Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

Occitanie (V) (du 01/07/2019 au ...)

OCCITANIE



Voir les articles précédents sur "Occitanie" (I)(II)(III) et (IV)




13/12/19 : Tarn : Viane. Les dernières délibérations du conseil municipal
Extrait : Parc éolien : En prévision de la construction probable d’un parc éolien sur Viane, et sur les territoires d’Espérausses et Berlats, le conseil a donné son accord pour la signature d’une convention avec l’entreprise Saméole, qui conçoit le projet. Moyennant la constitution d’une servitude pour emprunter les chemins communaux, la société devrait verser une indemnité annuelle de 10 000 € au budget vianais.
https://www.ladepeche.fr/2019/12/13/les-dernieres-deliberations-du-conseil-municipal,8601031.php

10/12/19 : Lozère : Mont Lozère et Goulet : Neuf nouvelles éoliennes en projet
Extrait : Le parc se situerait à un kilomètre de celui des Taillades.
Le champ éolien des Taillades vient d’être inauguré, et un nouveau promoteur, la société Volkswind, a présenté à la population son projet, à la salle des fêtes de Chasseradès.
https://www.midilibre.fr/2019/12/10/neuf-nouvelles-eoliennes-en-projet,8593181.php

09/12/19Lozère : un projet de neuf nouvelles éoliennes est à l'étude dans le massif de la Gardille
Extrait : Ce parc porté par la société Volkswind se situerait à un kilomètre de celui des Taillades.
Le champ éolien des Taillades vient tout juste d’être inauguré, et un nouveau promoteur, la société Volkswind, a présenté à la population son projet, à la salle des fêtes de Chasseradès. 

Ce nouveau parc se situerait à un kilomètre de celui des Taillades, en bordure de la commune de Luc, à droite du chemin de Stevenson, face à l’abbaye de Notre-Dame-des-Neiges.https://www.midilibre.fr/2019/12/09/lozere-un-projet-de-neuf-nouvelles-eoliennes-est-a-letude-dans-le-massif-de-la-gardille,8591985.php


08/12/19 : Aude : Éolien, Orbieu, urbanisme… les enquêtes publiques sont ouvertes sur le territoire de Lézignan-Corbières
Extrait : Parc éolien
La société "Parc éolien du cers" (filiale de la société Cers holding SAS), veut exploiter un nouveau parc éolien constitué de 5 aérogénérateurs (à la place du parc existant de 10 éoliennes, entre Escales et Conilhac). Les éoliennes présenteront une hauteur maximale de mât de 57 m (avec un diamètre maximal du rotor de 71 m et une hauteur maximale en bout de pâle de 93, 5 m). La puissance maximale de chaque aérogénérateur sera de 2, 3 MW. L’enquête est ouverte jusqu’au 17 décembre et les communes concernées sont Argens, Azille, Castelnau, Conilhac, Escales, Fabrezan, Ferrals, Fontcouverte, Homps, La Redorte, Lézignan, Luc, Montbrun, Moux, Puichéric, Roquecourbe, Saint-Couat, Tourouzelle et Olonzac. Une dernière permanence du commissaire enquêteur sera ouverte le 17 décembre de 14 à 18 heures en mairie d’Escales. Le public peut aussi réagir sur le registre en ligne en suivant le lien : 
https://www.registre-dematerialise.fr/1741
https://www.lindependant.fr/2019/12/08/eolien-orbieu-urbanisme-les-enquetes-publiques-sont-ouvertes-sur-le-territoire-de-lezignan-corbieres,8590726.php

07/12/19Dans l'Hérault, un sapin vêtu d'un gilet jaune, accroché au sommet d'une éolienne, à 60 mètres de haut
Extrait : Comment ce sapin a-t-il été accroché à 60 mètres de haut, au sommet d'une éolienne ? Telle est la question que se posent les gendarmes de la compagnie de Béziers, ainsi que les habitants de Dio-et-Valquières, non loin de Lodève (Hérault).
https://www.ladepeche.fr/2019/12/07/dans-lherault-un-sapin-vetu-dun-gilet-jaune-accroche-au-sommet-dune-eolienne-a-60-metres-de-haut,8589341.php

02/12/19 : Tarn : Un couple belge victime du “syndrome éolien” attaque en justice une société
https://www.medisite.fr/videos-actualites-un-couple-belge-victime-du-syndrome-eolien-attaque-en-justice-une-societe.5546228.12234.html

02/12/19 : Tarn : Un couple victime du “syndrome éolien” demande 350 000 euros de dédommagement
Extrait : Un couple de Belges installé dans le Tarn a estimé que l’installation d’un parc éolien à proximité de leur maison avait gravement nuit à leur santé. Ils réclament 350.000 euros d’indemnisation en justice.
https://www.medisite.fr/un-couple-se-dit-victime-du-syndrome-eolien-et-demande-350-000-euros-de-dedommagement.5546158..html

01/12/19 : Aude : La première éolienne de France a été démontée
VIDÉO - Installée en 1991 à Port-la-Nouvelle, dans l’Aude, elle était différente de toutes les autres.
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-premiere-eolienne-de-france-a-ete-demontee-20191201

01/12/19L'Occitanie mise sur des éoliennes flottantes au large de la Méditerranée
https://www.bfmtv.com/economie/l-occitanie-mise-sur-des-eoliennes-flottantes-au-large-de-la-mediterranee-1813908.html

30/11/19 : Tarn : Castres. La responsabilité des infrasons au cœur des débats
https://www.ladepeche.fr/2019/11/30/la-responsabilite-des-infrasons-au-coeur-des-debats,8572322.php

30/11/19 : Tarn : Procès des éoliennes du Margnès, verdict le 16 janvier
Extrait : Le procès des nuisances des éoliennes du Margnès s'est tenu hier au tribunal de Castres. La décision du tribunal a été mise en délibéré jusqu'au 16 janvier.
Le parc éolien du Margnès des sociétés Margnès Energie et Singladou Energie, filiales de 3D Energie, est-il la cause nuisances et des maux endurées par Christel et Luc Fockaert ? C'est la question à laquelle devront répondre les juges du tribunal de Castres. Ce procès intenté à l'encontre des industriels de l'éolien constituait une première en France. Le 29 novembre, Alice Terrasse (barreau de Toulouse) l'avocate de Christel et Luc Fockaert et Alexandre Brugière (barreau de Poitiers) le défenseur des sociétés en charge de l'exploitation du Parc éolien du Singladou ont présenté leurs arguments respectifs à la barre, tandis qu'à l'extérieur, les militants du collectif "Toutes nos énergies" qui dénoncent les effets de l'éoliennes industriel, étaient rassemblés devant le tribunal pour soutenir les époux Fockaert. Christel et Luc ont acheté en 2004 une ferme au lieu-dit Caillé Haut au Margnès dans le territoire du Parc Naturel du Haut-Languedoc qu'ils ont restaurée et aménagée. Cette ferme, qui comprend également un gîte, est située en contrebas du parc éolien du Singladou. Ce parc géré par les sociétés Margnès Energie et Singladou Energie, filiales de 3D Energie, compte à ce jour 6 éoliennes. Pour Alice Terrasse, "ce parc éolien ne fonctionne pas dans les normes et la société 3D Energie a complètement ignoré la souffrance et les demandes de Christel et Luc Fockaert pour trouver une solution. " Victimes d'insomnies, de malaises, d'acouphènes Christel et Luc Fockaert ont été contraints d'abandonner "leur petit paradis" pour vivre à Brassac à quelques kilomètres.

https://www.letarnlibre.com/2019/11/30/8815-proces-eoliennes-margnes-verdict-janvier.html

29/11/19 : Tarn : Margnès - Un couple « chassés par les éoliennes »
Extrait : L'implantation du parc éolien du Margnès au cœur d'un procès, ce vendredi 29 novembre à Castres. Les plaignants sont Luc et Christel, qui ont dû quitter leur maison.
Christel et Luc Fockaert ont acheté leur maison en 2004, à Caillé Bas, dans la commune du Margnès. « Nous arrivions de Belgique et nous avions minutieusement choisi un bel environnement. Nous devions faire trois gîtes. Le premier a été opérationnel en 2007, l'année où ils ont commencé à monter les éoliennes.

https://www.lejournaldici.com/actualite/a-la-une/un-couple-%C2%AB-chass%C3%A9s-par-les-%C3%A9oliennes%C2%A0%C2%BB

29/11/19 : Tarn : Eoliennes près d'une habitation : la justice tranchera en janvier

Extrait : Le tribunal d’instance de Castres jugeait ce vendredi matin le conflit entre un couple, installé dans le hameau du Margnès, dans le Lacaunais, sur la commune de Fontrieu, et une société exploitante d’éoliennes, 3D Energies.
Le couple voudrait que soit reconnu un « trouble anormal de voisinage » créé par les éoliennes installées près de leur maison. Ils invoquent notamment un préjudice sonore, visuel et moral.
http://www.centpourcent.com/les-infos-10/eoliennes-pres-d-une-habitation-la-justice-tranchera-en-janvier-11518


29/11/19 : Dans le Tarn, la Justice débat des nuisances des éoliennes
Extrait : Le tribunal de Castres juge la demande d’un couple installé à 700 m d’une éolienne. Ils réclament une indemnisation pour « trouble anormal de voisinage ».
Sentiment d’oppression, maux de tête : un couple de Belges, imputant ses problèmes de santé à la proximité d’un parc éolien a demandé vendredi au tribunal de Castres de reconnaître un « trouble anormal de voisinage ».
Leur avocate, Alice Terrasse, a demandé lors d’une audience au civil une indemnisation de quelque 350 000 € à la société éolienne 3D Énergies. La cour a mis sa décision en délibéré au 16 janvier 2020.
Christel et Luc Fockaert, qui ont déménagé en 2015, invoquent la perte de jouissance de leur habitation, et de sa valeur. Ils demandent aussi réparation pour les troubles et maux subis.
À 700 m d’une éolienne
Pour 3D Énergies, Me Alexandre Brugière a argumenté sur l’absence de lien de causalité entre le préjudice invoqué et le fonctionnement du parc.

