq éoliennes dans une propriété privée, dans les communes de Saint-Germain-d’Arcé, La Chapelle-aux-Choux (Sarthe) et Villiers-aux-Bouin (ville d’Indre-et-Loire), a débuté en 2019.
Dès l’implantation d’un mat de mesure de 100 m de hauteur, l’association DNPPL (Défense de la nature des paysages et du patrimoine de la vallée du Loir) a été créée. Elle regroupe 70 membres. Et une pétition a réuni 1 500 signatures.

14/01/21 : Sarthe : Champfleur :
Extrait : Le projet éolien mené par Engie Green avance. Le dépôt de dossier en préfecture est prévu pour le premier trimestre 2021.
À ce sujet, une nouvelle réunion avec les riverains, si les conditions sanitaires le permettent, aura lieu dans les prochains mois.

14/01/21 : Sud Sarthe : ils se battent contre un projet de parc éolien
Extrait : L’assemblée générale de l‘association de Défense de la nature, des paysages et du patrimoine de la vallée du Loir (DNPPL) vient d’avoir lieu à l’espace socio-culturel de La Chapelle-aux-Choux (Sarthe).
L’occasion pour Emmanuel Jacquelin, le président, de faire le point sur le projet d’implantation d’éoliennes dans les bois de La Frogerie à Saint-Germain-d’Arcé.

🐄14/01/21 : Loire-Atlantique : Les éleveurs laitiers victimes des éoliennes attendent un ultime rapport
Extrait : En Loire-Atlantique, deux élevages accusent les éoliennes toutes proches d’entraîner de graves troubles sur leurs animaux. Une commission d’enquête mise en place en juin 2020 devrait rendre ses conclusions d’ici fin janvier.
En 2019, les deux élevages ont réalisé la mise en conformité électrique de leurs installations. «Les problèmes ont continué, ce qui prouve qu’ils viennent de l’extérieur, soit des infra-sons, soit des ondes électro-magnétiques véhiculées par l’eau dans le sol.» En juin 2020, une commission d’enquête a été mandatée par les ministères de la Transition écologique et de l’agriculture pour auditionner tous les acteurs et faire la synthèse des études réalisées. Son rapport est attendu d’ici fin janvier.
https://www.reussir.fr/lait/loire-atlantique-des-eleveurs-victimes-des-eoliennes-attendent-un-ultime-rapport

🐄13/01/21Plus de 400 cas en 8 ans - En Loire-Atlantique, des éleveurs accusent les éoliennes de tuer leurs bovins
Extrait : En Loire-Atlantique, à Puceul, ce sont plus de 400 cas de morts de bovins qui sont à déplorer en 8 ans sur la ferme de la famille Potiron. Pour le couple d’éleveurs, l’explication est à chercher du côté du parc éolien installé en 2012. Une commission d’enquête mise en place en juin 2020 devrait prochainement rendre ses conclusions. Médias et réseaux sociaux relaient les faits mais l’attente de solutions est longue pour les éleveurs. Les époux Potiron envisagent de déplacer leur exploitation.

10/01/21 : Sarthe : Mont-Saint-Jean : Voeux
Extrait : Parc éolien abandonné
Sous le précédent mandat, vos élus avaient donné à la majorité leur accord à l’étude de faisabilité d’un parc éolien, « à la condition que les retombées financières soient plus importantes pour la collectivité. Cette proposition n’a pas été retenue par la société porteuse du projet (JPEE) qui a donc abandonné le projet sur notre commune. Un nouveau projet a été présenté au conseil par la société SOLVEO ».
Après présentation d’un projet de construction de 3 éoliennes sur le territoire communal, les élus ont estimé que le projet ne présentait pas, lui aussi, de garanties suffisantes pour en faire bénéficier la commune. Ils l’ont majoritairement repoussé, craignant à cours ou moyen terme une financiarisation des terres, qui ruinerait en premier lieu l’activité agricole et par ricochet toute la vie communale.

🐄07/01/21 : Loire-Atlantique : Loire-Atlantique. Éoliennes « tueuses » de Nozay : l’État veut tester un arrêt du parc
Extrait : Face à la surmortalité des vaches près du parc éolien des Quatre-Seigneurs, à Nozay – le 400e bovin vient de mourir prématurément – l’État souhaite la mise hors tension des installations durant une semaine, le temps d’en mesurer les effets. Mais l’exploitant refuse.

