Stop à l'éolien industriel

Stop à l'éolien industriel
Un fléau d'une ampleur internationale s'abat, depuis quelques années, sur notre pays. Aidés par nos élus, les promoteurs éoliens se sont accaparés nos territoires et nos vies. Devant le massacre de notre patrimoine, un vent de colère s'élève partout sur l'hexagone. Il est grand temps de dire "STOP" à ce carnage.

samedi 20 janvier 2018

Eure : Projet Eolien. L’association de sauvegarde repart au combat pour une réunion le 27 janvier à Neaufles

https://actu.fr/normandie/neaufles-auvergny_27427/projet-eolien-lassociation-sauvegarde-repart-combat-une-reunion-27-janvier_15087554.html

On le croyait enterré. Le projet d'implantation de deux éoliennes présenté par la société Energie Team en 2015 et refusé par la municipalité de Neaufles en juillet 2016 revient.

On le croyait enterré. Le projet d’implantation de deux éoliennes présenté par la société Energie Team en octobre 2015 et refusé par la municipalité de Neaufles en juillet 2016 vient de refaire surface… Et cette fois sur la commune limitrophe des Bottereaux ? qui elle avait accepté à l’époque – l’implantation d’une éolienne sur son territoire. Si l’on en croit le dossier qui a été présenté dernièrement par Energie Team ce sont deux éoliennes de 165 m – les plus hautes et les plus puissantes qui seraient prévues aux Bottereaux.

165 m de hauteur

L’Association de Sauvegarde de la Vallée de La Risle qui s’était mobilisée il y a 2 ans contre ce projet en développant tous ses arguments environnementaux en pleine Vallée de la Risle (conditions de vie des riverains dégradée avec des nuisances sonores et visuelles de jour comme de nuit, impact sur la santé, dépréciation de l’immobilier, tourisme du canton anéanti) est repartie au combat.


Des géantes dans les champs

« Il avait été précisé que si une des 2 communes s’opposait au projet il serait abandonné, nous voyons qu’il n’en est rien, il a été déplacé de quelques mètres. Le centre bourg de Neaufles et ses hameaux seront impactés visuellement bien plus que ceux des Bottereaux par ces géantes, tout comme le seront les communes d’Ambenay et de Bois-Normand, Rugles, Saint-Antonin-de-Sommaire et leurs hameaux limitrophes » 

explique la présidente Fabienne Royer qui souhaite que les habitants des communes concernées soient informés et puissent s’exprimer. L’association a lancé une nouvelle pétition contre ce projet (la précédente avait recueilli plus de 600 signatures).

Pratique

Une réunion publique aura lieu le samedi 27 janvier prochain à 18h dans la salle des fêtes de Neaufles-Auvergny. Plans disponibles auprès de l’Association. Assosvr@gmail.com. Tel 06 40 22 93 43

A lire aussi