29/11/19 : Tarn : Un couple pense que des éoliennes l’ont rendu malade, il demande 350.000 euros de dédommagement

Extrait : VENT DE FRONDE  : Un couple de Belges installé dans le Tarn estime que sa santé s’est dégradée au voisinage d’un parc éolien. Il a dû déménager et réclame 350.000 euros d’indemnisation en justice
https://www.20minutes.fr/planete/2663243-20191129-tarn-couple-pense-eoliennes-rendu-malade-demande-350000-euros-dedommagement

29/11/19 : Tarn : gêné par les nuisances des éoliennes, un couple attaque l'exploitant au tribunal
Extrait : Le tribunal d’instance de Castres a examiné, ce vendredi 29 novembre, la requête pour "trouble anormal de voisinage" d’un couple qui habitait près du parc éolien du Margnès (Tarn). Les nuisances sonores et visuelles y seraient devenues insupportables. Le délibéré sera rendu le 16 janvier 2020.
Amis, voisins, membres du collectif… Tous, ce vendredi matin, ont fait le déplacement depuis Le Bez, Fontrieu et Brassac. « Oui toute la montagne est descendue ! », s’est exclamé Emmanuel Forichon, cosecrétaire du collectif Toutes Nos Energies (TNE), sur les marches du tribunal de Castres, à quelques minutes du procès sur les nuisances sonores du parc éolien du Margnès (Fontrieu), après la requête pour « trouble anormal de voisinage » déposée par Christel et Luc Fockaert, un couple venu de Belgique pour s’installer dans le Tarn, tout près du parc.
https://www.ladepeche.fr/2019/11/29/nuisances-du-parc-eolien-du-margnes-la-responsabilite-des-infrasons-au-coeur-du-proces,8571337.php

29/11/19 : Tarn : Les nuisances des éoliennes devant le tribunal de Castres
Extrait : Emmanuel Forichon, médecin retraité, membre de l’association Caleh Brassac et du collectif "Toutes nos énergies" était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 29 novembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Le tribunal d’instance de Castres va étudier, vendredi 29 novembre, la requête d’un couple contre des éoliennes implantées près de leur maison.
Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

https://www.sudradio.fr/societe/les-nuisances-des-eoliennes-devant-le-tribunal-de-castres/

29/11/19Tarn : un couple demande à la justice de reconnaître les nuisances des éoliennes
Un couple installé dans le hameau du Margnès au sud du Tarn et au coeur du parc naturel du Haut-Languedoc a saisi la justice. Il demande au tribunal de Castres de reconnaître le trouble anormal de voisinage que les éoliennes installées près de sa maison génèrent sur sa vie quotidienne et sa santé.
"On n'était pas là par hasard, on a vraiment choisi le lieu. On voulait vivre dans un endroit avec une nature préservée, à la limite un peu sauvage." Quand Christel Fockaert et son mari Luc sont arrivés de Belgique, ils ont choisi le Tarn et le petit hameau du Margnès pour s'installer. Ils ont acheté une ferme pour y vivre et y installer des gites et sont devenus les seuls habitants du lieu-dit Caillé-Bas. Au moment de leur achat, ils savent qu'un parc éolien doit être implanté à proximité mais n'y voient rien à redire. Ils vont très vite déchanter...
"Au début, on n'était pas contre l'implantation des éoliennes mais petit à petit, ça a tourné au cauchemar." 
Christel Fockaert 
Le cauchemar, selon eux, commence en 2008, avec l'installation de 5 premières éoliennes, au-dessus de leur maison. "On a été très vite perturbés par les flashes qui dysfonctionnaient la plupart du temps. On a eu la luminosité du jour pendant la nuit, ça fait un peu l'impression d'être dans un orage permanent."
Dans un premier temps, le bruit des éoliennes est supportable, estime le couple, "atténué" par un bois situé entre leur maison et le parc éolien. mais en 2013, le bois est rasé et "le bruit devient insupportable".
Des conséquences sur leur vie quotidienne et leur santé
Christel et Luc Fockaert expriment "un sentiment d'oppression, d'écrasement", dans leur maison située en contrebas du parc éolien. Ils estiment surtout qu'il a des conséquences sur leur santé. "On dort très, très mal voire plus du tout. On a des acouphènes, des vertiges, des pertes de conscience..." détaille Christel Fockaert qui explique qu'ils ont décidé de déménager sur les conseils de leur médecin.
Un procès devant le tribunal de grande instance
Depuis 4 ans, le couple a donc quitté sa maison et saisi la justice. Il demande que soit reconnu "le trouble anormal de voisinage". Après trois ans d'instruction et d'expertises acoustiques et médicales, le procès s'ouvre vendredi 29 novembre devant le tribunal de grande instance de Castres.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/albi/tarn-couple-demande-justice-reconnaitre-nuisances-eoliennes-1755891.html


29/11/19 : Tarn-et-Garonne : Labourgade. Des vents portants pour le projet Nordex
Extrait : La projet d’implantation d’un parc éolien sur les communes de Labourgade et Cordes Tolosannes a vécu cette semaine une étape importante. L’un des deux mats de mesure de vent a été démonté et a livré ses données. Pour Nordex, "les vitesses de vents sont largement suffisantes"sur ces sites.
https://www.ladepeche.fr/2019/11/29/des-vents-portants-pour-le-projet-nordex,8570286.php

28/11/19 : Aude : Chantier de démontage et de recyclage exemplaire pour le plus ancien parc éolien de France à Port-la-Nouvelle
Extrait : Plus de 96% de composants recyclés. Acteur de référence des énergies renouvelables en France avec près de 800 éoliennes en exploitation, Engie Green a mis en œuvre cet été, un chantier exemplaire quant à la sécurité et au respect de l’environnement. Tous les éléments (mâts, nacelles, câblages, génératrices, huiles et pales) composants les 3 premières éoliennes du parc ont ainsi été démontés, triés et acheminés vers des filières de recyclage et de valorisation spécialisées.
https://www.le-journal-catalan.com/chantier-de-demontage-et-de-recyclage-exemplaire-pour-le-plus-ancien-parc-eolien-de-france-a-port-la-nouvelle/75570/


28/11/19 : Aude : Carcassonne. Corbières-Fenouillèdes : au stade de l’enquête publique
Extrait : De la mi-décembre à la mi-janvier s’ouvre l’enquête publique sur le projet de Parc naturel régional (PNR) Corbières-Fenouillèdes. Première étape d’un processus qui doit aboutir vers la fin 2020, si tout va bien, à la création définitive du Parc par décret du Premier ministre.
https://www.ladepeche.fr/2019/11/28/corbieres-fenouilledes-au-stade-de-lenquete-publique,8568157.php

28/11/19 : Tarn : Fontrieu : les nuisances des éoliennes à la barre
Extrait : Le tribunal d’instance de Castres examinera demain la requête pour "trouble anormal de voisinage" d’un couple qui habitait près du parc éolien du Margnès. Les nuisances sonores et visuelles y seraient devenues insupportables.
Christel et Luc Fockaert, un couple venu de Belgique pour s’installer dans le Tarn, ont dû quitter leur maison au hameau de Caillé, commune de Fontrieu (ex Margnès) depuis quatre ans environ. La situation était devenue insupportable pour cette famille qui s’est installée il y a plus de dix ans par choix au cœur du Parc du Haut Languedoc : "Nous savions qu’il y avait un projet de cinq éoliennes à 600 mètres de chez nous. Mais nous ne savions pas qu’il y aurait toutes ces nuisances. Le bruit permanent des pales, les flashes puissants en haut des mâts. Au début, la forêt située entre notre maison et le parc nous protégeait un peu. Mais lorsqu’elle a été abattue, les nuisances se sont aggravées."
https://www.ladepeche.fr/2019/11/28/fontrieu-les-nuisances-des-eoliennes-a-la-barre,8567681.php

27/11/19 : Aude :  Insolite - LES ÉOLIENNES VISIBLES DEPUIS LE BORD DE L'AUTOROUTE A9 SONT EN COURS DE DÉMONTAGE
https://www.dailymotion.com/video/x7ojca3https://www.herault-tribune.com/articles/207577/insolite-les-eoliennes-visibles-depuis-le-bord-de-l-autoroute-a9-sont-en-cours-de-demontage/

26/11/19 : Aude : Éolien, haut débit, tribunes du Moulin... on en parle au conseil de Lézignan-Corbières
Extrait : Éolien, ... on en parle au conseil
Le conseil était amené à se prononcer sur la demande d’autorisation de la société "Parc éolien du cers" (filiale de la société Cers holding SAS), pour l’exploitation d’un nouveau parc éolien constitué de 5 aérogénérateurs à la place du parc existant de 10 éoliennes, entre Escales et Conilhac. Les éoliennes présenteront une hauteur maximale de mât de 57 m (avec un diamètre maximal du rotor de 71 m et une hauteur maximale en bout de pâle de 93, 5 m). La puissance maximale de chaque aérogénérateur sera de 2, 3 MW. Dans l’opposition, le conseiller Gérard Dazin (RN) a voté contre : "Vous détruisez le paysage... Ce sont des machines à refouler les touristes", a-t-il lancé. Didier Granat (divers droite) a demandé si les socles des éoliennes actuelles seraient réutilisés ou si la société envisage une remise en état. L’élu Gérard Latorre a répondu : "Conformément au dossier d’autorisation initial, il est prévu d’araser les socles des éoliennes", qui resteront donc en partie en place. Le conseil a donné un avis favorable de principe, en émettant cependant une réserve et une question : "Étant plus gros, les aérogénérateurs seront-ils plus bruyants ?". Concernant l’enquête publique, le commissaire enquêteur sera présent en mairie d’Escales ce jeudi 28 novembre de 9 à 12 heures et le 17 décembre de 14 à 18 heures, puis en mairie de Conilhac le 6 décembre de 10 à 14 heures.
Débat sur le projet de nouveau parc éolien entre Escales et Conilhac-Corbières
Il n’était pas seulement question d’eau lors de la dernière réunion du conseil municipal. Une foule de dossiers ont été votés, dont certains ont donné lieu à discussions avec l’opposition.
https://www.lindependant.fr/2019/11/26/eolien-haut-debit-tribunes-du-moulin-on-en-parle-au-conseil-de-lezignan-corbieres,8564778.php

25/11/19 : Aude/P.-O. : le projet de Parc naturel régional des Corbières-Fenouillèdes à l'étape de l'enquête publique
Extrait : De la mi-décembre à la mi-janvier s'ouvre l'enquête publique sur le projet de Parc naturel régional (PNR) Corbières-Fenouillèdes. Première étape d'un processus qui doit aboutir vers la fin 2020, si tout va bien, à la création définitive du Parc par décret du Premier ministre.
https://www.lindependant.fr/2019/11/25/le-projet-de-parc-naturel-regional-des-corbieres-fenouilledes-a-letape-de-lenquete-publique,8562041.php?fbclid=IwAR2N8zIyxdz9abmqnpLPdl828tUMfmBgFc7fvIFmwIPSh1bEUQjFpJ0EPqo

23/11/19Pourquoi le Gard ne tourne pas à l’éolien ?
Extrait : Dans l’émission Dimanche en Politique – L’Agora du dimanche 24 novembre, le constat est dressé : le département du Gard joue au rebelle contre les différents projets de l’éolien. Avec un seul parc de cinq éoliennes.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/gard/pourquoi-gard-ne-tourne-pas-eolien-1753573.html


23/11/19 : Tarn : Arfons. Le financement participatif des éoliennes a du succès
Extrait : La société Valorem, qui a lancé, il y a quelques semaines, un financement participatif en direction de la population pour accompagner le projet de construction d'une extension de son parc éolien d'Arfons, a indiqué hier que cette campagne avait déjà permis de réunir plus de 110 000 € grâce à la participation de 32 particuliers.
https://www.ladepeche.fr/2019/11/23/le-financement-participatif-des-eoliennes-a-du-succes,8558128.php

