Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

samedi 7 avril 2018

Lozère : mobilisation contre les éoliennes des Taillades

http://www.midilibre.fr/2018/04/05/lozere-mobilisation-contre-les-eoliennes-des-taillades,1651609.php

Ce jeudi 5 avril, à Mende, devant les grilles de la préfecture, une dizaine de personnes ont redit leur hostilité à l'installation de neuf éoliennes au-dessus de Chasseradès.

Des banderoles clamant l'opposition aux éoliennes des Taillades et réclamant "Préservons nos paysages" avaient été déployées, ce jeudi matin 5 avril, devant la préfecture, à Mende. Une dizaine de personnes étaient réunies pour dire leur hostilité à l'installation de neuf machines au-dessus de Chasseradès, sur le massif de la Gardille ; un projet porté par EDF Énergies nouvelles.


"Des nuisances" selon les manifestants
Le collectif des Robins des bois de la Margeride, l'association Urgence nature ainsi que des particuliers avançaient plusieurs arguments, parmi lesquels : l'impact sur les sources, sur les paysages dans ce secteur traversé par le chemin de Stevenson et visible depuis l'abbaye de Notre-Dame des Neiges, sur les infrastructures routières empruntées par des engins de chantier, sur l'avifaune, également, alors que les travaux, débutés l'an dernier, nuisent, selon les opposants, à la nidification. Et de dénoncer "l'ouverture d'une carrière sans autorisation valable".


"On a des paysages grandioses, il faut les défendre et se battre en amont", prônait Alain Galvier, concerné lui par le projet d'éoliennes dans le secteur de Bourgs-sur-Colagne.


Les travaux se poursuivent
Les opposants avaient à ce sujet saisi le tribunal de Nîmes en première instance. Une démarche qui n'avait pas été suivie de l'effet attendu par les anti-éolien, qui ont donc déposé un recours auprès de la cour d'appel de Marseille.
À la délégation reçue notamment par Thierry Olivier, secrétaire général de la préfecture, il a donc été demandé de "respecter le droit", et d'attendre la décision de la cour d'appel. Sachant que ce recours n'est pas suspensif, les travaux, pendant ce temps, se poursuivent sur le site. "D'ici là, le chemin sera fait", s'inquiète Michel Cogoluègnes.


Archives

25/10/16 : Lozère : les anti-éolien stoppent le chantier dans le bois des Taillades
http://www.midilibre.fr/2016/10/25/les-anti-eolien-stoppent-le-chantier,1414696.php
Ce lundi 24 octobre, au petit matin, des militants écologistes ont fait stopper le début d'un chantier d'implantation d'éoliennes, dans le bois des Taillades, à la limite des communes de La Bastide-Puylaurent et Chasseradès.
Selon eux, en effet, "il y a eu un recours suspensif auprès du tribunal administratif de Nîmes", explique Michel Cogolègnes, des Robins des bois de la Margeride. Qui poursuit : "Le porteur du projet est EDF, qui veut passer en force. À la mi-septembre, ont été posés des panneaux d'autorisation de défrichement. Un journal a été déposé dans les boîtes aux lettres, qui indique que les travaux vont commencer fin octobre."
"Nous n'accepterons plus l'implantation d'une seule éolienne"
"Et que les éoliennes vont faire gagner beaucoup d'argent aux habitants. Mais en attendant le résultat du recours au tribunal administratif, chaque matin nous irons là-bas. Nous n'accepterons plus l'implantation d'une seule éolienne de plus en Lozère. Quitte à aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme. Ou faire une Zad si nécessaire".

