Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

samedi 7 avril 2018

Vienne : Le Vigeant : le projet éolien divise le conseil municipal

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/le-vigeant/le-vigeant-le-projet-eolien-divise-le-conseil-municipal

Neuf des quinze élus du Vigeant refusent de voter le budget communal, protestant ainsi contre le projet de parc éolien qui semble en voie d’aboutir.


Les projets de parcs éoliens divisent souvent les habitants des communes. Au Vigeant, le désaccord s’exprime désormais ouvertement au sein du conseil municipal, dont les membres avaient pourtant été élus sur la même liste en 2014. Neuf des quinze élus, dont la première adjointe, ont voté contre le budget présenté par le maire Pierre Gourmelon, signifiant ainsi leur opposition au projet de parc éolien.

“ Nous ne voulons pas semer la zizanie mais attirer l’attention des autres élus ”


« Nous ne voulons pas semer la zizanie, assurent Colette Wagon, première adjointe, Michel Perrot, adjoint et Fernand Flageul, conseiller, trois des neuf élus concernés. Nous voulons nous faire entendre et attirer l’attention des autres élus. On a le sentiment que notre avis et celui de la population n’a aucune importance. Qu’on nous prend pour des ploucs et des moutons. Le budget prévoit la construction d’un site touristique pour 700.000 € sur la vallée de la Vienne. Nous ne sommes pas contre. Mais à quoi bon dépenser une telle somme si on construit des “ effaroucheurs ” à touristes de chaque côté ? » (1)

Selon Colette Wagon, qui siège à la commission départementale de la nature des sites et des paysages (CDNSP), le site éolien du Vigeant est en voie d’aboutir, malgré les avis défavorables du conseil municipal (décembre 2016) et du commissaire enquêteur (janvier 2017). « La CDNSP a donné un avis favorable. On attend maintenant la décision de la préfète mais on se fait peu d’illusions, on pense qu’elle va autoriser la construction. »


Dans cette hypothèse, cinq éoliennes seront érigées par la société Windstrom aux lieux-dits les Brandes de la Ressière et les petites Fouillarges, sur la route d’Usson-du-Poitou. Non loin du centre d’enfouissement des déchets, le site n’est pas le plus mauvais pour installer un parc éolien. Mais c’est la multiplication des parcs dans le sud de la Vienne qui alarme les élus, dans le droit fil de la tribune publiée par le député Jean-Michel Clément (2), signée entre autres par… Pierre Gourmelon, maire du Vigeant.


“ Je comprends la déception des collègues ”


« Je suis plutôt favorable au projet des Fouillarges mais en effet, je pense qu’il faudrait regrouper les éoliennes plutôt que saupoudrer les campagnes, explique-t-il. Je comprends la déception des collègues après la décision de la CDNSP, mais la décision définitive n’est pas encore prise. Surtout : cela est complètement déconnecté du budget. Il est dommage d’en arriver là alors qu’il y a beaucoup à faire dans la commune. Si le budget n’est pas voté avant la date butoir, on s’expose à des soucis. Je suis actuellement en train de voir quelles sont les conséquences avec la préfecture. » Le conseil municipal se réunit ce soir pour soumettre de nouveau la délibération du budget aux élus.

(1) Un projet de parc éolien est aussi en cours à l’Isle-Jourdain, de l’autre côté de la vallée. 

(2) Notre article du 21 mars « Eoliennes : le vent se lève en sud Vienne ».


Archives : 

15/01/17 : Conclusions du Commissaire Enquêteur (avis défavorable)
http://vienne.gouv.fr/content/download/11416/77427/file/ParcEolien-Vigeant-Conclusion%20du%20CE.pdf


06/11/16 : Vienne : Cinq éoliennes en projet
http://www.centre-presse.fr/article-489538-cinq-eoliennes-en-projet.html
Une enquête publique va débuter au Vigeant sur l'installation de cinq éoliennes au nord-ouest du bourg, au lieu-dit « Les Petites Fouillarges ». Les cinq générateurs hauts de 149 mètres seraient installés parallèlement à la route départementale 102, entre L'Isle-Jourdain et Usson-du-Poitou.
La société Windstrom avait engagé les premières démarches en 2012 et elle fait valoir les avis favorables de la commune, de la communauté de communes, « l'accueil favorable des propriétaires et des exploitants des terrains ». Les cinq éoliennes se trouveraient dans un secteur classé en zone de développement éolien par la communauté de communes et « en zone favorable à l'éolien d'après le Schéma Régional Climat Air Energie de Poitou-Charentes ». Du point de vue fiscal, elles rapporteraient 15.000€ par an à la commune et 120.000€ à la communauté de communes.
L'éventuel futur parc du Vigeant se trouvera à environ 10 kilomètres des éoliennes déjà en fonctionnement à Adriers, à 7 km des parcs d'Usson-du-Poitou, Bouresse et Saint-Martin l'Ars. Dans un rayon de 15 à 22 km, on trouve aussi les projets validés de Château-Garnier, La Chapelle Bâton, Brion, La Ferrière-Airoux, Saint-Secondin, Saint-Maurice-la-Clouère et Champagné Saint-Hilaire.
Dans la présentation de son projet, la société Windstrom affirme que son parc respectera le seuil de bruit autorisé, que l'impact sur la faune sera limité et que les machines seront relativement peu visibles, grâce aux « filtres visuels » formés par la végétation bocagère et le relief des vallées du Clain et de la Vienne.
Le dossier complet sera consultable, avec un registre ouvert aux observations, en mairie du Vigeant du 14 novembre au 16 décembre.

Association :
Eoliennes Sud Vienne