07/01/21 : Maine-et-Loire : Parc éolien contesté à Tillières : les agriculteurs saisissent le conseil d’État
Extrait : Depuis 2015, des agriculteurs s’opposent à l’implantation d’éoliennes à proximité immédiate de leur exploitation. Après le rejet de leur requête par la cour administrative d’appel de Nantes en octobre 2020, ils ont saisi le conseil d’État début décembre.
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/cholet-49300/justice-parc-eolien-conteste-a-tillieres-les-agriculteurs-saisissent-le-conseil-d-etat-dcaf5dbe-50fb-11eb-8861-ef8a2a853ec7

06/01/21 : Maine-et-Loire : Doué-en-Anjou. Parc éolien citoyen : une enquête publique en cours
Extrait : Le projet de parc éolien déposé en préfecture par la société Ferme éolienne de Doué-en-Anjou fait l’objet actuellement et jusqu’au 5 février d’une enquête publique. Les habitants sont associés à ce projet qui se veut citoyen.
La commune de Doué-en-Anjou envisage d’accueillir un projet éolien 100 % citoyen dans les prochaines années. Une enquête publique est ouverte du lundi 4 janvier au vendredi 5 février 2021.
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/doue-en-anjou-49700/doue-en-anjou-par-eolien-citoyen-une-enquete-publique-en-cours-ffedd29c-5042-11eb-b114-75ba189f83ad

🐄05/01/21 : Loire-Atlantique : Éoliennes "tueuses" près de Nozay : dans la ferme des Potiron, la 400e vache est morte mi-décembre
Extrait : À Puceul, près de Nozay (Loire-Atlantique), les éleveurs Didier et Murielle Potiron ont enregistré mi-décembre 2020 leur 400e vache morte depuis la construction du parc éolien.
https://actu.fr/pays-de-la-loire/puceul_44138/eoliennes-tueuses-pres-de-nozay-dans-la-ferme-des-potiron-la-400e-vache-est-morte-mi-decembre_38499386.html

04/01/21 : Vendée. « Plus d’une éolienne sur deux est construite et installée en Chine »
Extrait : Particulièrement touchées par la pandémie, cinq entreprises vendéennes sont lauréates aux fonds de modernisation automobile et aéronautique du plan France relance. Grâce à son projet de roulement rotor pour les éoliennes marines, l’entreprise Defontaine, située à La Bruffière, est l’une d’elles.

02/01/21 : Maine-et-Loire : Protéger la vallée de l’Anglin
Extrait : Des éoliennes à Ingrandes, Mérigny, Concremiers et Saint-Aigny, ainsi que des aménagements sur les bords de l’Anglin, inquiètent une association.
Des éoliennes prévues autour d’Ingrandes
Jean-Claude Fillaud explique : « L’APVA a été fortement et agréablement surprise par les réserves posées à l’issue de cette enquête. Le combat pour conserver seuils et barrages de nos rivières étant de chaque jour. Deux problèmes sont apparus, majeurs : premièrement, le projet par des promoteurs d’installation d’éoliennes sur le territoire des communes de Concremiers, Ingrandes, Mérigny et Saint-Aigny ; deuxièmement, le projet d’aménagement de l’Anglin par le SMABCAC, un syndicat de rivières qui intervient sur les milieux aquatiques des bassins versants de la Creuse, de l’Anglin et de la Claise, avec notamment la destruction des écluses de Mérigny et de La Roche-Bellusson, propriétés de la commune de Mérigny. Cela a provoqué une levée de boucliers. Notre association a vu ses membres passer de vingt à cinq cents adhérents. Nous savons que le combat va continuer, nous sommes solidaires au sujet de l’éolien des communes qui nous sont voisines. La continuité écologique n’a de sens que dans le sein d’une politique de développement durable ». Cependant, l’association s’inquiète quant à la position de la municipalité et du SMABCAC concernant les deux seuils de Mérigny, près du pont et la Roche-Bellusson, menacés à ce jour d’abaissement (pour cause de pollution, notamment). Seuils, moulins, biefs, et ouvrages de génie civil comme ponts sont des patrimoines interdépendants, toucher les uns peut provoquer la fragilisation des autres.
APVA, courriel : apvabrenne@orange.fr