20/11/19Pyrénées-Orientales : le projet d'un parc éolien à Maureillas mobilise des opposants
Extrait : Un nouveau projet d'installation d'éoliennes dans les Pyrénées-Orientales suscite l'opposition de riverains dans le Vallespir. Constitués en collectif, des habitants de Maureillas-las-Illas dénoncent un manque de transparence. Le futur parc devrait compter 20 machines.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/pyrenees-orientales-projet-parc-eolien-maureillas-mobilise-opposants-1752205.html

19/11/19 : Gard : Le Collectif d’associations pour la défense du bois des Lens vent debout contre le projet éolien
Extrait : Le Collectif d’associations pour la défense du bois des Lens a convié ses membres et sympathisants à son assemblée générale, vendredi 8 novembre, dans la salle polyvalente de Montagnac. Une cinquante de personnes y a assisté. L’assemblée a approuvé les bilans financier et moral, et renouvelé sa confiance aux membres du bureau en place. ...
Le président Gérard Jaussiomme a souligné "une fois de plus" que l’implantation d’un parc éolien industriel, comme projetée de nouveau par la commune de Moulézan, "reste incompatible avec le besoin indiscutable de protéger les espaces naturels", d’une part, et son incompréhension "face à la déconsidération du précédent jugement de la CAA et du Conseil d’État portant sur le rejet de ce type d’infrastructure dans cette zone boisée".
https://www.midilibre.fr/2019/11/19/le-collectif-dassociations-pour-la-defense-du-bois-des-lens-vent-debout-contre-le-projet-eolien,8549269.php

15/11/19 : Tarn : Viane. Éoliennes : les habitants invités à s'exprimer
Extrait : La phase de concertation préalable, relative au projet de parc éolien sur le site de Puech Moncamp, va commencer lundi prochain.
Du 18 novembre au 3 décembre les Berlassois, les Espéraussais et les Vianais sont invités à se prononcer sur l'implantation d'éoliennes sur le site de Puech Moncamp. La population est invitée à discuter avec le porteur du projet.
Il y a près de deux ans, les élus de Viane, Berlats et Espérausses ont été concertés à propos de l'implantation d'éoliennes sur le site de Puech Moncamp, c'est-à-dire au niveau du plateau de l'ancien site de parachutage «Virgule». Cette étude, portée par la société « Ferme éolienne du Puech Moncamp », qui est une filiale de Saméole Sud-Ouest, entreprise elle-même détenue à 100 % par le groupe Engie, prévoit l'installation d'au moins 4 éoliennes, avec un potentiel de 6 mâts.
https://www.ladepeche.fr/2019/11/15/eoliennes-les-habitants-invites-a-sexprimer,8542798.php

14/11/19Pyrénées-Orientales : Projet éolien en Vallespir : les deux candidats aux municipales de mars 2020 ont pris la parole
https://www.lindependant.fr/2019/11/13/les-deux-candidats-aux-municipales-de-mars-2020-ont-pris-la-parole,8539702.php

13/11/19Pyrénées-Orientales : Vallespir : le projet éolien transfrontalier porté à la connaissance des riverains
Extrait : Alors qu’une étude de faisabilité est en cours concernant un projet transfrontalier (entre le Vallespir et l’Alt Empordà) pour implanter des éoliennes et des panneaux photovoltaïques, le collectif "El futur és avui" a organisé sa première réunion publique sur Maureillas.
https://www.lindependant.fr/2019/11/13/eolien-le-projet-transfrontalier-porte-a-la-connaissance-des-riverains,8539701.php


12/11/19 : Aveyron : L’OPPOSITION AU MÉGA-TRANSFORMATEUR DE SAINT-VICTOR-ET-MELVIEUX : UNE STRATÉGIE INFORMATIONNELLE DESTINÉE À FÉDÉRER LES MOUVEMENTS CONTESTATAIRES
https://infoguerre.fr/2019/11/lopposition-mega-transformateur-de-saint-victor-melvieux-strategie-informationnelle-destinee-a-federer-mouvements-contestataires/

10/11/19Pyrénées-Orientales : Éolien en Vallespir : une étude met vent debout les habitants de Las Illas
Extrait : Un projet transfrontalier (entre le Vallespir et l’Alt Empordà) concernant l’implantation d’éoliennes et de panneaux photovoltaïques suscite l’émoi de nombreux riverains de Las Illas (hameau de Maureillas).
Vent de fronde. Alors que la société EDF Énergies nouvelles (EDF EN) réalise en ce moment (et pour un an) des études techniques et environnementales dans le cadre du développement d’un projet éolien dans la commune de Maureillas - et plus particulièrement le secteur de Las Illas, dont des terrains privés -, un collectif d’opposants vient de se constituer dans ce hameau d’une soixantaine d’habitants.

08/11/19 : Tarn : Labastide-Rouairoux : conseil municipal
Extrait : Le projet de construction d'un parc éolien industriel sur la commune voisine des Verreries-de-Moussans soumis à l'approbation des élus a suscité une vive discussion, «A quoi servira notre vote ?» étant la question essentielle. Le projet a néanmoins été approuvé par 4 votes favorables, 3 contre et 5 abstentions.
https://www.ladepeche.fr/2019/11/08/travaux-dadduction-deau-potable-au-menu-du-conseil,8530039.php

07/11/19 : Pyrénées-Orientales : le commissaire enquêteur souffle le froid sur les éoliennes de Passa
Extrait : Le commissaire enquêteur vient d'émettre un avis défavorable au projet de parc éolien de Passa (Pyrénées-Orientales). Il porterait selon lui atteinte au paysage des Aspres et donc à l'économie touristique de ce site et du massif du Canigou. Mais son avis n'est que consultatif.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/perpignan/pyrenees-orientales-commissaire-enqueteur-souffle-froid-eoliennes-passa-1746687.html
07/11/19 : Pyrénées-Orientales : [Communiqué de presse] Projet d’éoliennes à Passa : le Rassemblement National se félicite de l’avis défavorable du commissaire enquêteur !
https://lemouvement.info/2019/11/07/communique-de-presse-projet-deoliennes-a-passa-le-rassemblement-national-se-felicite-de-lavis-defavorable-du-commissaire-enqueteur/

06/11/19 : Pyrénées-Orientales : Parc éolien à Passa : le préfet a les cartes en mains après un avis défavorable
Extrait : Selon des informations révélées par plusieurs médias, le commissaire enquêteur Jacques Zocchetto a rendu un avis défavorable pour l’implantation de six éoliennes à Passa, près du Boulou, dans les Aspres. Ce projet a recueilli 96,67% d’avis défavorables sur un total de 2’737 contributions.
Désormais, les cartes sont dans les mains de Philippe Chopin, le préfet des Pyrénées-Orientales. C’est à lui de se positionner sur la réalisation ou non de ce projet. Il dispose de trois mois.
https://66news.fr/2019/11/06/parc-eolien-a-passa-le-prefet-a-les-cartes-en-main-apres-un-avis-defavorable/

06/11/19Pyrénées-Orientales : Eoliennes des Aspres – Le commissaire enquêteur dit NON au projet d’implantation à Passa
Extrait : Plusieurs semaines après la fin de l’enquête publique sur le projet éolien de Passa, le commissaire enquêteur Jacques Zocchetto a rendu son arrêt. “J’émets un avis défavorable au projet d’implantation de six éoliennes à Passa“. Un avis clair, net et précis basé sur plusieurs critères dont la forte mobilisation contre ce projet d’implantation. En effet, l’enquête publique de Passa a généré au total 2.737 contributions pour 96,67 % d’avis défavorables.
Désormais, c’est au Préfet des Pyrénées-Orientales de prendre position dans ce dossier des éoliennes de Passa. Philippe Chopin dispose de 3 mois à compter de la fin de l’enquête publique pour se prononcer. Nous ferons évoluer cet article à la suite des réactions des différentes parties.

https://madeinperpignan.com/eoliennes-des-aspres-le-commissaire-enqueteur-dit-non-au-projet-dimplantation-a-passa/

06/11/19Pyrénées-Orientales : Projet éolien de Passa : le commissaire enquêteur rend un avis défavorable
Extrait : À l'issue de l'enquête publique qui s'est tenue du 26 août au 27 septembre derniers, le commissaire chargé d'encadrer la consultation vient de rendre un avis défavorable concernant le projet de parc éolien sur la commune de Passa.
Les conclusions du commissaire enquêteur, Jacques Zocchetto, ne sont que consultatives. Le préfet peut très bien passer outre et autoriser les travaux. Mais l'avis défavorable que le commissaire vient de rendre constitue tout de même un mauvais signal pour le promoteur du projet. À savoir : la société Elements, qui souhaite installer six aérogénérateurs de 132 à 152 mètres de haut, pales comprises, sur le territoire de Passa.

https://www.lindependant.fr/2019/11/06/projet-eolien-de-passa-le-commissaire-enqueteur-rend-un-avis-defavorable,8526951.php

06/11/19 : Pyrénées-Orientales : Aspres : avis défavorable au parc éolien de Passa !
Extrait : « J’émets un avis défavorable au projet d’implantation de six éoliennes à Passa » . Jacques Zocchetto, le commissaire enquêteur chargé de conduire l’enquête publique relative à la construction d’un parc éolien à Passa a été clair dans sa conclusion. Une conclusion d’ailleurs particulièrement étayée. Le projet porté par la SAS « Parc éolien de Passa » créée par la SARL Noria et la SAS Elèments, portait sur la construction au Sud de la commune, non loin de la chapelle Saint-Luc, « d’un parc éolien composé de six éoliennes terrestres et de deux postes de livraison pour une puissance totale installée de 18 MW (soit 3 MW par éolienne). Les éoliennes seraient réparties en deux grappes de trois avec des hauteurs maximales en bout de pales de 132 m à 152 m ; et des mâts d’une hauteur maximum de 80 m. La production électrique attendue serait de 54 millions de Kilowattheures par an soit la consommation annuelle d’environ 27.000 personnes ». Un investissement total de près de 25,2 M€ pour l’opérateur.
Le projet et son enquête publique ont provoqué une vive réaction du public. « L’enquête publique a généré 2 737 contributions pour 96,67 % d’avis défavorables constituant un record de participation du public ; un nombre très important de collectivités territoriales (15 municipalités de la zone d’intérêt du projet) ont exprimé leur rejet du projet » relève le Commissaire enquêteur.
https://www.lasemaineduroussillon.com/2019/11/06/aspres-avis-defavorable-parc-eolien-passa/

06/11/19 : Aude : Limoux. Sans l'informer, on enterre la haute tension sur sa propriété
https://www.ladepeche.fr/2019/11/06/sans-linformer-on-enterre-la-haute-tension-sur-sa-propriete,8525988.php


01/11/19 : Région Occitanie : 252 millions pour huit éoliennes flottantes
VIDÉO. Les opposants au projet porté par Carole Delga dénoncent un massacre environnemental doublé d'un monumental gâchis d'argent public.......
https://www.lepoint.fr/politique/region-occitanie-252-millions-pour-huit-eoliennes-flottantes-01-11-2019-2344667_20.php

22/10/19 : Ariège : Foix. Éoliennes au Prat-d'Albis : «On n'est qu'au début de la prospection»
https://www.ladepeche.fr/2019/10/22/eoliennes-au-prat-dalbis-on-nest-quau-debut-de-la-prospection,8496632.php

