Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

dimanche 7 janvier 2018

Saint-Euphrône (21) : le conseil municipal dit “non” aux éoliennes

http://www.bienpublic.com/edition-haute-cote-d-or/2018/01/05/le-conseil-municipal-dit-non-aux-eoliennes

En décembre 2016, la municipalité de Saint-Euphrône avait été contactée par un développeur en projets éoliens, Énergie environnement. 

Au printemps, l’éventuelle implantation d’éoliennes avait ouvert un débat dans le village. 

Une étude d’opportunité gratuite avait ainsi été lancée par le Syndicat d’énergies de Côte-d’Or (Siceco). 

Le 13 novembre, après l’exposé de ce dernier, le conseil municipal a voté, à l’unanimité, « contre » l’implantation éventuelle d’éoliennes à Saint-Euphrône.

Archives


➤ Saint-Euphrône : les pilotes semurois inquietés par le parc éolien (20/05/2017)
L'éventuelle implantation d'un parc éolien inquiète les pilotes semurois qui y voient un danger potentiel pour la pratique de l'aviation privée.


➤ Saint-Euphrône : un embryon de projet éolien (23/03/2017)
Un développeur éolien a été reçu en décembre par le conseil municipal de Saint-Euphrône. Une visite qui a provoqué quelques remous dans le village. Le maire a donc fait appel au Syndicat d’énergies de Côte-d’Or (Siceco) pour y voir plus clair.
L’origine du projet
Il ne s’agit encore que d’un embryon de projet à Saint-Euphrône, commune située à une poignée de kilomètres de Semur-en-Auxois. Le 13 décembre 2016, après avoir été démarché par la société de développement en projets éoliens Énergie environnement, le conseil municipal du village a accepté de rencontrer ses représentants. « Ils nous ont dit qu’un projet pouvait se faire à Saint-Euphrône. Il pouvait être composé de trois à cinq mâts dans un endroit reculé, situé le long de la voie romaine, pour une hauteur de 180 m », explique le maire Brigitte Grigis, en place depuis 2008. Et de poursuivre : « Ils nous ont dit aussi qu’il pouvait y avoir jusqu’à 7 500 € de retombées financières pour la commune. Une somme qui n’est pas négligeable pour une petite commune comme la nôtre (200 habitants, ndlr) ». D’après nos informations, le projet ne serait pas implanté sur un terrain communal mais sur celui d’un ou plusieurs particuliers.
Des habitants réclament une réunion publique
Rapidement, la rumeur d’un « projet déjà ficelé par la municipalité » – ce qui est faux – fait le tour du village. Un collectif « de huit habitants », mené par Bertrand Girbe, ancien premier adjoint (2008-2014), monte au créneau, via la pose de panneaux “Non aux éoliennes” aux entrées du village et la distribution d’un tract dans les boîtes aux lettres. Ils réclament « une réunion publique avant qu’un projet ne soit engagé. Car, après, ce sera trop tard », tout en prenant l’exemple du centre d’enfouissement des déchets de Vic-de-Chassenay. « C’était aussi une vraie fausse rumeur. »
Le maire refuse d’organiser une réunion et s’en explique
À ce stade du projet, le maire refuse d’organiser une réunion publique et l’a expliqué, dans un tract. Brigitte Grigis s’en justifie aujourd’hui : « Nous n’en sommes qu’au début. Il s’agit d’une éventuelle proposition d’étude de faisabilité. Absolument rien n’a encore été décidé ». Le premier édile, qui avoue « ne pas être en capacité d’expliquer les détails du projet aux habitants dans une réunion publique », a donc fait appel au Syndicat d’énergies de Côte-d’Or (Siceco) pour l’aider à y voir plus clair (lire ci-dessous). Deux représentants du syndicat interviendront mardi, lors du prochain conseil municipal de la commune.

"Il s’agit d’une éventuelle proposition d’étude de faisabilité. Absolument rien n’a encore été décidé." Brigitte Grigis, maire

➤ Saint-Euphrône : l’éolien décrypté en conseil municipal (05/04/2017)
http://www.bienpublic.com/edition-haute-cote-d-or/2017/04/05/l-eolien-decrypte-en-conseil-municipal
L’éventuelle implantation d’éoliennes sur le territoire de Saint-Euphrône a ouvert un débat dans le village. Le sujet épineux a donc été évoqué lors du dernier conseil municipal.
Dans notre édition du 23 mars, nous vous annoncions les ­contacts, entamés fin 2016, entre une société de développement en projets éoliens, Énergie environnement, et le conseil municipal de Saint-Euphrône. Une visite qui a provoqué quelques remous dans le village. Le maire, Brigitte Grigis, élu depuis 2008, a donc fait appel au Syndicat d’énergies de Côte-d’Or (Siceco) pour y voir plus clair. L’objectif étant que les élus appréhendent mieux les questions posées par les administrés sur ce type d’équipement.
On repart de zéroLors du dernier conseil municipal, qui s’est tenu le 28 mars, Jacques Jacquenet, président du Siceco, et Jean-Michel Jeannin, directeur général, sont donc intervenus pour décrypter l’éolien, ses enjeux et ses contraintes, tant techniques que liées au cadre de vie, aux milieux naturels, au patrimoine et au paysage, ainsi que les capacités d’accueil du réseau électrique et l’impact sur le foncier communal.
En incluant, bien évidemment, l’étude d’opportunité proposée gratuitement par le Siceco. Étude qui permettra, selon le syndicat, de « comprendre l’éolien sur les plans techniques, juridiques et financiers, d’analyser les enjeux et contraintes du site, de définir un cadre général pour le développement d’un projet et d’effectuer une analyse de productible et une analyse économique d’un possible projet sur un territoire ».
En clair, on repart de zéro, en définissant ce qu’est l’éolien. L’enquête démontrera aussi s’il y a de la place sur leur territoire. Cette étude n’engage à rien. Cela conduira, après environ six mois de travail, à la description d’un cahier des charges qui correspondra à leurs souhaits. Comme l’a souligné Jacques ­Jacquenet dans son introduction : « Actuellement, rien n’est décidé. C’est donc une bonne période pour s’informer. Il est toujours préférable de prendre les problèmes en amont ».
Deux habitants ont assisté à la présentation. Ils en ont profité pour poser ­quelques questions, notamment sur l’éventuel impact local actuel et lors du démantèlement, après la période d’exploitation. En fin de conseil, les élus ont entériné par un vote l’acceptation de l’étude d’opportunité proposée par le Siceco (lire notre encadré).
"Il est toujours préférable de prendre les problèmes en amont." 
Jacques Jacquenet, président du Syndicat d’énergies de Côte-d’Or

En mars, Patrick Girbe, un habitant opposé à un projet éolien,
avait installé des panneaux à l’entrée du village situé
près de Semur-en-Auxois. Photo N. B.
➤ Saint-Euphrône : le conseil municipal dit “non” aux éoliennes (18/11/2017)
http://www.bienpublic.com/edition-haute-cote-d-or/2017/11/18/saint-euphrone-le-conseil-municipal-dit-non-aux-eoliennes
Au printemps, l’éventuelle implantation d’éoliennes sur le territoire de Saint-Euphrône avait ouvert un débat dans le village. Le dossier épineux a finalement trouvé son épilogue lors du dernier conseil municipal, qui s’est tenu lundi.