Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

mercredi 9 mai 2018

Haute-Garonne : Cardeilhac - Le projet d'éoliennes arrêté par l'armée

https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/08/2793801-le-projet-d-eoliennes-arrete-par-l-armee.html

Le schéma régional Midi Pyrénées climat air énergie approuvé en juin 2012 définit les zones et communes pouvant accueillir des éoliennes. Les collectivités sont démarchées par des porteurs de projets privés ou publics. Pour un élu, la proposition peut être alléchante et incitatrice, une perspective de rentrées annuelles qui pourraient bien améliorer les finances des petites communes.

La commune de Cardeilhac, sur la liste du schéma, avait été démarchée par un industriel privé en 2013. Celui-ci avait abandonné très vite ses études en raison du véto de l'armée de l'air, le territoire communal se trouvant sur un couloir aérien, en zone de contrainte moyenne comme indiqué sur la carte régionale. En juillet 2016, EDF ENR (Energies nouvelles réparties), après une déclaration préalable, dressait un mât de mesure de 48 mètres dans la forêt communale, une installation destinée à juger le potentiel éolien de la zone. Il ne clignote plus depuis quelques jours dans la nuit cardeilhacaise. Comme l'avait annoncé EDF ENR, il vient d'être déposé après quelques mois de mesures.

Le service communication de l'industriel public vient de confirmer l'impossibilité d'installation d'éoliennes sur le territoire de Cardeilhac en raison des avis négatifs des services de l'armée de l'air et de la direction régionale de l'aviation civile.

Les éoliennes, qui soulevaient de nombreuses interrogations au sein de la population (notre édition du 23 décembre dernier), ne tourneront donc pas au-dessus du massif forestier, même «si le gisement observé aurait permis une exploitation satisfaisante», précise le porteur de projet.

Pour le maire, Raymond Boyer, le projet n'est pas encore officiellement à l'arrêt : «Les enquêtes sont suspendues pour l'instant. Nous n'avons pas reçu de veto de l'armée de l'air, le projet peut encore reprendre. Que l'on sache officiellement si oui ou non le projet peut continuer. Moi aujourd'hui, je n'ai rien qui me prouve que le projet a été arrêté». Il ajoute à propos du mât de mesure : «Le mât a été démonté car l'étude concernant la puissance des vents est terminée. Elle montre que le gisement est satisfaisant pour mettre en place des éoliennes.»


ARCHIVES :
24/12/17 : Haute-Garonne : Dans le Comminges, un projet de parc éolien inquiète certains habitants
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/comminges-projet-parc-eolien-inquiete-certains-habitants-1390361.html
A Cardeilhac dans le Comminges, l'idée de la construction d'un parc éolien ne fait pas l'unanimité. Le projet a été lancé en 2015 par EDF, avec l'accord de la municipalité. Mais certains habitants craignent les nuisances qu'il risque d'engendrer.
Les 230 habitants de Cardeilhac dans le Comminges ont tous eu vent de ce projet. Depuis plusieurs années, la construction d'un parc d'une dizaine d'éoliennes par EDF est à l'étude, sur ces terres haut-garonnaises. Un projet qui inquiète de plus en plus les habitants du secteur.
L'idée démarre en 2015, date à laquelle le conseil municipal autorise EDF à réaliser des études de faisabilité pour la construction d'un parc éolien. L'année suivante, un mât de 48 mètres de haut est implanté sur la commune, pour faire les premières mesures météorologiques et s'assurer que le site correspond aux attentes. Contacté par téléphone, le maire de la commune ne souhaite pas faire de commentaires.
Du côté de certains habitants de la commune, l'inquiétude monte. Ils craignent des nuisances et un impact sur l'environnement. Et se plaignent de ne pas avoir plus d'information.
En Occitanie, 700 éoliennes sont aujourd'hui en service.
Le reportage à Cardeilhac d'Emmanuel Watt et de Jean-Pierre Duntze