21/10/19 : Aude : Villeneuve-Minervois. L'ONF en quête de candidats pour un parc éolien sur 88 ha
L'Office national des forêts lance un appel à projets pour conclure une convention d'occupation sur deux parcelles de la forêt domaniale de Soulane de Nore, sur la commune de Villeneuve-Minervois.
En avril 2020, la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) devrait avoir entre les mains l'«actualisation du plan de gestion des paysages audois vis-à-vis des projets éoliens terrestres»...
https://www.ladepeche.fr/2019/10/21/lonf-en-quete-de-candidats-pour-un-parc-eolien-sur-88-ha,8494103.php

19/10/19 : En Ariège, «Le patrimoine naturel n'est pas à vendre» déclare Kamel Chibbli
Extrait : 
Le PNR est opposé au projet d'éoliennes sur le Prat-d'Albis, ainsi qu'à «tous les projets saugrenus de création de sites de productions d'énergies renouvelables pour la production d'électricité»
Le bureau du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises a pris une motion relative au développement des énergies renouvelables. Si l'établissement est favorable à ces dernières, il refuse que cela fasse au détriment du patrimoine naturel.
Le président du parc naturel régional (PNR) des Pyrénées ariégeoises, Kamel Chibbli, l'avait dit en exprimant son opposition au projet de parc éolien sur le Prat-d'Albis entre Saurat, Ganac et Brassac : «Il y a des choses qui se font et peuvent se faire en matière d'énergie renouvelable, mais pas contraires à l'éthique et au paysage» (cf. nos précédentes éditions). Une position officialisée cette semaine avec la motion votée par l'ensemble du bureau du PNR.
L'ensemble des élus ont, en effet, dénoncé le fait que le parc soit, «depuis plusieurs mois, assailli de projet saugrenus de création de sites de productions d'énergies renouvelables pour la...
https://www.ladepeche.fr/2019/10/19/en-ariege-le-patrimoine-naturel-nest-pas-a-vendre-declare-kamel-chibbli,8490989.php?fbclid=IwAR23vJASvNffZNidkAs1gxu1Cg7t6RjBxQZpxXBn9oX5QdawT3MlvYz1iW0

17/10/19 : Tarn : Aussillon. Circulation : des éoliennes en convois exceptionnels
https://www.ladepeche.fr/2019/10/17/circulation-des-eoliennes-en-convois-exceptionnels,8485253.php

15/10/19 : Ariège : Ganac. Éoliennes sur le Prat-d'Albis : Europe écologie-Les Verts dit «non»
https://www.ladepeche.fr/2019/10/15/eoliennes-sur-le-prat-dalbis-europe-ecologie-les-verts-dit-non,8480758.php

12/10/19 : Ariège : Projet éolien : le non catégorique des élus
https://www.ladepeche.fr/2019/10/12/le-non-categorique-des-elus,8474787.php

11/10/19 : Ariège : Après le Prat d’Albis, des éoliennes sur le château de Foix ?
LA NOUVELLE FAIT GRAND BRUIT DEPUIS QUELQUES JOURS DANS LES MÉDIAS ET SUR LE RÉSEAUX SOCIAUX : LA SOCIÉTÉ ABO WIN A UN PROJET D’INSTALLATION DE 15 ÉOLIENNES SUR LE PRAT D’ALBIS (VOIR LE COMMUNIQUÉ DE NORBERT MELER)
Devant la fronde, des élus et des citoyens ariégeois, provoquée par ce projet, l’opérateur contre attaque avec un projet plus ambitieux qui « fera l’unanimité » ou pas !
Des éoliennes sur le Château de Foix ? ça a de la « gueule » quand même !
Rappelons que L’Ariège est un des rares départements de France qui n’a pas encore d’éoliennes sur son territoire.

11/10/19 : Ariège : Projet éolien au Prat d'Albis : les Ariégeois "n'ont pas le goût de la prostitution", dit le maire de Foix
https://www.francebleu.fr/infos/environnement/projet-eolien-au-prat-d-albis-les-ariegeois-n-ont-pas-le-gout-de-la-prostitution-dit-le-maire-de-1570786619

11/10/19 : Ariège : Prat-d'albis : le PNR contre le projet d'éoliennes... et des élus manipulés ?
https://www.ladepeche.fr/2019/10/11/le-pnr-contre-le-projet-deoliennes-et-des-elus-manipules,8472410.php

10/10/19Des élus d'Ariège s'opposent à un parc éolien en pleine montagne, au Prat d'Albis
Extrait :

10/10/19 : Ariège : Parc éolien – Pour Norbert Meler : « Le Prat d’Albis n’est pas à vendre … »
CONCERNANT UN PROJET D’INSTALLATION DE QUINZE EOLIENNES ENTRE LE PRAT-D’ALBIS ET LE COL DE PORT, NORBERT MELER MAIRE DE FOIX COMMUNIQUE :
« Nos concitoyens Fuxéens et Ariégeois doivent le savoir, les émissaires d’une société internationale, probablement financière, viennent en cachette sur notre territoire, y nouent des contacts ciblés, afin d’installer des éoliennes sur le Prat d’Albis. Depuis plusieurs semaines, ils avancent à pas de loup dans l’ombre la plus inquiétante, promettant monts et merveilles au gré de leurs rendez-vous.
Que les choses soient limpides :
Nous nous opposons sans aucune concession, avec force et vigueur, à ce funeste projet qui mutilerait définitivement le formidable écrin de nature qu’est le Prat d’Albis.
Nous nous mobiliserons énergiquement, tous ensemble, pour arracher des griffes de la cupidité l’héritage que nous tenons de nos aînés et que nous lèguerons aux jeunes générations.
Nous sommes révoltés par le manque d’éducation et de politesse de ces gens-là qui entrent en Ariège masqués, sans frapper à la porte et sans dire bonjour, drapés dans un insupportable mépris du monde rural.
Le Prat d’Albis n’est pas à vendre … »

https://www.azinat.com/2019/10/parc-eolien-pour-norbert-meler-le-prat-dalbis-nest-pas-a-vendre/

10/10/19 : Tarn : Lacaune. Le parc éolien inauguré

10/10/19 : Tarn : Lacaune : Un parc éolien sous haute surveillance
https://www.lejournaldici.com/actualite/a-la-une/un-parc-%C3%A9olien-sous-haute-surveillance

09/10/19 : Aveyron : Et au lever du jour, l'Amassada avait rendu les armes…
https://www.ladepeche.fr/2019/10/09/et-au-lever-du-jour-lamassada-avait-rendu-les-armes,8468255.php

09/10/19 : Aveyron : Expulsée, la Zad de l’Amassada n’abandonne pas la bataille contre le méga transformateur
https://reporterre.net/Expulsee-la-Zad-de-l-Amassada-n-abandonne-pas-la-bataille-contre-le-megatransformateur

08/10/19Aveyron : Expulsion de l’Amassada dans l’Aveyron : Pas rès nos arrèsta !

08/10/19 : Aveyron : L'armée verte à l'assaut de nos possibles
https://blogs.mediapart.fr/vborcard/blog/081019/larmee-verte-lassaut-de-nos-possibles

05/10/19 : Gard : Coup de frein pour les éoliennes de Saint-Gervais
https://www.midilibre.fr/2019/10/05/coup-de-frein-pour-les-eoliennes-de-saint-gervais,8459338.php

04/10/19 : Aveyron : Saint-Victor-et-Melvieu. L'expulsion guette les militants de l'Amassada

04/10/19Gard rhodanien : à Saint-Gervais, les élus donnent un coup de frein au projet d'éoliennes
https://www.midilibre.fr/2019/10/04/gard-rhodanien-a-saint-gervais-les-elus-donnent-un-coup-de-frein-au-projet-deoliennes,8457853.php

03/10/19 : Pyrénées-Orientales : Conseil municipal de Tresserre: "Non aux éoliennes !"
https://www.lindependant.fr/2019/10/03/conseil-municipal-de-tresserre-non-aux-eoliennes,8456457.php

03/10/19 : Tarn : Mazamet. Toutes nos Energies-Occitanie Environnement échange avec le CESER
https://www.ladepeche.fr/2019/10/03/toutes-nos-energies-occitanie-environnement-echange-avec-le-ceser,8454774.php

02/10/19 : Gard : Saint-Gervais : les éoliennes invitées du prochain conseil municipal
https://www.midilibre.fr/2019/10/02/saint-gervais-les-eoliennes-invitees-du-prochain-conseil-municipal,8451786.php

01/10/19Gard rhodanien : les éoliennes au programme du conseil municipal de Saint-Gervais
https://www.midilibre.fr/2019/10/01/gard-rhodanien-les-eoliennes-au-programme-du-conseil-municipal-de-saint-gervais,8451014.php

01/10/19Tarn-et-Garonne : Castelsarrasin. Anti-éoliennes : «Nous voulons protéger notre cadre de vie»
https://www.ladepeche.fr/2019/10/01/anti-eoliennes-nous-voulons-proteger-notre-cadre-de-vie,8449564.php

25/09/19 : P.-O. - Projet éolien géant de Passa : biodiversité en danger ?

24/09/19 : P.-O. - Soupçon de conflit d’intérêt autour des 6 éoliennes industrielles de Passa !
Autour du projet d’éoliennes industrielles à Passa, dans les Pyrénées Orientales le Travailleur Catalan (dans son n°3798, du 30/08 au 5/09/2019) soulève la question d’un possible conflit d’intérêt.
Le promoteur – l’entreprise SAS Éléments – se propose de construire 6 éoliennes de 150m en bout de pale, au mépris du refus de la plupart des municipalités, d’une menace sérieuse sur la biodiversité (le territoire est un couloir migratoire pour les rapaces notamment), et en dépit du moratoire voté par le conseil départemental.
Sur la question des demandes de dérogations pour les espèces protégées, la MRAE (Mission Régionale d’Autorité Environnementale) a remis en cause les conclusions de la DREAL avec des critiques « pointues, importantes et argumentées » selon l’association le Vent tourne. Pourquoi la DREAL – service de la préfecture – continue-t-elle de soutenir le projet ?
Le journaliste du Travailleur Catalan nous donne peut-être la réponse : Le directeur de la DREAL est le père du « jeune ingénieur trentenaire embauché chez Éléments, qui pilote et organise l’ensemble des démarches à effectuer » ! Laissons la conclusion à Michel Marc : « Dans ce cas précis, le responsable d’une administration publique a émis un avis favorable à propos d’un projet, porté par un responsable privé, qui n’est autre que son fils, contesté par ailleurs par l’organisme indépendant MRAE. A minima, le doute est permis. »
Le collectif TNE-Occitanie Environnement a de son côté, écrit une lettre au Préfet des Pyrénées Orientales pour évoquer un ensemble de faits préoccupants autour de la gestion de ce dossier par la DREA et demander que soit suspendue le projet.