04/11/16 : Lozère : mobilisation contre le projet de ferme éolienne en Margeride
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/lozere/lozere-mobilisation-contre-projet-ferme-eolienne-margeride-1123221.html
Depuis le 28 octobre, des membres et sympathisants de l'association Robin des Bois de la Margeride bloquent les travaux de défrichement d'un chantier de construction d'éoliennes en Lozère. Ce vendredi, ils étaient encore au rendez-vous en présence d'un huissier dépêché par EDF qui mène les travaux.
Ca fait une semaine qu'ils occupent le terrain. Ce vendredi matin , ils étaient une petite quinzaine à être vent debout contre le chantier de construction d’une ferme éolienne de 9 aérogénérateurs située sur la commune de Chasseradesse. Les membres et sympathisants de l’association Robin des bois de la Margeride ne veulent pas de ces éoliennes et bloquent tous les matins les engins de chantier chargés de défricher le terrain.
LE REFUS D'UNE SOCIÉTÉ ÉNERGIVORE
Pour certains habitants du village où sera érigé le parc éolien, la présence de ces aérogénérateurs est une aberration. D'abord parce que les communes alentours n'auront que faire de ce surplus d'énergie. Mais aussi parce que selon eux, c'est la course folle à une consommation d'énergie de plus en plus frénétique qui doit être remise en cause, faute de quoi le recours aux énergies propres ne permettra jamais de sortir du nucléaire.
LA PRÉFECTURE DE LA LOZÈRE INFLEXIBLE
Du côté de la préfecture, à Mende, on réaffirme la nécessité de cette ferme éolienne et surtout on se réfère à la loi : Les arrêtés préfectoraux officiels sont toujours valables et doivent être exécutés. En effet des recours ont été engagés mais ils ne sont pas suspensifs. En clair, tant que le tribunal administratif ne s'est pas prononcé, EDF est en droit de commencer les travaux.
Les opposants ont en effet entamé un long marathon judiciaire en déposant devant le tribunal administratif des recours contre le permis de construire et l’autorisation d’exploitation des éoliennes. Ils attendent de la justice un jugement en référé bloquant le chantier en attendant un jugement sur le fond.

19/10/17 : Appel contre le projet éolien des Taillades en Lozère
http://collectifterredepeyre.blogspot.fr/2017/10/appel-contre-le-projet-des-taillades-en.html

23/10/17 : Lozère : opposés au projet éolien des Taillades, ils ne baissent pas les bras
http://www.midilibre.fr/2017/10/23/lozere-opposes-au-projet-eolien-des-taillades-ils-ne-baissent-pas-les-bras,1578563.php
Le parc des Taillades, construit par EDF Énergies Nouvelles abritera neuf éoliennes sur les commune de Chasseradès et La Bastide-Puylaurent. Un projet dénoncé par l'association Urgence nature.
Le chantier éolien des Taillades a commencé au mois de septembre dernier au sud de Chabalier (Chasseradès). Un projet porté par EDF Énergies Nouvelles qui permettra à terme d'équiper de neuf éoliennes les communes de Chasserades (4) et La Bastide-Puylaurent (5). Un dessein qui n'est pas du tout celui des anti-éoliens de l'association Urgence Nature (Les Robins des Bois de la Margeride). “Ce n'est que le début. Si on les laisse faire, ils vont nous couvrir la Margeride d'éoliennes”, dénonce l'un des membres de l'association.
Débouté par le tribunal administratif de Nîmes en juin 2017 à propos du permis de construire, l'association a décidé de porter un recours devant la cour d'appel de Marseille. Mais en attendant, les arrêtés préfectoraux n'étant pas suspensifs, EDF Énergies Nouvelles a commencé le chantier. C'est pourquoi, le mardi 17 octobre et pendant près d'une semaine, les opposants ont fait blocage au niveau de Chabalier. C'est par là que les engins de chantier passent pour apporter les premiers matériels sur le site.
"On tourne au ralenti ici”
Seul hic, cette route ne permettra pas de manœuvrer suffisamment pour acheminer les éoliennes. Alors bientôt, une nouvelle route, construite spécialement pour l'occasion verra le jour. Sa construction a d'ailleurs déjà commencé au niveau des Chazeaux entre Saint-Frézal d'Albuges et Belvezet. Mais la semaine dernière, les travaux n'avancaient plus en raison du blocage des opposants. “D'habitude, j'ai une dizaine d'hommes sous mes ordres. J'ai dû tous les renvoyer chez eux car on tourne au ralenti ici”, explique le chef de chantier, seul sur le terrain, le jour du reportage. “Dès que la nouvelle route sera terminée, on ira les bloquer là-bas aussi”, explique Michel Cogoluègnes, président des Robins de la Margeride.
L'association, qui attend une vingtaine de zadistes en soutien prochainement, dénonce aussi une carrière illégale située à proximité du site, “implantée sans les autorisations nécessaires auprès de la Dréal”. À ce propos, la préfecture de la Lozère n'avait pas d'informations à nous communiquer.
Si elle ne doute pas de sa victoire à la cour d'appel administrative de Marseille, au vu de la jurisprudence du parc éolien de la Villedieu, l'association sait bien qu'un chantier une fois démarré est bien difficle à arrêter. Ce que n'a pas manqué de rappeler l'association à Thierry Olivier, secrétaire général de la préfecture, dans un courrier daté du 16 octobre. En attendant, les opposants ont quitté les lieux, ce lundi 23 octobre, sous la pression de la gendarmerie, qui menacait de faire venir la fourrière. Mais pour Michel Cogoluègnes, “hors de question de baisser les bras”.
Commune de Luc : la mairie refuse le passage
“Depuis 1998-1999, on est constamment contactés” explique le maire de Luc, Alain Coulon. Au mois de septembre dernier, la mairie de Luc subit une nouvelle offensive. “Un courrier recommandé d’EDF Energies Nouvelles qui nous demandait si on voulait les laisser passer.” En jeu, deux points en particulier : une route d’accès, sur une portion d’environ 2 km du chemin rural “chemin de Langogne à Chabalier”, commun à Luc et Chasseradès pour acheminer les éoliennes d’une part ; un autre passage de câbles enterrés, sur un linéaire d’environ 3 km, sur le chemin rural, passant près du hameau du Fraisse, permettant de relier les éoliennes au réseau électrique de Laveyrune (Ardèche) d’autre part. Et si la compétence en développement et énergie est celle de la communauté de communes du Haut-Allier, l’avis de la commune de Luc, à titre consultatif, est primordial.
Aussi, le conseil municipal de Luc s’est réuni afin de prendre une décision sur ce dossier sensible de l’éolien le 21 septembre dernier. La consultation n’a alors laissé aucune place aux doutes : sur les dix votants, on compte dix refus. EDF E.N ne passera donc pas par Luc. Alain Coulon regrette également les procédés d’EDF E.N. “Ils modifient les tracés des enquêtes publiques en toute illégalité. On est à l’aube d’une grande catastrophe avec une énorme puissance financière derrière.” De plus, le maire déplore que le courrier ne parle à aucun moment du recours à la cour d’appel de Marseille...