23/12/17 : Haute-Garonne : Projet éolien : la population s'interroge
https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/23/2710032-projet-eolien-la-population-s-interroge.html
Un site potentiel a été identifié pour le développement d'un parc éolien sur la commune de Cardeilhac. En mars 2015, le conseil municipal a autorisé EDF Energies Nnouvelles (EN) à engager les études de faisabilité visant à confirmer le potentiel éolien de la zone d'étude. Dans ce cadre, un mât de mesure météorologique a été installé par la société EDF EN France, au lieu-dit Coustalas en juillet 2016. Ce mât d'une hauteur de 48 mètres est équipé de plusieurs instruments (anémomètres, girouette…).
Selon Sylvain Armand, ingénieur projets à EDF énergies nouvelles, le bilan a été restitué à l'équipe municipale. Pour lui, «le bilan est correct. Le conseil municipal a décidé de poursuivre l'étude de faisabilité. Il faut attendre la fin de l'hiver pour avoir des données plus précises au printemps.» Le maire confirme, ajoutant : «C'est la commune qui décidera de son propre gré.»
La seule information qu'ont eue les habitants de Cardeilhac à ce sujet figure dans le bulletin municipal de janvier dernier où il est dit «qu'à l'initiative d'EDF, cette installation a pour but de mesurer le potentiel éolien de notre territoire pendant une durée minimale d'une année». Aussi les rumeurs vont bon train sur le nombre d'éoliennes, leur hauteur, leur implantation, l'impact sur l'environnement, la destruction d'un massif forestier fréquenté, proche de l'arboretum et de la forêt domaniale, la proximité des habitations, l'attractivité du territoire.
Les effets négatifs de la présence du mât n'ont pas tardé à se manifester. Un couple de riverains qui avait mis en vente sa maison, une ancienne ferme, vient de voir la transaction annulée par le futur acquéreur, lequel avait pourtant eu le coup de cœur, lors de la visite. Celui-ci argumente : «Nous avons fini par savoir récemment que le projet n'était pas enterré, qu'il était toujours d'actualité. Les nuisances sonores et répercussions sur la santé pour une partie de la population sont avérées par les instances médicales. Nous nous sommes rendus près d'un parc éolien de la région qui nous conforte dans notre choix. Nous ne souhaitons pas être confrontés à cet environnement, c'est pourquoi nous ne donnerons pas suite à l'achat de votre bien très proche de ce projet, bien que votre maison corresponde tout à fait à nos critères.»



22/12/17 : Haute-Garonne : Eoliennes : un projet qui fait peur
https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/22/2709766-eoliennes-un-projet-qui-fait-peur.html
EDF a identifié un site potentiel pour le développement d’un parc éolien à Cardeilhac, près de Boulogne-sur-Gesse, dans le Comminges. Une commune de 230 habitants célèbre pour son massif forestier et son magnifique arboretum. En mars 2015, le conseil municipal a autorisé EDF Energies Nouvelles (EN) à engager les études de faisabilité visant à confirmer le potentiel éolien de la zone d’étude. Dans ce cadre, un mât de mesure météorologique a été installé par la société EDF EN France, au lieu-dit Coustalas en juillet 2016. Ce mât d’une hauteur de 48 mètres est équipé de plusieurs instruments (anémomètres, girouette…).
Selon Sylvain Armand, ingénieur projets à EDF énergies nouvelles, le bilan a été restitué à l’équipe municipale. Pour lui, « le bilan est correct. Le conseil municipal a décidé de poursuivre l’étude de faisabilité. Il faut attendre la fin de l’hiver pour avoir des données plus précises au printemps. » Le maire confirme, ajoutant : « C’est la commune qui décidera de son propre gré. »
La seule information qu’ont eue les habitants de Cardeilhac à ce sujet figure dans le bulletin municipal de janvier dernier où il est dit « qu’à l’initiative d’EDF, cette installation a pour but de mesurer le potentiel éolien de notre territoire pendant une durée minimale d’une année ». Aussi les rumeurs vont bon train sur le nombre d’éoliennes, leur hauteur, leur implantation, l’impact sur l’environnement, la destruction d’un massif forestier fréquenté, proche de l’arboretum et de la forêt domaniale, la proximité des habitations, l’attractivité du territoire.
Vente de maison annulée

Les effets négatifs de la présence du mât n’ont pas tardé à se manifester. Un couple de riverains qui avait mis en vente sa maison, une ancienne ferme, vient de voir la transaction annulée par le futur acquéreur, lequel avait pourtant eu le coup de cœur, lors de la visite. Celui-ci argumente : « Nous avons fini par savoir récemment que le projet n’était pas enterré, qu’il était toujours d’actualité. Les nuisances sonores et répercussions sur la santé pour une partie de la population sont avérées par les instances médicales. Nous nous sommes rendus près d’un parc éolien de la région qui nous conforte dans notre choix. Nous ne souhaitons pas être confrontés à cet environnement, c’est pourquoi nous ne donnerons pas suite à l’achat de votre bien très proche de ce projet, bien que votre maison corresponde tout à fait à nos critères. »