21/09/19 : Lozère : les éoliennes du parc des Taillades enfin inaugurées
https://www.midilibre.fr/2019/09/21/lozere-les-eoliennes-du-parc-des-taillades-enfin-inaugurees,8429210.php

20/09/19EDF Renouvelables inaugure le parc éolien des Taillades de 27 MW en Lozère
https://www.cahiers-techniques-batiment.fr/article/edf-renouvelables-inaugure-le-parc-eolien-des-taillades-de-27-mw-en-lozere.42019

19/09/19 : Aude : L’avis défavorable de Coursan pour le parc éolien de Cuxac-d’Aude
Extrait : Le point suivant portait sur l’avis de création d’un parc éolien au lieu-dit Prat de Raïs sur la commune de Cuxac-d’Aude (situé à 1 340 m de cette commune et à 600 m de 3 habitations de Prat de Raïs, 1 420 m du domaine d’Arminis et 1 710 m du domaine de Pinpin, situés eux sur la commune de Coursan). Ce site est trop près de Coursan et le conseil suivant l’avis de la commission environnement qui avait voté contre, a lui aussi émis un avis défavorable.

19/09/19 : Tarn : Mazamet. Projets éoliens : le point avec le collectif Toutes nos énergies
https://www.ladepeche.fr/2019/09/19/projets-eoliens-le-point-avec-le-collectif-toutes-nos-energies,8423827.php

18/09/19Incendie d’Arfons dans le Tarn : forte présomption d’un feu volontaire, les anti-éoliens se dédouanent
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/incendie-d-arfons-forte-presomption-d-un-incendie-volontaire-les-anti-eoliens-se-dedouanent-1568823365

17/09/19 : Tarn : Depuis 10 ans, les éoliennes d'Arfons brassent l'air de la Montagne Noire
https://www.ladepeche.fr/2019/09/17/depuis-10-ans-les-eoliennes-darfons-brassent-lair-de-la-montagne-noire,8419516.php

16/09/19 : Aude : Roquefère. L'association Vent mauvais reçue par le secrétaire général de la préfecture

16/09/19 : Tarn : Les éoliennes d'Arfons cernées par les flammes
https://www.ladepeche.fr/2019/09/16/les-eoliennes-darfons-cernees-par-les-flammes,8416603.php

15/09/19 : Tarn : Arfons (81). 7 hectares de forêt détruits par le feu non loin d'un parc d'éoliennes
Extrait : Dixième anniversaire des éoliennes
Samedi, est survenu l'incendie le jour où était organisée une fête pour célébrer le dixième anniversaire de l'installation du champ d'éoliennes au-dessus du village d'Arfons.
La survenue de l'incendie le jour de la fête interroge. Simple coïncidence ou acte délibéré ? Les gendarmes ont ouvert une enquête et n'excluent aucune piste.

13/09/19 : Aude : Carcassonne. Éoliennes de la montagne noire : le vent tourne, la lutte s'organise
https://www.ladepeche.fr/2019/09/13/eoliennes-le-vent-tourne-la-lutte-sorganise,8411124.php

12/09/19 : Lot : Laurence Tur, nouvelle sous-préfète de Figeac : «Ce territoire, c'est une très bonne surprise»
Extrait :
Sur le territoire, certains sujets comme la méthanisation ou encore l'éolien font débat.
Pour la méthanisation, j'ai rencontré les porteurs de projet. C'est vrai qu'il y a beaucoup de contentieux en cours. C'est un peu dommage dans le cadre d'une méthanisation où on voit que beaucoup de travail a été fait. Je suis aussi très attentive sur l'éolien. J'ai rencontré tous les services de l'Etat. C'est important de comprendre les points de friction dans ces dossiers et d'essayer encore une fois de mettre tout le monde autour de la table.
https://www.ladepeche.fr/2019/09/12/laurence-tur-ce-territoire-cest-une-tres-bonne-surprise,8408476.php

10/09/19 : Aude : Au fil du dernier conseil d’Armissan
Extrait : Le conseil municipal s’est réuni le mardi 3 septembre. Parmi les dossiers à l’ordre du jour : création et exploitation d’un parc éolien à Cuxac : une partie de la commune se trouvant dans un rayon de 6 km, il fallait l’accord du conseil.
.... Toutes les décisions ont reçu l’unanimité moins une voix concernant l’emprunt.
https://www.lindependant.fr/2019/09/10/au-fil-du-dernier-conseil-darmissan,8405631.php

04/09/19Energies renouvelables en Occitanie : arnaque ou Eldorado ?
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/emissions/enquetes-de-regions-1/energies-renouvelables-occitanie-arnaque-eldorado-1703162.html

03/09/19Le futur parc éolien des Aspres dans les Pyrénées-Orientales divise
Extrait : 

29/08/19 : Aude : Montbrun-des-Corbières revotera cet automne
Politique. Trois opposants ont fait annuler une élection partielle. Le maire dément toute fraude...
https://www.lindependant.fr/2019/08/29/montbrun-des-corbieres-revotera-cet-automne,8383152.php

29/08/19P.-O. : Pique-nique dans les Aspres contre la lutte contre les éoliennes
https://www.lindependant.fr/2019/08/29/p-o-pique-nique-dans-les-aspres-contre-la-lutte-contre-les-eoliennes,8382687.php

29/08/19P.-O. : l'enquête publique sur le projet éolien à Passa est lancée
https://www.lindependant.fr/2019/08/29/p-o-lenquete-publique-sur-le-projet-eolien-a-passa-est-lancee,8382623.php

28/08/19 : Aveyron : Rullac-Saint-Cirq : Emmanuelle Wargon livre sa vision de l'éolien
https://www.centrepresseaveyron.fr/2019/08/28/rullac-saint-cirq-emmanuelle-wargon-livre-sa-vision-de-leolien,8380790.php

28/08/19Sud-Aveyron : Emmanuelle Wargon défend l'énergie éolienne
https://www.midilibre.fr/2019/08/28/sud-aveyron-emmanuelle-wargon-defend-lenergie-eolienne,8379680.php

28/08/19 : Aveyron : Rullac-Saint-Cirq. Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à la transition écologique, en Aveyron : «La transition ne doit pas se faire à n'importe quel prix»
https://www.ladepeche.fr/2019/08/28/emmanuelle-wargon-secretaire-detat-a-la-transition-ecologique-en-aveyron-la-transition-ne-doit-pas-se-faire-a-nimporte-quel-prix,8380429.php

27/08/19 : Aveyron : 
Rullac-Saint-Cirq : la secrétaire d'Etat, Emmanuelle Wargon, ouvre le débat sur les énergies renouvelables
https://www.centrepresseaveyron.fr/2019/08/27/transition-ecologique-la-secretaire-detat-emmanuelle-wargon-ouvre-le-debat-sur-les-energies-renouvelables,8378920.php

27/08/19 : Aude : Énergie : le groupe coopératif agricole Maïsadour verdit son approvisionnement
https://objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr/economie/environnement/2019-08-27/energie-le-groupe-cooperatif-agricole-maisadour-verdit-son-approvisionnement-826493.html