23/10/17 : VIDEO - L’abbaye Notre-Dame-des-Neiges s’oppose à un projet d’éoliennes en Lozère
https://reporterre.net/VIDEO-L-abbaye-Notre-Dame-des-Neiges-s-oppose-a-un-projet-d-eoliennes-en-Lozere
En Lozère, l’opposition aux projets d’éoliennes se poursuit. Le père Hugues, supérieur de l’abbaye Notre-Dame-des-Neiges, a pris position contre le projet d’éoliennes des Taillades, en Lozère.
« L’éolien c’est plutôt bon », déclare-t-il dans cette vidéo, « si c’est une énergie renouvelable qu’on produit à bon escient. Mais si on produit de l’électricité alors qu’on n’en a pas besoin, si on n’éduque pas les gens à utiliser moins d’électricité, et si en plus, on dénature le don qu’est la nature et la montagne qui est encore belle ici, alors tout le monde va en mettre n’importe où, on ne pourra plus vivre tranquille, ni dans des paysages de beauté qui participent à la construction de l’homme. »


A consulter

Parc éolien des Taillades - Résumé Non Technique - DOSSIER DE DEMANDE D’AUTORISATION D’EXPLOITER
http://www.lozere.gouv.fr/content/download/9555/58988/file/R%C3%A9sum%C3%A9%20non%20technique%20ICPE%20Les%20Taillades.pdf

http://piece-jointe-carto.developpement-durable.gouv.fr/REG091B/NATURE_PAYSAGE_BIODIVERSITE/RCE/PROJETS/projet_79.pdf

Associations : 

➤ Association Collectif Terre de Peyre en Haute Lozère
Notre Blog : http://collectifterredepeyre.blogspot.com/
Notre adresse Facebook : www.facebook.com/collectif.terredepeyre
Notre adresse Twitter : http://twitter.com/terredepeyre
🖍 Collectif Terre de Peyre
La Bessière
48130 Javols
Notre mèl : collectif.terredepeyre@laposte.net


➤ L'association des Robins des Bois de la Margeride
Michel Cogoluègnes est porte-parole des Robins des Bois de la Margeride. 
🖍 lesrobins@viveole.com

➤ Sur la défense de l'identité de l'Aubrac en Lozère  : L'association Sauvegarde des Gorges du Bès

➤ Un groupe d'associations qui s'oppose au massacre de la Lozère par l'éolien industriel voir Le Collectif Patrimoine Lozérien 

➤ Association Vent de Lozère