22/08/19 : P. O. : Enquête sur le projet éolien de Passa – Les Aspres finiront-elles en champs d’éoliennes ?
Alors que l’enquête publique s’ouvre ce 26 août pour 4 petites semaines, nous avons enquêté sur le dossier de ces 6 éoliennes qui doivent s’implanter à Passa. Un projet qui s’inscrit dans une volonté politique. Celle d’être la première région à énergie positive. Avec pour objectif de multiplier par 4 la puissance éolienne installée d’ici 2030. Alors qui héritera des 200 à 300 prochaines éoliennes prévues dans les Pyrénées-Orientales ?
Les Aspres semblent avoir tiré le ticket gagnant. Les sociétés Éléments, Engie et EDF-EN lorgnent sur les communes de Passa, Terrats, Vivès, Saint-Jean-Pla-De-Corts, Le Boulou, Banyuls-dels-Aspres, Brouilla, et Caixas. Pour l’instant, place à Passa et au millier de pages du dossier que nous avons décortiqué.
♦ Vous avez dit “parc éolien” ?
“Le projet consiste en l’implantation de 2 alignements de 3 aérogénérateurs (soit, 6 éoliennes), d’un réseau électrique inter-éoliennes et de 2 postes de livraisons“. Description faite par la Mission Régionale d’Autorité Environnementale (MRAe). La MRAe, créée en 2016, est la carte “indépendance” de la DREAL* en matière de décision notamment dans le domaine éolien. La DREAL étant l’organisme régional en charge de l’environnement et de l’aménagement du territoire.
Une implantation donc sur la commune de Passa dans les Aspres. Cette zone du département est l’un des trois contreforts du Canigou et s’étale sur 40km, à l’Ouest de Thuir. Elle comprend, notamment, la commune de Passa ou de Castelnou. Le type d’éolienne envisagé sur le site varie d’une hauteur maximale en bout de pale de 132m, pour 5 d’entre elles, à 152m pour la dernière.
Ces éoliennes seraient donc les plus hautes implantées sur les Pyrénées-Orientales. Des mastodontes comparés aux éoliennes de Rivesaltes dont la hauteur oscille entre 40 et 64 mètres. Loin des 100 mètres des parcs d’Opouls-Périllos ou des Fenouillèdes. Et finalement plus proche des 35 éoliennes de 125m de Baixas, Calce, Villeneuve-le-Rivière et Pézilla la Rivière.
La SAS Éléments, société basée à Montpellier et créée en 2015, est le porteur du projet. Avec la SARL Noria France, ils ont créé la SAS Parc Éolien de Passa qui sera, in fine, le représentant légal du parc éolien. Dans notre lecture du dossier fourni par Éléments, certains détails interrogent. Notamment une implantation avec un impact sur la biodiversité de 119 espèces. 119 espèces qui conduisent la société à demander des dérogations à la DREAL.
Le dernier rapport de l’UNESCO sur la biodiversité alerte sur la perte grandissante d’espèces. Ces dérogations questionnent sur la réelle volonté des pouvoirs publics de défendre cette biodiversité.
♦ 119 espèces sacrifiées au nom de “l’intérêt public”
Car le code de l’environnement (art L411-1) interdit entre autres, toute atteinte, destruction, perturbation ou dégradation de l’habitat pour les espèces de faune ou de flore protégées. Mais il faut regarder de plus près. Car il est possible de déroger légalement à la protection de ces espèces animales ou végétales. En effet, la loi (art 411-2) prévoit 3 cas de dérogations possibles dont celui retenu pour ce dossier.
“Dans l’intérêt de la santé et de la sécurité publiques ou pour d’autres raisons impératives d’intérêt public majeur, y compris de nature sociale ou économique, et pour des motifs qui comporteraient des conséquences bénéfiques primordiales pour l’environnement”. En clair, la DREAL précise dans son courrier au ministère de l’Écologie du 10 mars 2019 que “le projet répond à un intérêt majeur dans le cadre de la politique énergétique française”.
Dans le cadre des politiques nationale et européenne de lutte contre le changement climatique et de diversification des sources d’énergie, la France s’est engagée dans un programme ambitieux de développement des énergies renouvelables. Ce programme prévoit notamment que la part de consommation assurée par les énergies renouvelables soit portée à 23% en 2020, 32% en 2030.
Comme le précise la DREAL, le projet concernera donc 119 espèces protégées. 23 chiroptères (chauves-souris), 81 oiseaux (tels l’aigle royal, le milan noir, le faucon crécerelle, etc.), 2 mammifères terrestres, 7 reptiles (dont le lézard ocellé, le lézard vert catalan), 4 amphibiens, 1 insecte, et 1 espèce de flore.
♦ Sur l’autel d’une politique régionale “à énergie positive”
Comme argumente Éléments, “la Région Occitanie, depuis le 6 février 2017, a pour ambition de devenir une « Région à énergie positive » (RéPos). […] la démarche vise à couvrir 100 % des besoins en énergie du territoire par des énergies renouvelables locales à l’horizon 2050″.
“La Région a mobilisé plus de 100 experts réunis dans le cadre de 7 groupes de travail pour valider les hypothèses à partir desquelles a été élaboré le scénario RéPos. L’objectif est donc de multiplier la puissance éolienne installée par 4 d’ici 2030” souligne Éléments dans son étude d’impact. Une course effrénée dans laquelle il va falloir tenir des objectifs courts.
Sans oublier la pression sur le bassin occitan de l’emploi, l’éolien pourvoyant 1.310 emplois sur la région. Les choix politiques en matière d’énergie ont été actés, et les Pyrénées-Orientales devront suivre, de gré ou de force.
Enfin pas toutes les Pyrénées-Orientales … Car le Nord de la plaine du Roussillon est trop contraignant à cause de l’aéroport et du radar météo d’Opoul. Le littoral ? Hors de question car trop protégé. Et la montagne est, quant à elle, difficile d’accès. De la même façon, Éléments évite les secteurs réputés de forte sensibilité écologique, tout comme les lieux de vie principaux. Alors certains territoires comme les Aspres seront-ils abandonnés aux champs d’éoliennes pour tenir les engagements énergétiques ?
♦ Plier le genou, sauf si …
Car la citation “Éviter, Réduire et Compenser les impacts” se termine bien par le mot … “Impact“. Et au fond de la pièce, une petite voix consultative du dossier s’élève à l’évocation de ce terme.
La MRAe qui juge que : “l’étude d’impact évalue très succinctement les enjeux sur la faune terrestre… Et qu’il faut que les mesures compensatoires soient mieux décrites.” Contrairement à la DREAL, la MRAe, estime “que les effets du projet en fonctionnement apparaissent sous-évalués. Elle préconise que les impacts sur l’avifaune soient réévalués. Et, par précaution, elle recommande également que “la mise en œuvre du système d’effarouchement prévu sur chacune des éoliennes prévoit aussi l’arrêt des machines”.
D’ajouter que “dans l’ensemble, l’étude d’impact sur les aspects naturalistes conclut à des impacts faibles, or elle n’apparait pas suffisamment aboutie pour l’affirmer. En particulier, “le périmètre de l’aire d’étude rapprochée, devrait être élargi de manière à intégrer l’ensemble des incidences sur l’habitat et la faune”.
♦ Un ciel sans battement d’ailes
Car les inventaires de l’avifaune réalisés par Calidris, prestataire pour Éléments, ont été menés durant “un cycle complet avec 20 sorties du 30/08/2016 au 07/11/2017. Sept sorties ont été consacrées à l’étude de la migration prénuptiale, huit à l’étude de la nidification, neuf à la migration postnuptiale et deux aux hivernants”. Sorties dont les résultats laissent présager au porteur de projet des “impacts bruts” le plus souvent nuls ou négligeables.
“Ainsi les effets du projet n’auront pas, sur les populations d’oiseaux, d’impact biologiquement significatif, susceptible de remettre en cause la dynamique de la population de l’espèce, tant à l’échelle local, départemental ou régional. […] les effets sont jugés faibles à nuls sur l’ensemble des espèces”.
En clair, on évite de trop déranger les bestioles à plumes pendant les travaux, et on remet gentiment les nids en place après. Pour le reste, comme se plaît à le souligner Éléments, les différentes “causes anthropiques” feront le reste. Comprendre par là que les oiseaux finiront plus probablement dans la gueule d’un chat, contre le pare-brise d’une voiture, ou dans la ligne de mire d’un chasseur. Alors à quoi bon s’en soucier !
Tout de même, par mesure de précaution et pour faire plaisir à la DREAL, “Éléments a demandé l’octroi d’une dérogation espèce protégée pour l’Aigle royal, le Circaète-Jean-le-Blanc, le Busard cendré, la Bondrée apivore, le Milan noir, l’Alouette lulu, l’Engoulevent d’Eutope et la Pie-grièche à tête rousse”. Sans manquer d’ajouter, qu’en qualité de grand chevalier blanc, “le pétitionnaire aurait pu s’affranchir de cette procédure”.
♦ Vous reprendrez bien quelques euros ?
Un département sinistré par le chômage. Des dotations de l’État aux collectivités sont en chute libre. Les mots “loyers, taxes, fiscalités, retombées” brillent telle la lumière au bout du tunnel ? En tout cas, ils figurent en bonne place dans le dossier d’Éléments. Quelques pages après le paragraphe dédié à la “perception et l’acceptation de l’éolien”.
Passa serait-elle une commune facile à convaincre pour Éléments ? Selon eux, démographiquement, “c’est la commune qui marque la hausse la plus modérée du secteur, inférieure à celle de la communauté de communes”. Économiquement, “aucune des principales entreprises du département ne se trouve sur les communes de l’aire d’étude intermédiaire”. Alors une telle manne financière ne saurait se refuser pour un petit village catalan.
Mais de quelles sommes parle-t-on exactement ? Environ 180.000 €/an de taxes. Une somme répartie comme suit : 65 % pour le bloc communal (env. 117.000 €), 30 % pour le département (env. 54.000 €), 5% pour la région (env. 9.000 €). “Bloc communal”, et non “commune de Passa” qui ne touchera donc que le pourcentage d’un pourcentage.
Côté retombées, du fait des travaux, 97.500€ sont prévus pour les hôtels et restaurants du secteur. Sachant qu’il n’y a aucun hôtel, un mas-restaurant et un bar sur la commune, le jackpot est assuré. Pour le secteur du bâtiment, le parc éolien de Passa garantira 3,6 Millions d’€ de chiffre d’affaires. Pour de l’emploi 100% local, à coup sûr…
Et que faire pour Passa de toutes ces recettes selon Éléments ? “Des travaux d’assainissement, d’adduction d’eau potable ou encore d’amélioration globale du cadre de vie (crèche, bibliothèque, salle de sport, …)”.
♦ Quels enjeux environnementaux ?
Cependant, malgré la “verdisation” de l’éolien, celle qui met en avant l’absence “d’effets négatifs” sur la nature (déchets et rejets), de nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui pour rappeler les pollutions induites à l’utilisation de métaux rares. Ainsi que les coûts engendrés par l’extraction de ces métaux et leur recyclage en fin d’exploitation des parcs éoliens.
Bien loin de l’idéologie, dans le cadre de Passa, les enjeux de l’éolien sur l’environnement sont locaux. Des enjeux liés aux modifications du paysage, aux effets du projet sur les habitats naturels, la faune et la flore, mais aussi au risque incendie.
Codes, lois, arrêtés autorisations, ordonnances, et autres décrets … Comme elle l’indique elle-même, la société Éléments applique à la lettre le petit “guide de l’étude d’impact sur l’environnement des parcs éoliens (MEEDTL, 2016)“. “[…] Conformément aux lignes directrices nationales sur la séquence Éviter, Réduire et Compenser les impacts”.
La société Éléments est dans la posture du chevalier blanc écologique qui ne fait qu’appliquer les préconisations nationales. Et de brandir son étude d’impact sur l’environnement de 627 pages en guise de faire-valoir. Les Aspres devront donc plier le genou devant ce rouleau compresseur juridique. Sauf si …
♦ Plier le genou, sauf si …
Car la citation “Éviter, Réduire et Compenser les impacts” se termine bien par le mot … “Impact“. Et au fond de la pièce, une petite voix consultative du dossier s’élève à l’évocation de ce terme.
La MRAe qui juge que : “l’étude d’impact évalue très succinctement les enjeux sur la faune terrestre… Et qu’il faut que les mesures compensatoires soient mieux décrites.” Contrairement à la DREAL, la MRAe, estime “que les effets du projet en fonctionnement apparaissent sous-évalués. Elle préconise que les impacts sur l’avifaune soient réévalués. Et, par précaution, elle recommande également que “la mise en œuvre du système d’effarouchement prévu sur chacune des éoliennes prévoit aussi l’arrêt des machines”.
D’ajouter que “dans l’ensemble, l’étude d’impact sur les aspects naturalistes conclut à des impacts faibles, or elle n’apparait pas suffisamment aboutie pour l’affirmer. En particulier, “le périmètre de l’aire d’étude rapprochée, devrait être élargi de manière à intégrer l’ensemble des incidences sur l’habitat et la faune”.
♦ Un ciel sans battement d’ailes
Car les inventaires de l’avifaune réalisés par Calidris, prestataire pour Éléments, ont été menés durant “un cycle complet avec 20 sorties du 30/08/2016 au 07/11/2017. Sept sorties ont été consacrées à l’étude de la migration prénuptiale, huit à l’étude de la nidification, neuf à la migration postnuptiale et deux aux hivernants”. Sorties dont les résultats laissent présager au porteur de projet des “impacts bruts” le plus souvent nuls ou négligeables.
“Ainsi les effets du projet n’auront pas, sur les populations d’oiseaux, d’impact biologiquement significatif, susceptible de remettre en cause la dynamique de la population de l’espèce, tant à l’échelle local, départemental ou régional. […] les effets sont jugés faibles à nuls sur l’ensemble des espèces”.
En clair, on évite de trop déranger les bestioles à plumes pendant les travaux, et on remet gentiment les nids en place après. Pour le reste, comme se plaît à le souligner Éléments, les différentes “causes anthropiques” feront le reste. Comprendre par là que les oiseaux finiront plus probablement dans la gueule d’un chat, contre le pare-brise d’une voiture, ou dans la ligne de mire d’un chasseur. Alors à quoi bon s’en soucier !
Tout de même, par mesure de précaution et pour faire plaisir à la DREAL, “Éléments a demandé l’octroi d’une dérogation espèce protégée pour l’Aigle royal, le Circaète-Jean-le-Blanc, le Busard cendré, la Bondrée apivore, le Milan noir, l’Alouette lulu, l’Engoulevent d’Eutope et la Pie-grièche à tête rousse”. Sans manquer d’ajouter, qu’en qualité de grand chevalier blanc, “le pétitionnaire aurait pu s’affranchir de cette procédure”.
♦ Les experts se volent dans les plumes
Les inventaires naturalistes font débat dans ce dossier. Calidris pour Éléments, CNPN** pour la DREAL, ENE*** pour le collectif anti-éolien. Chacun produit son rapport d’experts. Et difficile de ne pas y perdre son latin avec tous ces noms d’espèce et leurs classifications. Une chose est sûre, le volet “naturaliste” du premier dossier d’Éléments datant de 2017 avait été rétoqué par la DREAL en 2018. Et des prospections complémentaires ont été nécessaires.
Le Conseil National de la Protection de la Nature émet un avis “favorable sous conditions“. “Si le secteur retenu pour l’implantation de ces six éoliennes n’occupe pas d’aires remarquables, il recèle une richesse floristique et faunistique de grand intérêt dont le pétitionnaire doit tenir compte”. Un avis conditionné au bridage des éoliennes selon les vents, à des dispositifs d’effarouchement des oiseaux, à des dates spécifiques de travaux, et à des suivis de migrations.
Espace Nature et Environnement a effectué 54 jours d’observation à différentes périodes de 2016 à 2018 (3 fois plus que Calidris). Même si le nombre de sorties ne saurait constituer le seul critère. Pour ENE, le secteur de Passa “présente une grande richesse faunistique, dont aviaire, et est survolé par un flux d’oiseaux migrateurs important à la fois en termes de nombre d’individus que d’espèces concernées”.
D’ajouter, le projet “entraînera une gêne considérable à la phénologie des déplacements migratoires de l’avifaune en période prénuptiale (voir en période de migration postnuptial) et constitue un facteur élevé de mortalité sur ces migrateurs“.
♦ Ligue de Protection des Oiseaux et Aigle de Bonelli
Et une autre petite voix se fait entendre. Alors que l’étude du porteur de projets indique ne pas avoir noté la présence de cette espèce lors de son comptage, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) précise qu’un des 34 derniers couples d’Aigle de Bonelli est présent dans le département. 14 couples dans toute la région Occitanie. Or, cet aigle fait partie des 38 espèces considérées comme “menacées d’extinction en France”(cf arrêté du 9 juillet 1999).
Selon la ligue, “l’Aigle de Bonelli fait partie des rapaces les plus menacés de France. Il bénéficie ainsi d’un Plan National permettant de suivre l’évolution des populations et agir sur les nombreuses menaces qui contribuent à leur déclin”.
Même constat du côté de l’enquête privée de l’Espace Nature Environnement . “La zone est un terrain de ressources pour un couple d’Aigles de Bonelli qui venant du secteur sud du Vallespir, vient chasser sur la commune de Vives, Passa et Fourques, (obs : printemps 2017 et 2018)“.
♦ Un paysage qui perd sa virginité
L’un des autres enjeux environnementaux est l’impact sur le paysage d’un secteur à fort attrait touristique. Le projet se situe aux pieds du Canigou, surnommée la “montagne sacrée des Catalans”. Une jurisprudence qui pourrait donner le coup d’envoi d’une série d’implantations au cœur des Aspres. La société Éléments ayant demandé des avis sur les communes de Fourques, Terrats, Vivès, Saint-Jean-Pla-De-Corts et Le Boulou à la Direction Générale de l’Aviation Civile.
Et, sur ce point l’avis, de la MRAe est sans appel. “Le projet s’implante dans un secteur actuellement vierge de toute éolienne. L’étude n’évalue pas le risque de mitage du paysage. La MRAe recommande que ce point soit étudié. Ainsi, ce projet peut marquer l’ouverture d’un nouveau secteur à l’implantation d’autres projets industriels éoliens, et ce, à plus ou moins grande proximité du périmètre du Grand Site de France du Canigou. La MRAE relève, de plus, que par sa nature, son échelle et la visibilité de ses installations, le projet induit une modification importante du paysage.”
Innocente petite voix … Ils existent déjà des projets en cours sur d’autres communes du secteur, certes non portés par Éléments. Banyuls-dels-Aspres et Brouilla développés par ENGIE, et Caixas par le groupe EDF-EN.
♦ Adieu le tourisme vert ?
Et puis quel attrait a vraiment ce territoire des Aspres ? Négligeable selon Éléments qui ne manque pas de pointer du doigt “qu’hormis le musée d’art moderne de Céret qui avec ses 71.680 visiteurs en 2015 se classe au 12ème rang pour la fréquentation, ces sites [NDLR ceux du territoire de l’aire d’étude intermédiaire] ne figurent pas parmi les sites les plus fréquentés des Pyrénées-Orientales”. Vues de Montpellier, les fermes pédagogiques, thermes, églises et autres chapelles en ruines font pitié.
Le tourisme vert, de l’oenotourisme, de l’agritourisme, et du thermalisme ne seraient-ils donc qu’un vœu pieu ? “Les éléments d’intérêt présentent un faible rayonnement en dehors du Monastir del Camp” selon Éléments. Et, quand bien même le touriste quitterait la grande majorité de ses congénères du littoral (82%) pour une randonnée dans les Aspres, “un parc éolien ne génère que peu d’impacts sur le contexte touristique en secteur rural” selon le porteur.
À la lecture de ces lignes, les responsables du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) Littoral Sud se sentiront sûrement rassurés… L’objectif visé par le SCOT ? Un meilleur équilibre entre un tourisme littoral et estival. Ainsi que le potentiel offert par un tourisme vert, tourné vers l’authenticité et la qualité. Un projet d’aménagement et de développement durable du tourisme « d’arrière-pays ».
Et puis de toute façon, “63% des touristes considèrent qu’on pourrait en mettre davantage”. Selon un sondage produit par Éléments, 56% déclarent que « c’est beau » et 51% considèrent que « ça apporte quelque chose d’intéressant au paysage ». 23% affirment que « lors d’une excursion, ils pourraient réaliser un détour pour aller les voir ». Finalement, il est peut-être là le tourisme de demain ? Visiter des parcs éoliens plutôt que des vieilles pierres…
♦ L’impact sur le risque incendie
Concernant le risque incendie, le SDIS**** a été consulté dans le cadre de cette étude. Cette autre petite voix évoque le fort risque incendie sur le sud de l’aire d’étude. Et souligne que la présence d’éoliennes sur la commune de Passa génère un handicap à la lutte aérienne contre les incendies de forêt. Le DSIS prescrit des aménagements de nature à compenser ce handicap en améliorant les conditions de la lutte terrestre.
Un risque calculé selon Éléments. Car “l’aire d’étude est concernée par ce risque qui reste faible cependant sur sa majeure partie pour devenir élevé au sud. En lien logique avec l’occupation forestière des sols”. À moins d’un caprice de la nature, comme le feu des Aspres de juillet 1976. Ce dernier avait parcouru tout le massif des Aspres, de Corbères à Vivès, sur 6.600 ha.
La même société reconnaît pourtant que “le feu de Port-Vendres du 27 août 2000 a mis en évidence l’intérêt […] de l’utilisation des moyens aériens devenus aujourd’hui un outil indispensable de la lutte contre les feux de forêt.” Choix sera fait d’aménager légèrement une piste existante en grappillant sur quelques pieds de vigne et quelques branches d’olivier.
♦ Les AOC et un risque de déclassement ?
Nouvelle petite voix opposée au parc éolien, l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO). L’institut rappelle fermement son opposition au projet d’implantation des éoliennes de Passa. L’INAO rappelle que dès 2017, il avait écrit au préfet du département en exprimant son avis défavorable. Cet avis défavorable, basé sur le fort risque de déclassement de l’aire géographique AOC, a été renouvelé et porté au dossier du projet en cours.
En effet, l’emprise du projet de parc éolien de Passa (5,18 hectares) est située dans une aire viticole classée AOC. L’institut qui définit l’ensemble des appellations d’origine contrôlée en France rappelle que le simple fait de modifier la nature du sol par une implantation quelconque peut conduire au déclassement.
“S’il aboutissait, ce projet présenterait une nuisance visuelle importante sur une commune située dans le site remarquable des Aspres, piémont du massif du Canigou, commune encore préservée des effets négatifs de la spéculation foncière empêchant la mobilité viticole”. Il motive également son “avis défavorable dans la mesure où il présente une incidence directe sur les signes de qualité concernée et en dégradant considérablement l’image”.
♦ Les vignobles voués à mourir selon Éléments
L’INAO rappelle le travail de labélisation et de montée en gamme réalisés depuis de nombreuses années par les acteurs locaux du vin. Un travail qui risquerait d’être totalement anéanti par le risque qu’engendre le déclassement du fait de ces 6 éoliennes. L’INAO pointe que la commune de Passa se situe dans l’aire géographique des AOP “Abricots rouges du Roussillon”. Mais aussi “Languedoc”, “Côte du Roussillon”, “Grand Roussillon”, ou “Muscat de Rivesaltes”…
Un argument balayé d’un revers de la main par la société montpelliéraine qui lit dans le marc de raisin. En substance, les vins catalans disparaîtront bientôt faute de vocations, d’eau, de qualité suffisante. Si ce n’est de maladie…
“Les tendances montrent que les surfaces agricoles tendent à diminuer, délaissées ou abandonnées au profit de l’étalement urbain. D’après le SRCAE, du fait du changement climatique, les AOP pourraient être amenées à évoluer sous la combinaison de plusieurs phénomènes : déplacement géographique des cépages et des aires de cultures, modification des modalités de production (besoin accru d’irrigation), baisse de la qualité des vendanges concernant le niveau d’alcool (sucre) et le goût (acidité). L’exposition à certaines maladies et parasites pourrait être accentuée (eudémis, cochylis).”
Malgré nos sollicitations, le président du Syndicat des Vins du Roussillon ne s’est pas exprimé sur le sujet.
♦ Les autres voix de la contestation locale
Acteur historique du département, le collectif “Le vent tourne 66” a commencé très tôt sa lutte contre l’implantation de “champs d’éoliennes industrielles“. Leur combat a abouti en 2009 à l’interdiction d’un projet éolien sur les Aspres par le préfet de l’époque. En 2017, à la connaissance des projets d’Éléments sur plusieurs communes du secteur, le collectif est sorti de son sommeil.
Ceux que Éléments n’a su convertir s’expriment aussi régulièrement. Comme Frédérique du Domaine Vaquer et son cri du coeur. “J’aime mon terroir, celui des Aspres, ce terroir qui vous fait aussi vibrer au travers de mes vins”. Ou Stéphanie et Dominique Keller du Mas Natura à Banyuls Des Aspres qui mobilisent leurs concitoyens contre les impacts du projet.
Des maires, tels que Bernard Caillens à Caramany dans les Fenouillèdes, s’opposent eux aussi à l’éolien. Ce maire avait été contacté par Abo Wind dans le cadre d’un projet commun à Trilla. Il déclarait dans l’Indépendant que “le parc éolien nous semble en contradiction avec le développement touristique maîtrisé qui apporterait un supplément d’économie à la vallée. L’avant-projet de charte du Parc Naturel Régional vient d’être voté à l’unanimité. Il place ce secteur en zone de sensibilité forte. Les programmes ne pourront porter atteinte à des intérêts paysagers, patrimoniaux, biodiversité.”
Du côté du département, Hermeline Malherbe reste dans la déclaration de principe. Elle a notamment été interpellée sur le sujet lors de la restitution d’Imagine PO. “Nous allons conditionner, sur l’ensemble du département, le développement de l’éolien à la préservation des paysages. […] Ce moratoire permettra d’avoir un poids significatif face à ceux qui portent les projets”. Poids plume ou poids lourd ? L’équilibre du budget, l’apport de l’éolien en taxes, l’influence de politique nationale le détermineront.
♦ Notes sur l’enquête
La consultation publique démarre à partir du 26 août. Elle sera accessible sur le site de la préfecture.
*DREAL : Direction Regionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement d’Occitanie.
**CNPN : Conseil National de la Protection de la Nature
***ENE : Espace Nature et Environnement
****SDIS : Service Départemental d’Incendie et de Secours.
Extrait : 
Enquête publique parc éolien
Le maire informe qu’un arrêté interpréfectoral a été ordonné en date du 17 juin prescrivant l’ouverture de l’enquête publique relative à la demande d’autorisation environnementale présentée par la société SARL " Cuxac Énergies " développée par " vents d’Oc énergies renouvelables et Valorem ", représentée par son président, consistant en la création d’un parc éolien sur le territoire de la commune de Cuxac-d’Aude, au lieu-dit le Prat du Raïs. Un exemplaire du dossier ainsi qu’un registre d’observations sont mis à la disposition du public (du 9 septembre au 8 octobre) en mairie, au service urbanisme, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 heures. Le commissaire enquêteur accueillera le public et recevra les observations, propositions ou contre-propositions aux dates et lieux suivants : à Cuxac, lundi 9 septembre de 8 h 30 à 12 heures, mercredi 25 septembre de 13 h 30 à 17 h 30, mardi 8 octobre de 13 h 30 à 17 h 30 ; à Coursan, mercredi 2 octobre, de 13 h 30 à 17 h 30.

https://www.lindependant.fr/2019/08/21/les-petites-infos-de-coursan,8370590.php

18/08/19 : L’éolien ne représente que 9 % de la production énergétique en Occitanie
https://www.midilibre.fr/2019/08/17/leolien-ne-represente-que-9-de-la-production-energetique-en-occitanie,8364090.php

12/08/19 : Dans l'Aude, les mâts de la discorde
https://www.ladepeche.fr/2019/08/12/dans-laude-les-mats-de-la-discorde,8357447.php

12/08/19 : Occitanie : Les éoliennes terrestres continuent de susciter la polémique, la région mise sur l'éolien flottant

06/08/19 : P-O : un parc éolien dans les Aspres ne fait pas l’unanimité
Une enquête publique au sujet de l’installation de six éoliennes sur le territoires de la commune Passa vient d’être prescrite par le préfet des Pyrénées. Le « Collectif Le Vent Tourne » s'oppose fermement à ce projet. ....

25/07/19 : Aude : "Le vent Tourne" ce dimanche à Villerouge-Termenès
https://www.lindependant.fr/2019/07/25/le-vent-tourne-ce-dimanche-a-villerouge-termenes,8331291.php


24/07/19 : Aude : L’enquête unique valide le projet des éoliennes flottantes du Golfe du Lion
Le projet vise l’installation de 4 aérogénérateurs flottants en 2021.
Extrait : Bonne nouvelle pour Engie. Son projet de ferme éolienne flottante devant être installée, à 16 km au large de Leucate et du Barcares, est jugé favorablement par les commissaires enquêteurs.

24/07/19 : Hérault : Le difficile comptage des éoliennes
Extrait : Le comité syndical du Parc vient de se pencher sur divers sujets, dont les éoliennes.
Même si, en plein cœur de l’été, l’ambiance est généralement au farniente, les élus du Parc naturel régional du Haut-Languedoc ont été appelés à se pencher sur plusieurs points inscrits à l’ordre du jour d’un conseil syndical, réuni à Courniou. Parmi ceux-ci, l’examen du dispositif de comptage du nombre d’éoliennes érigées sur son territoire. Si le seuil de 300 mâts inscrit dans la charte est clair, il est difficile de jongler avec le cumul d’éoliennes installées, les sites avec permis de construire – soumis ou pas à des recours en justice – et une nouvelle donnée : le repowering. Comprenez le fait de démanteler un parc existant pour remplacer les éoliennes par des nouvelles, plus performantes, mais souvent plus grandes et plus puissantes. Une analyse juridique réalisée en 2016 par le ministère de l’Environnement confirme la légalité du plafond fixé, et les préfets du Tarn et de l’Hérault ont indiqué l’an dernier par courrier à l’ensemble des développeurs que "tout projet qui entraînerait potentiellement un dépassement du plafond fera désormais l’objet d’un refus". Ce qui est en revanche moins évident c’est de savoir au juste combien de machines seront au final installées. Selon les cas, plusieurs hypothèses sont avancées : 271 ? 268 ? 298 ? En tout état de cause pas plus de 300.
https://www.midilibre.fr/2019/07/24/le-difficile-comptage-des-eoliennes,8327823.php

22/07/19 : Aude : 
Narbonne : la société spécialisée dans les éoliennes, Enercon, se déploie
https://www.lindependant.fr/2019/07/16/narbonne-la-societe-specialisee-dans-les-eoliennes-enercon-se-deploie,8315866.php

19/07/19Pyrénées-Orientales : 
18/07/19 : Gard : 

18/07/19 : Gard : Saint-Gervais : le projet d'éoliennes revu à la baisse
Extrait : Le maire de Saint-Gervais, Didier Delpy, a annoncé lors du conseil municipal la proposition de la société RES d'enlever trois éoliennes du projet, celles qui se situaient sur le domanial. 
https://www.midilibre.fr/2019/07/18/saint-gervais-le-projet-deoliennes-revu-a-la-baisse,8319096.php

18/07/19 : Lot : Les anti-éoliens réunis à Comiac
Extrait : Samedi 13 juillet, à Sousceyrac-en-Quercy, une cinquantaine de personnes ont assisté à une réunion proposée par l'Association de la protection du patrimoine des Gorges de l'Escaumels (APPGE) sur les thèmes : conséquences de l'installation d'un parc éolien sur l'ex-commune de Comiac. Les intervenants ont donné des informations sur les nuisances que subiraient les habitants et les mammifères. Des responsables d'associations du Cantal (Vents d'Amarugue et Stop Éole Parlan) étaient présents. Le témoignage d'un agriculteur du Cantal qui a perdu 26 vaches laitières depuis la mise en service des éoliennes de La Luzette, a éclairé les témoignages recueillis par madame Sioux Berger. Celle-ci a commenté l'information du maire de Montcornet indiquant que dans son village, «des habitants souffrent de diverses pathologies depuis que les éoliennes tournent et que des vaches meurent, des poules ne pondent plus, des agneaux naissent mal formés, montrant des dangers que les promoteurs veulent ignorer»…

16/07/19 : Gard : 
Un nouveau projet d'éolienne contesté
A Saint-Gervais, dans le Gard, au coeur de l'appellation Côtes-du Rhône villages, des habitants et des vignerons se battent contre le projet d'implantation d'un parc éolien par la mairie.
https://www.vitisphere.com/actualite-89894-Un-nouveau-projet-deolienne-conteste.htm

15/07/19
AUDE / HÉRAULT / PYRÉNÉES-ORIENTALES : Avis favorable pour les éoliennes flottantes du Golfe du Lion
La com­mis­sion d’en­quête pu­blique qui s’est réunie fin juin rend un avis fa­vo­rable au pro­jet du parc (...)

http://www.lalettrem.fr/actualites/avis-favorable-pour-les-eoliennes-flottantes-du-golfe-du-lion

11/07/19 : Hérault : Les Rives : 
Trois éoliennes en projet sur le site de Combelandes 😡
https://www.midilibre.fr/2019/07/11/trois-eoliennes-en-projet-sur-le-site-de-combelandes,8306692.php

10/07/19 : Aveyron : Naucelle : 
La commune opposée à l'implantation d'un champ d'éoliennes
Extrait : Le conseil naucellois tenait mercredi soir une réunion publique, après approbation de compte rendu de la séance du 16 mai, Karine Clément ouvrait la séance.
Intervention volontaire de la commune suite à l'appel formé par la Société Raz Énergie 7. Après avoir donné les différentes étapes des recours rendus par les différents tribunaux (administratif de Toulouse 13 novembre 2018 contre l'arrêté du préfet de l'Aveyron du 8 juin 2019).
Une requête d'appel a été faite à l'encontre de ce jugement rendu par le tribunal administratif de Bordeaux en date du 28 janvier 2019.
La commune étant opposée à l'implantation d'un champ d'éoliennes sur son territoire dans l'entité paysagère dite du «Ségala». Le projet recueillait bon nombre de mécontents sur Naucelle. Karine Clément demandait un vote, à bulletin secret, afin de donner pouvoir à la commune à intervenir volontairement dans le cadre de la procédure d'appel du 28 janvier 2019 engagée par la Sté Raz Energie 7. Résultat du vote : oui 13, non 4, blanc 2.
Pierre Cluzel, soulignait «que la commune aurait pu aussi s'honorer d'avoir implanté une énergie renouvelable, qui aurait amené un subside non négligeable sur le territoire entre 80 000 et 120 000 € / an). Une implantation à la fois écologique et économique.»

08/07/19
 : Tarn : Mazamet ne souhaite pas acquérir plus d'éoliennes

08/07/19 :  Tarn-et-Garonne : Cordes-Tolosanes : un projet de parc éolien déposé en préfecture
https://www.ladepeche.fr/2019/07/08/cordes-tolosanes-un-projet-de-parc-eolien-depose-en-prefecture,8301518.php

06/07/19 : Aveyron : La bataille de l’Amassada contre les éoliennes industrielles continue-t-elle ?
https://reporterre.net/La-bataille-de-l-Amassada-contre-les-eoliennes-industrielles-continue-t-elle?fbclid=IwAR1c6IkcwsOSNfx-cuBpwACzuIuki1RTtwb4V73axQV_C5wsk-erlLeIq_k

05/07/19 : Aveyron : Les juges de Rodez assomment les opposants à l’éolien industriel
https://reporterre.net/Les-juges-de-Rodez-assomment-les-opposants-a-l-eolien-industriel

04/07/19 : Tarn : Le collectif TNE-Occitanie environnement : Le collectif auditionné à l'Assemblée nationale
Plus d'infos et voir la vidéo :
https://www.ladepeche.fr/2019/07/04/le-collectif-auditionne-a-lassemblee-nationale,8294823.php


03/07/19 : Sud-Aveyron : cinq occupants de l'Amassada condamnés à des peines de prison avec sursis

01/07/19 : P. O. : Engie Green et catEnR signent un accord pour le codéveloppement d’un projet éolien citoyen à Banyuls-dels-Aspres et Brouilla


01/07/19 : P. O. : Ansignan : vide-greniers et marché de production

Extrait : 
Des chalands habituels, au « Non aux éoliennes industrielles »
Mais des militants de l’association « Non aux éoliennes industrielles dans le Fenouillèdes » étaient également présents. Et de nombreuses discussions s’en sont suivies sur ce problème dont le risque est, dirons-nous, de figer les esprits, alors que de l’avis de militants, des situations qui peuvent rencontrer l’accord d’un grand nombre, sont envisageables.